juin 2021

Logement : conseils avant d'entrer

Pour les apprenants, la période de recherche pour l’année prochaine a commencé. Pour être à l’affût et répondre aux meilleures offres, il est mieux de se préparer et de connaître ses droits.
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Dossier de location
Quand on tombe sur un logement qui plaît, donner directement ce dossier au propriétaire peut permettre d’accélérer la signature et/ou de prendre de l’avance sur les « concurrents », d’autant que les propriétaires ont eux aussi envie de régler l’affaire le plus vite possible. C’est encore plus vrai dans les villes où le marché est tendu soit par manque d’offres, soit par afflux de demandes.  Dans ce dossier, les documents justifiant l’identité du locataire et de la personne qui se porte caution pour lui, ceux qui indiquent leurs ressources et leurs activités professionnelles sont les bienvenus. L’Anil récapitule ici.
Le décret du 5 novembre 2015 fixant la liste des pièces justificatives pouvant être demandées au candidat à la location et à sa caution donne la liste exhaustive des documents.
Attention ! Il est interdit au bailleur de vous demander le versement d'un chèque de réservation du logement.

Passer par une agence immobilière
Lorsqu’on fait appel à une agence pour louer, des frais supplémentaires peuvent être demandés. Depuis le décret du 1er août 2014, les honoraires des agences immobilières sont encadrés. Elles sont seulement en droit de facturer la visite du logement, la constitution du dossier, la rédaction du bail, l’état des lieux.
Le point sur les frais d’agence immobilière sur service-public.fr

Visite du logement
Cette visite ne doit pas être prise à la légère, même lorsqu’on désespère de trouver un logement. Il est notamment recommandé d’ouvrir et de fermer toutes les portes et fenêtres, d’essayer de percevoir ce que sera l’environnement sonore quotidien, d’être attentif aux éventuelles traces d’humidité dans la cuisine ou dans la salle de bains, de vérifier l’isolation et regarder les radiateurs, d'observer l’état des prises électriques, des murs et des sols.

Etat des lieux et contrat
Une fois le dossier accepté, il faut faire un état des lieux avant de signer le contrat de location ou bail. L'état des lieux s'effectue en présence des deux parties : le locataire et le bailleur.  Si le locataire remarque un défaut qu’il n’a pas vu au moment de l’état des lieux, il dispose d’un délai de 10 jours pour demander au bailleur de compléter le document.
Le contrat de location doit obligatoirement contenir le nom et le domicile du propriétaire ainsi que le nom du ou des locataires, la date de prise d’effet et la durée du bail, la mention « bail d’habitation », la description du logement (maison, appartement, nombre de pièce, surface habitable…) et de ses équipements, la nature et le montant des travaux effectués dans le logement depuis le dernier contrat, le montant du loyer et le mode de règlement, le montant du dernier loyer acquitté par le précédent locataire, le montant du dépôt de garantie. Dans certaines villes, le contrat de location doit aussi indiquer le montant du loyer de référence et le montant du complément de loyer le cas échéant.

Droits, devoirs
Le propriétaire doit délivrer un logement en bon état (sans vices cachés), assurer au locataire une jouissance paisible, procéder aux réparations nécessaires et ne pas s’opposer aux aménagements s’ils ne constituent pas une transformation du logement.
Le locataire a des obligations : payer le loyer au terme convenu, entretenir le logement et le mobilier si le bien est loué meublé, user du logement en conformité avec sa destination, procéder aux réparations locatives à l’exception de celles rendues nécessaires par la force majeure ou la vétusté, laisser exécuter les travaux liés la décence.

Colocation
La colocation consiste à partager un logement meublé ou vide, à plusieurs (au moins 2 personnes) tout en étant chacun signataire d’un contrat de location avec le même bailleur. Plusieurs éléments sont à connaître :
- elle peut donner lieu à plusieurs contrats de location (autant de baux que de locataires), ou à un contrat de location unique signé par tous les locataires
- pendant la durée du bail, les colocataires partagent la responsabilité des engagements contractuels (caution, dépôt de garantie, loyer, charges). La solidarité du colocataire sortant cesse au plus tard 6 mois après la fin de son préavis (sauf si un nouveau colocataire vient le remplacer, dans ce cas la solidarité cesse immédiatement à la fin du préavis)
- - les personnes qui occupent un logement sans lien juridique avec le locataire signataire du bail n’ont aucun droit sur le logement, même si elles participent au paiement du loyer.
En savoir +
service-public.fr

anil.org

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Papernest


juin 2018
Ce site a été créé pour gérer en quelques minutes toutes les étapes administratives d'un déménagement. Gratuit, basé sur une plateforme unique, il permet à un étudiant qui change de logement durant l'été de regrouper toutes ses démarches confiées à un seul interlocuteur et un seul formulaire. Ce qui signifie "6 h de gagnées" selon les responsables de papernest qui pointent également un effet positif en termes de stress et de phobie administrative évités.

Cohabitation


mars 2018
Selon l'Insee, de plus en plus de jeunes habitent chez leurs parents. 46 % des 18 - 29 ans y logent tout ou partie de l'année, selon cette étude basée sur l'enquête «Logement» de 2013 (portant sur 36 000 logements). Entre 18 et 24 ans, deux jeunes sur trois (65 %) sont dans ce cas et ils sont un sur cinq (20 %) entre 25 et 29 ans. Après une diminution, le taux de cohabitation "parents/enfants" a de nouveau augmenté depuis le début des années 2000 (+1,4 point entre 2001 et 2013) en raison, d'après l'Insee, de l'accroissement de la part de chômeurs – notamment après la crise de 2008 – et d'étudiants chez les jeunes adultes.

Unhaj


septembre 2017
L'Union nationale pour le logement des jeunes essaie de faciliter l'accès des 16 - 30 ans à un logement en leur proposant des solutions rapides, accessibles, à loyers modérés. Son réseau, qui accueille 200000 personnes chaque année, propose des habitats jeunes type FJT (19 adresses dans la région) mais aussi des logements indépendants, des HLM, des colocations. Infos.

Immobilier-France


juin 2017
Un moteur de recherche gratuit avec une section entièrement dédiée à la recherche de logements étudiants en France. Les étudiants peuvent y trouver des résidences universitaires, des colocations, des logements chez les particuliers ou encore des logements indépendants. Le but de la section « Logement étudiant » est de faciliter la recherche pour tous les étudiants en France. Le site ajoute ses propres conseils : comment cherche run logement, comment le financer, comment trouver un logement contre service... Infos.

Trouver un logement


juin 2017
Le réseau Information jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté recense les divers organismes proposant des logements, selon votre statut : les résidences universitaires et privées pour les étudiants, les résidences Habitat Jeunes pour les jeunes de 16 à 30 ans (principalement salariés, demandeurs d’emploi, apprentis ou stagiaires), les logements HLM, les structures d’hébergement de courte durée… Il répertorie également des informations sur les aides au logement et la liste des organismes auxquels s’adresser pour faire une demande. Ces aides portent sur le loyer, le dépôt de garantie, la caution solidaire… et dépendent de votre statut et/ou de vos ressources. Voir jeunes-fc.com rubrique se loger/se déplacer et logement-bourgogne.com
Voir tout