avril 2022

La Boussole des jeunes c’est simple à utiliser

Ce concept du ministère de l’Education nationale vise à aider les 15 – 30 ans à s’informer sur les services à leur disposition.
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
C’est un outil numérique qui permet aux jeunes d’avoir accès à l’information et de connaître leurs droits. Par exemple beaucoup ignorent leurs droits au RSA ou bien aux APL. Le dispositif numérique de la Boussole cherche à viser plus précisément « les jeunes invisibles », ceux qui méconnaissent justement l’existence de tous les dispositifs mis en place pour eux.
Quelques clics suffisent pour préciser une demande : les offres de service correspondantes s’affichent par catégorie. Il est ensuite possible de laisser ses coordonnées pour que le professionnel de l’offre de service concernée prenne directement contact.

Service personnalisé et réponse individuelle

L’idée de la Boussole est de rendre accessible simplement et rapidement les infos dont un jeune a besoin. C’est un service personnalisé, avec une réponse individuelle. L’outil financé par la Caf du Doubs et par la Région Bourgogne-Franche-Comté existe depuis octobre 2019 dans le Grand Besançon avec la thématique emploi/formation. Mais la Boussole évolue : à partir du 1er avril, les nouvelles thématiques de la santé et du logement sont intégrées. Par la suite, l’engagement, la mobilité internationale et les sports et loisirs devraient s’ajouter.
L’outil, déjà disponible dans 30 territoires en France, pourrait se développer ailleurs en Bourgogne-Franche-Comté.

Ramizé Sakiri
Simple et facile d'utilisation
Boussole.jeunes.gouv.fr est un site internet à disposition des jeunes pour leur apporter les aides nécessaires en toute facilité. C’est un dispositif numérique qui souhaite accompagner les 15 à 30 ans dans leur quotidien. Les premiers à avoir lancé la Boussole sont Grand Reims et Lyon Métropole en 2017, depuis 30 autres territoires ont suivi. 15 autres ont amorcé un déploiement du dispositif. Il a été créé pour simplifier les démarches des jeunes et leur permettre de trouver facilement des réponses dans les 3 domaines (santé, emploi et formation, logement). Une autre thématique est en cours de conception : mobilité internationale. 
Comment ça marche : 
Etape 1 : saisis le nom ou le code postal de la commune dans laquelle tu cherches un service.
Etape 2 : sélectionne la thématique de ton choix et réponds à un bref questionnaire afin que l’outil détermine ton profil, ta situation et tes besoins.
Etape 3 : le site affiche  les services susceptibles de t’intéresser sur ton territoire. 
Etape 4 : si un service t’intéresse, laisse ton courriel ou ton numéro de portable et un professionnel te contactera pour t’accompagner à obtenir le service demandé.



Trois thématiques dans le Doubs


Le Département est l’un des 30 territoires à avoir activé le dispositif, en 2019. Actuellement, on y trouve :
Emploi/ Formation : permet de trouver un travail, un stage, un job étudiant, une formation, de découvrir un métier, de trouver des renseignements juridiques ou bien des aides financières pour poursuivre ses études. Par exemple, dans la catégorie « Les + », on peut trouver comment bénéficier des aides financières pour passer le Bafa.
Santé : cette catégorie créée spécialement pour les jeunes pour leur donner plus d’informations dans ce domaine : consulter un professionnel, être accompagné dans les démarches, être tenu au courant des événements près de chez soi, connaître ses frais de santé et avoir des informations sur la parentalité, consulter un psychologue gratuitement….
Logement : cette thématique permet d’identifier vers qui se tourner pour trouver un logement, obtenir des aides, être accompagné dans sa recherche et avoir des infos utiles (par exemple réduire sa facture d’énergie).

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Violences contre les femmes


novembre 2022
Les violences sexistes et sexuelles, conjugales ou non, sont interdites par la loi. Sur un site dédié, le grouvernement rappellent quelles formes elles prennent et proposent des outis pour agir, que l'on soit victime, témoin ou professionnel susceptible d’intervenir auprès des femmes. arretonslesviolences.gouv.fr

Les 1000 premiers jours d'une vie


octobre 2022
Devenir parent est un changement au cours duquel beaucoup de questions peuvent se poser. Le site 1000 premiers jours répond aux principales interrogations, délivre des conseils et donne des infos pratiques sur tous les thèmes du quotidien (alimentation, santé, hygiène...) mais aussi les gestes liés à l'environnement et les possibilités d'être accompagné.

Etudiants en difficulté


octobre 2022
Un tarif de repas à 1€ peut être accordé aux étudiants en situation de précarité, même s’ils ne sont pas boursiers, après une évaluation sociale. Pour faire la demande, c'est ici.

Projets prévention clés en main


mars 2022
Ce dispositif de la Smerra s’adresse aux association étudiantes qui souhaitent mener une action de prévention et de promotion de la santé (sur les thématiques alimentation et activité physique, addictions, risques en milieu festif, sexualité, gestion du stress et du sommeil, usage du numérique) en direction des collégiens, lycéens ou étudiants. La mutuelle étudiante peut apporter des aides matérielle, méthodologique ou financière. Pour définir le projet, il faut commencer par remplir la fiche ici.

Frigos solidaires


septembre 2021
Des commissions de quartiers dijonnais ont souhaité soutenir l’initiative nationale de l’association Les Frigos solidaires en finançant l’installation de réfrigérateurs en libre-service, en extérieur et à la portée de tous. Ce dispositif permet à chacun de déposer ou de prendre gratuitement de la nourriture. Objectif : lutter contre le gaspillage alimentaire, venir en aide aux personnes les plus vulnérables et créer du lien social. Trois frigos solidaires, d’une valeur de 1 300 € chacun, ont été mis en place dans les quartiers Grésilles, Maladière-Drapeau-Clemenceau et Fontaine d’Ouche, en collaboration avec la Coursive Boutaric, l’épicerie Au gramme près et la Maison-Phare, hôtes qui accueillent les équipements.
Voir tout