octobre 2019

Sous le charme de Clio

L’auteure, compositrice et interprète bisontine a sorti son deuxième album "Déjà Venise", le 30 août. Elle revient dans sa ville natale pour le présenter au Scènacle les 21 et 22 novembre prochains.
Photo Philippe Quaisse

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Déjà Venise fleure bon l'amour grâce à ses récits de vie amoureuse, subtilement décalés par une légère distance, et ses textes mélodieux enjolivés par des sonorités electro. Clio revient propager cet amour dans sa ville natale, au Scènacle, les 21 et 22 novembre. Un lieu cher à l'artiste : «J'ai fait du théâtre, quand j'étais petite, au théâtre Bacchus qui est devenu le Scènacle. C'est rigolo de revenir pour autre chose, c'est un chouette endroit».

Quel lien entretiens-tu entre Paris et Besançon ?
Paris est un peu un passage obligé au début. J'avais l'impression que c'était plus facile de commencer dans un endroit où l'on ne connaissait personne. Je suis beaucoup revenue à Besançon car j'y suis très attachée. Aujourd'hui, je suis de nouveau ici pour de bon, avec bien sûr une vie entre les deux.[...] Il y a un clip qui se passe complètement à Besançon, Des équilibristes. C'est une ville tellement belle que j'avais envie de la montrer. Il est aussi beaucoup question de Paris dans mes chansons car j'aime beaucoup me promener dans Paris et voir ce qui s'y passe.

Parle-nous d'Amoureuse, titre phare de ton nouvel album.
C'est une chanson assez vieille, je l'avais déjà écrite au moment du 1er disque (2016). J'avais besoin de temps pour savoir comment l'arranger. C'est une chanson particulière car sur scène c'est toujours le moment où je sens une adhésion particulière du public. C'est un récit assez proche de la vérité. J'aime bien tomber amoureuse et j'aime bien toutes ces histoires-là. C'est à la fois plein de joie et plein de peine. J'essaye toujours de les raconter avec légèreté car ce sont des histoires qui donnent du piquant dans la vie et qui ne sont pas graves, même si elles font un peu mal sur le moment.
Pour rester sur le fil de l'amour et de la légèreté, quelques questions «décalées» :

Pour toi, la plus belle chanson d'amour ?
Vienne, de Barbara 

Le dernier livre dont tu es tombée amoureuse ?
Naiv.Super d'Erlend Loe. Je l'ai trouvé très drôle.

Une citation inspirante ?
«On verra bien», car je dis toujours ça «on verra bien».

Le plus beau couple au cinéma ?
Ce n'est pas un couple, mais le plus beau pour moi c'est le trio amoureux dans César et Rosalie avec Romy Schneider, Yves Montand et Sami Frey.

Ta plus belle déclaration ?
Un jour où l'on m'a écrit «tu es belle» en très grosses lettres sur un panneau.

Selon Clio, la 1re rencontre amoureuse idéale ?
Ce qui fait une rencontre, c'est tout ce qu'il y a d’inattendu et de particulier à un moment. Je ne pense pas pouvoir décrire une rencontre idéale car chaque rencontre n'est jamais idéale. Ce qui fait que c'est beau et que quelque chose se passe, c'est que l'on ne peut pas la décrire à l'avance.

Le dernier lieu qui t'a conquise ?
Ici. J'étais dernièrement à la Rodia à la Friche, il y a avait le spectacle L'Instant T, de 24 h, où j'ai passé du temps. C'est un lieu magnifique pour ce genre de spectacles.

Recueilli par Mona Bouneb
En concert
Paris – Café de la Danse – 22 octobre 2019
Besançon - Le Scénacle – 21 & 22 novembre 2019
ngproductions.fr

La suivre
radioclio.com
You tube
iTunes
Spotify
Deezer
Facebook
Instagram


Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Great hat persévère


novembre 2018
Après "Namantius", l’association de cinéma bisontine a poursuivi ses activités, en tournant notamment "Clair obscur", un court métrage sur Gustave Courbet lors de son retour à Ornans pour peindre son tableau "Enterrement à Ornans". Originalité du projet, il a été mené en partenariat avec l'école de musique Amuso qui joue la musique en direct lors des projections."Clair obscur" est passé par un financement participatif sur ulule.

"#Quiproquo"


octobre 2018
Un film d'action de 26 mn tourné à Besançon à partir d'une histoire vraie. Le 3e court métrage de Liil Serge Mbeutcha est dans son genre une réussite : scènes d'action très pros, images et montage soigné. Armé de l'enthousiasme et du dynamisme permettant de franchir les obstacles compliqués qui émaillent toute réalisation cinéma, le jeune homme est près pour se lancer dans le long. Trailer ici.

Kreshendo


septembre 2015
Le rappeur bisontin vient de publier son premier album "Je suis qu'un homme". En vente 10 euros au Forum, en écoute sur deezer. Pour en savoir plus, facebook. A voir, son dernier clip, "Sale trip".

MyTremplin


juillet 2014
Ce dispositif du Conseil général du Jura vise à promouvoir et à aider les formations musicales du département en leur offrant la possibilité de monter sur scène et/ou de disposer d’un accompagnement artistique réalisé par le Moulin de
Brainans. Cette année, 5 lauréats ont été désignés par le jury et bénéficient de ce dispositif : Célia (folk rock), L’Homme s’Entête (chanson), Max Gulliver (pop), The Donuts Machine Band (chanson blues) et Gunther Tarp (rock).

The Wan


juin 2014
Ils étaient à Rolling Saône et on va les retrouver à Saônorités (14 juin), à la fête de la musique à Baume-les-Dames et au festival de la Paille (2 août). En attendant, voyez le dernier clip de ce bon groupe rock d'ici, réalisé par Bertrand Vinsu, sur Besançon.tv.
Voir tout