décembre 2019

PSC1 à la Mission locale

A Pontarlier, le parcours Garantie jeunes peut inclure cette formation pour apprendre les gestes qui sauvent.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Ils décrivent les gestes qui peuvent sauver : «On met la personne en PLS. Quand elle est sécurisée, on appelle les secours. Si elle ne respire pas, on pratique un massage cardiaque. Il faut lui parler, la couvrir ». Ces quelques gestes – et d’autres comme l’utilisation d’un défibrillateur -,  Léo, Noham, Chloé, Marine les ont appris avec la Croix Rouge de Pontarlier. Depuis le 27 octobre, ils ont le certificat Prévention et secours civique 1 estempillé du ministère de l'Intérieur. Les quatre jeunes gens âgés de 18 à 23 ans l’ont obtenu durant leur parcours Garantie jeunes avec la mission locale du haut Doubs.
Si la Garantie jeunes leur a « beaucoup servi » du point de vue de l’orientation professionnelle, elle ne sert pas qu’à ça. Obtenir d’autres compétences au long du parcours est appréciable. Le PSC1 en est une. La formation coûte en moyenne 60 euros. A Pontarlier, la mission locale a décidé d’en prendre en charge la moitié. « On signale également aux jeunes que s’ils se procurent la carte Avantages jeunes, ils ont encore 20 euros de réduction » précise Stéphane Capel, conseiller emploi formation insertion à la mission locale. Lui-même a passé la formation. A savoir 8 h en une journée pour apprendre à gérer malaises, traumas, accidents, arrêts cardiaques… Tous sont d’accord : «  Un massage cardiaque, c’est quand même physique à pratiquer ! Connaître ces gestes et savoir comment faire est déjà rassurant. Quand on sait, on a moins peur que de se retrouver dans une situation inconnue. Cela aide à gérer le stress dans ce genre d’éventualité ». Chantal Garreau, la formatrice confirme : « ne pas paniquer est déjà un premier geste ! Les gens se font souvent une montagne des premiers secours avant de s’apercevoir que finalement ce n’est pas si compliqué ». 
Dans certains cas, le PSC1 est recommandé dans le cadre d’une formation. Il en va ainsi pour Léo, actuellement en contrat aidé au centre de vacances des Grangettes. Mais également pour Chloé qui va entrer en formation de conduite d’élevage laitier. Pour Noham en formation CP Jeps petite enfance, le PSC1 est même obligatoire. Une fois obtenu, le PSC1 est acquis, même si une remise à niveau est conseillée tous les 2 ou 3 ans. Ceux qui veulent acquérir davantage de compétencespeuvent se renseigner sur les formations aux premiers secours en équipe 1er et 2e degrés.
En photo
Stéphane Capel et Chantal Garreau remettent leurs certificats aux jeunes formés au secourisme.

En savoir plus
Mission locale du haut Doubs, 17 place des Bernardines, 25300 Pontarlier
0381465461

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Filmer un métier


novembre 2019
"Je filme le métier qui me plaît" est l'occasion pour les élèves de découvrir le monde professionnel, de s’approprier des codes, des savoir-faire et savoir-être spécifiques et pourquoi pas de découvrir leurs propres talents et leur voie. Ce concours est une expérience originale qui permet également de développer des compétences en numérique et audioviuel à travers des projets collectifs. La saison 13 est lancée. Tout est dans l'intitulé : il faut filmer un métier. Cahier des charges, règlement et récompenses sur jefilmelemetierquimeplait.tv. Date limite d'inscription: 19 janvier 2020. Date limite d'envoi des vidéos: 16 mars 2020.

Frais étudiants


août 2019
Plus de 500 euros d'écart dans les dépenses mensuelles des étudiants selon qu'ils vivent à Paris ou à Limoges. Ce baromètre établi par l'Unef (Union nationale des étudiants de France) classe 42 villes : en moyenne, les dépenses s'élèvent à 1288 euros à Paris. A Dijon, 28e (828 euros) et Besançon, 34e (805 euros), on s'en sort plutôt mieux qu'ailleurs.

Diplômés


août 2019
En 2017, 91 % des jeunes sont sortis du système scolaire avec un diplôme. Ce taux était de 59 % en 1978.

Licence pro chef de projet touristique


avril 2019
Le Cnam (conservatoire national des arts et métiers) Bourgogne-Franche-Comté prévoit d'ouvrir une licence professionnelle chef de projet touristique à la rentrée 2020. Ouverte aux bac+2 diplômé ayant un projet professionnel motivé, elle se déroulera au lycée Charles Nodier, à Dole. Pour tout savoir.

Appui de la Région au service civique en milieu rural


mars 2019
Un constat : moins de 10 % des missions de service civique se déroulent en milieu rural. Dans l’optique d’améliorer ce taux, la Région Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’apporter son soutien au développement du dispositif dans les zones rurales. Il se traduit par une aide aux communes de moins de 3500 habitants, aux structures intercommunales de moins de 50 000 habitants et aux associations qui y sont implantées : 400 euros pour l’élaboration d’une mission puis 27 euros par mois et par volontaire (soit 25 % de l’indemnité versée par les structures d’accueil aux jeunes volontaires). De la sorte, le Conseil régional apporte son appui à la fois à la jeunesse et aux territoires ruraux.
Les organismes intéressés peuvent se rendre sur bourgognefranchecomte.fr/servicecivique ou contacter le 0363642058
Voir tout