juin 2019

Les radars, outils de sécurisation des routes

Sait-on à quoi servent les recettes générées ?

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Le déploiement de radars automatiques en France est intervenu dès 2003 dans l’optique de réduire l’accidentologie sur les routes, accidentologie qui est notamment liée aux vitesses excessives.
   Emplacement des radars
La décision d’implanter un radar s’effectue sur des sites où se produisent un nombre d’accidents corporels supérieur à la moyenne, où la vitesse est souvent en cause dans la survenance de ces accidents et où les contrôles sont difficiles à réaliser avec des moyens humains.
Aucun radar n’est donc placé en considération des recettes qu’il pourrait générer en raison des infractions commises et en 2017, 91,2 % des recettes des amendes radars ont financé la lutte contre l’insécurité routière et 8,8 % le désendettement de l’État : c’est ainsi que 405,5 M€  issus des recettes des amendes radars ont pu être utilisés pour améliorer le réseau routier et sa sécurité.
Par ailleurs, afin de prévenir les usagers de la route de la proximité d’un contrôle automatique, tout radar fixe est précédé d’un panneau informant de sa présence.
   Fonctionnement du système
Lorsque la mesure de la vitesse du véhicule excède la vitesse autorisée, le radar prend automatiquement une photo. Celle-ci est envoyée au Centre national de traitement (CNT) où sont effectués le décryptage de la photo et la lecture de la plaque d’immatriculation. Une fois que le véhicule est identifié, l’avis de contravention est édité et envoyé automatiquement au propriétaire du véhicule.
En savoir plus
securite-routiere.gouv.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

SNU


février 2020
Le Service national universel s’adresse à tous les jeunes de 15 à 17 ans et s’articule en trois étapes : un séjour de cohésion de deux semaines puis une mission d’intérêt général de 12 jours ou au minimum 84 heures et la possibilité d'un engagement de trois mois minimum. 2000 jeunes l'ont expérimenté l'an dernier. Ceux qui aimeraient suivre leurs traces peuvent s'inscrire jusqu'à la fin du mois de mars sur snu.gouv.fr.

Stéréotypes stéréomeufs


janvier 2020
Adosen lance son 3e concours de scénarios pour lutter contre les stéréotypes de genre. Il est ouvert jusqu'au 7 février aux jeunes de 10 à 19 ans, y compris dans le cadre scolaire. Infos.

Campus car


janvier 2020
Un site de covoiturage local imaginé par les étudiants de l'IUT de Belfort-Montbéliard. Opérationnel depuis 2015, il permet de proposer ou chercher un trajet : campus-car.fr

Solidarité


novembre 2019
Jusqu’au 31 mars les détenteurs de la carte Avantages jeunes sont invités à aider les plus démunis en faisant un don aux Restos du cœur (jeux, jouets, équipements pour bébé, vêtements enfant, soin du corps…). Chaque don sera accompagné de repas financés par le Crédit Mutuel et la Région Bourgogne Franche-Comté. Infos sur avantagesjeunes.com

Restos du coeur


novembre 2019
Jusqu'au 31 mars, la carte Avantages jeunes invite ses détenteurs à aider les plus démunis en faisant un don matériel aux Restos du coeur. Un double geste puisque ce don (jeu, jouet, equipement pour bébé, soin du corps, vêtement enfant) sera accompagné de repas financés par le Crédit Mutuel et la Région Bourgogne-Franche-Comté.
Voir tout