avril 2023

Facilatiss, pour créer du lien

Depuis mars 2020, l’espace de vie sociale installé à Pierrefontaine-les-Varans accueille et accompagne dans leurs projets des personnes de tous les âges. C’est un lieu de convivialité unique dans le haut Doubs.
Photo Laurent Cheviet

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
« Facilatiss est implanté à Landresse, Laviron, Pierrefontaine et Ouvans. Notre projet est porté par Familles rurales », expose Florie Schelle, responsable de cet espace de solidarité. Facilatiss est un point relais de l’information dans ces communes. L’espace, qui vient tout juste de fêter ses trois ans, est en partenariat avec la Caisse d’allocations familiales du Doubs et est subventionné par celle-ci ainsi que par les quatre communes. Florie Schelle nous accueille au sein du château de Sagey, à Pierrefontaine-les-Varans. L’intérieur des locaux détonne avec la vétusté du bâtiment. Il y a une salle de travail et de détente décorée et agrémentée de meubles pour un confort optimal. « Comme son nom l’indique, Facilatiss a été créé pour tisser du lien entre les gens », ajoute Florie Schelle.

Un espace d’accueil et d’information…

Autour des ordinateurs portables, un panier de noix et des papillotes égayent la table de travail. Des jouets de toutes sortes sont déposés au fond de la salle pour accueillir les jeunes enfants. Facilatiss est un espace dédié à toutes les catégories d’âges. Un conseiller numérique, Corentin Dupont, est chargé de venir en aide aux personnes dans leurs démarches administratives sur Internet. « Corentin nous est très précieux. Nous envisageons de prolonger son contrat qui se termine au mois d’août 2023, précise Florie Schelle. Nous sommes en partenariat avec la Marpa. Facilatiss est donc engagé dans la solidarité avec les seniors », insiste-t-elle.
L’espace de vie sociale de Pierrefontaine-les-Varans ne manque pas de partager les informations du secteur. Il est régulièrement invité à la radio P’tit Gibus FM pour communiquer sur l’actualité locale.
Le château de Sagey reçoit également la ludothèque Pic et Pivette de Familles rurales. Ce sont des moments de lecture et de jeux ouverts à tous. Facilatiss est en lien direct avec la bibliothèque de Pierrefontaine, qui se trouve juste à côté. Toutes deux proposent des activités, des ateliers sur place ou dans les communes aux alentours. « Cette semaine, je suis allée à Ouvans pour animer une activité pendant que Corinne, la responsable de la bibliothèque, animait un atelier différent ici », explique Florie Schelle.

… dans l’air du temps

Facilatiss est un espace de vie sociale figurant dans la liste des tiers-lieux de la région. Ces derniers sont des lieux dans lesquels des personnes aiment se regrouper, travailler ensemble, se détendre hors du domicile et de l’entreprise. Il y a plus de 2 000 tiers-lieux en France, situés en majorité en dehors des grandes villes.  Facilatiss, par les services qu’il propose est semblable à ces lieux de vivre ensemble. Comme eux, il innove pour répondre aux enjeux actuels.
L’espace de vie sociale propose des ateliers pour développer la curiosité et le savoir de ses visiteurs. Un atelier couture se tient, en ce début d’année, au château de Sagey. Les enfants de 8 à 12 ans peuvent bricoler, s’amuser avec les tissus sous les yeux bienveillants de bénévoles.
Facilatiss s’engage également au côté des jeunes : il aide ces derniers dans leurs recherches de jobs d’été, dans la construction de leurs CV ou plus simplement dans la concrétisation d’un projet.
Enfin, Facilatiss se met au vert cette année. Lors des portes ouvertes, un apéro zéro gaspi a été organisé, suivi d’un atelier R.R.R (Récupère, Recycle et Renouvèle) : une démarche qui témoigne d’un grand intérêt pour l’écologie citoyenne.
Les projets ne manquent pas, à entendre Florie Schelle. Celle-ci attend seulement de nouvelles idées.

Rémi Girardet
En savoir +
Pour être informé des projets de Facilatiss :
florie.schelle@famillesrurales.org
ou 0787352802

facebook

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Appel à projets de solidarité internationale


février 2024
La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière (15 000 euros répartis entre les différents projets retenus). Les associations loi 1901 à but non lucratif, ayant leur siège sur le territoire bisontin sont concernées par cette aide aux projets. Les formulaires de candidature sont téléchargeables sur le site de la Ville de Besançon. Ils doivent être envoyés avant le 1er avril par courrier (Ville de Besançon, service des relations internationales, 2 rue Mégevand, 25034 Besançon cedex) ou par mail (secretariat.relations-internationales@besancon.fr).

39-45, mémoires d'une jeunesse en guerre


janvier 2024
Radio Campus Besançon a recueilli quatre témoignages inédits de personnes ayant vécu la Seconde Guerre mondiale. Ils avaient entre 9 et 18 ans et vivaient à Besançon, Ris-Orangis ou encore Coutances. Plongez au cœur de leur histoire ! Tous les épisodes sont en ligne sur le site campusbesancon.fr.

Harcèlement


septembre 2023
De plus en plus préoccupant, le harcèlement scolaire concernerait 2,6 % des élèves de CM1-CM2, 5,6 % des collégiens et 1,3 % des lycéens selon l'Education nationale. Pour y faire face, le ministère généralise le programme Phare (Prévenir le harcèlement et agir avec respect) et insiste sur l'utilisation des numéros d'urgence 3018 (cyberharcèlement) et 3020 (harcèlement scolaire). Un plan interministériel de lutte est en préparation.

Tiers-lieux : une association régionale


avril 2023
L’association de préfiguration du réseau des tiers-lieux en Bourgogne-Franche-Comté a pour objet de « promouvoir le développement de lieux partagés ouverts, accessibles, répondant aux besoins du territoire, hybridant leurs ressources économiques, centrés sur l’usager et dont le modèle est ouvert et réplicable. » Elle propose aux tiers-lieux mise en réseau, animation, accompagnement, actions mutualisées, échanges et mettre prochainement en place des formations. Elle diffuse également une newsletter mensuelle. Née en 2021 pour répondre à l’augmentation du nombre de tiers-lieux, l’association est soutenue par l’Etat et la Région.

Jeunes parents


février 2023
Le Dr Célia Levavasseur, pédiatre, a publié dernièrement un Guide pour les jeunes parents qui ne veulent pas mourir d’épuisement, soit « 66 conseils judicieux » aux éditions Nathan (11,90 euros). « Quand arrive un enfant, on veut être parfait et pourtant des études montrent qu'être parfait à 40 % suffit. »
Voir tout