mai 2019

Doubs-Stock à Arc-et-Senans

Qu’est ce qui pourrait mieux représenter l’esprit 70’s que Woodstock ? 500 000 personnes venues dans l’état de New York pour partager 4 jours « de paix et de musique » devant des légendes du rock’n roll. 50 ans après revivez la passion hippie à travers plusieurs jardins et une exposition.
Doubs-Stock à Arc-et-Senans

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Du 1er juin au 20 octobre, le flower power est à l’honneur à la Saline royale d’Arc-et-Senans (1). Dans un premier temps à travers une expo en deux parties : un espace immersif dans l’ambiance psychédélique si chère à cette époque accompagné d’un espace muséographique pour en savoir plus sur le contexte historique de Woodstock. De quoi ressentir puis comprendre ce qu’il s’est vraiment passé en août 1969 sur cette colline de Bethel.
Woodstock c’est avant tout le symbole d’un mouvement qui prône le retour à la nature, le respect du monde qui nous entoure  dans la droite lignée de l’utopie hippie. Pour cette occasion les fleurs sont les grandes invitées des jardins de la Saline royale. Entre jeux de couleurs et formes géométriques, c’est une véritable invitation à vivre pleinement chacun de ses sens en se détachant de la réalité. Entre voyage spirituel et ode à la folie des festivaliers, chaque partie du jardin vous emmènera dans son univers, lié à celui de Woodstock.
Chaque année une vingtaine d’établissements scolaires participent à la création des jardins. C’est en tout 400 étudiants des écoles supérieures de paysage et des écoles régionales qui s’occupent des jardins de la mise en œuvre à la réalisation.

Valentin Basset
(1) La Saline royale
Classée patrimoine mondial de l’Unesco, la Saline royale est une œuvre de Ledoux due à la volonté du roi Louis XV. Elle est désormais un monument à la portée culturelle importante. Elle accueille expositions, concerts, colloques ou son célèbre festival des jardins.

salineroyale.com

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Camps 11-17 ans


juin 2019
Le secteur jeunes de la Séquanaise, à Poligny, organise 6 camps de vacances de 5 jours pour les 11 - 17 ans cet été. Thèmes : ça baigne (2 sessions), tu fais du ch'val, zik o'moulin (6 jours), c'est cool, ça roule. Tarifs, 140 à 260 euros selon les camps. En savoir +.

Football


novembre 2018
Envie de voir un match de ligue 1 ? Le DFCO propose l'entrée à 5 euros aux détenteurs d'une carte Avantages jeunes pour une place en tribune Dijon céréales (hors match de gala). + infos

Naturalium de la Citadelle


juin 2017
Inauguré en mai, ce nouvel espace de la Citadelle de Besançon est consacré à la biodiversité. Par une scénographie immersive, il prend la forme d’un parcours permettant au visiteur de trouver des réponses à des questions : comment évolue le vivant ? Quels sont les liens de parenté entre espèces ? Qu’est-ce que la biodiversité ? Il est constitué de pièces issues des collections zoologiques, botaniques et paléontologiques du muséum, d’un arbre phylogénétique, de maquettes, de vidéos, de dispositifs interactifs. Ce naturalium constitue désormais une introduction à l’ensemble du muséum de la Citadelle. citadelle.com

Lac de Bouverans


septembre 2016
Le site aménagé du lac de Bouverans et du marais du Varot fait partie du réseau des Espaces naturels sensibles du Doubs. Il concentre une palette de milieux naturels : tourbières, prairies humides, marais, cours d’eau. Il abrite de nombreuses espèces animales et végétales remarquables. Pour que chacun puisse découvrir ce lieu d’intérêt écologique, le Département du Doubs et la communauté de communes du plateau de Frasne et du Val du Drugeon ont aménagé un espace de promenade le long des rives du lac en 5 points (accès au site et stationnement, plage et les blocs d’assise "les pieds dans l’eau", observatoire des oiseaux, ponton des libellules et pointe du lac), agrémenté de panneaux d’interprétation. Infos

Les lieux les plus visités en Franche-Comté


octobre 2015
Le Comité régional du tourisme a établi le palmarès 2014. Sans surprise, c'est la Citadelle de Besançon qui a reçu le plus grand nombre de visiteurs (299168), suivie du binôme Dino zoo/gouffre de Poudrey (150 000), de la cathédrale St-Jean de Besançon (122 798), de la Citadelle de Belfort (100 751) et de la saline royale d'Arc-et-Senans (95 974). Menée conjointement avec le CRT de Bourgogne dans le cadre de la prochaine fusion, l'enquête établit que ces 5 sites sont les seuls francs-comtois du top 20 BFC. La Citadelle bisontine est devancée par 4 sites bourguignons (basilique Ste-Marie Madeleine à Vézelay, 850 000 visiteurs, basilique du Sacré Coeur à Paray-le-Monial, hospices de Beaune et circuit de Nevers Magny-Cours). Pour en savoir plus.
Voir tout