novembre 2022

Sensibilisation aux droits de l’Homme

Amnesty International organise des séances d’information dans les établissements d’éducation. L’antenne bisontine va plus loin en organisant un concours de nouvelles et d’illustrations.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Depuis 2015, le groupe bisontin d’Amnesty international a lancé le concours Plumes rebelles, destiné aux élèves, collégiens, lycéens, étudiants, apprentis. Un concours de nouvelles et d’illustrations, relayé dans les Alpes, en Provence et en Franche-Comté, qui permet d’impliquer les jeunes dans l’action d’Amnesty ou du moins de les sensibiliser et les inciter à débattre. C’est l’objet d’interventions de bénévoles de l’association dans des classes, comme celle menée par Françoise, Pascale et Béatrice, trois membres d’Amnesty Besançon, en octobre dernier au lycée Pergaud. La présentation du concours est l’occasion de rappeler les missions d’Amnesty.
Devant 27 élèves de seconde, elles commencent par rappeler que l’action d’Amnesty international se base sur un texte fondamental, la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, avec un rappel des circonstances de sa rédaction. Elles expliquent les moyens d’action d’Amnesty comme les pétitions, les lettres envoyées aux autorités puis utilisent un des thèmes du concours de nouvelles (l’accueil des migrants) pour faire réagir les jeunes. La séance est très pédagogique, avec des questions à propos desquelles les élèves réfléchissent par groupe. L’occasion de préciser la différence entre migrants et réfugiés, de remettre en cause des clichés tenaces (« les migrants posent des problèmes de sécurité », « les migrants coûtent cher », « les migrants sont des hommes qui cherchent un emploi ») ou de découvrir que les premiers pays d’immigration sont la Turquie, l’Ouganda ou le Pakistan. Pour Cathy Jurado, la prof qui a organisé la séance après avoir entendu parler de Plumes rebelles, l’exercice est également formateur pour les élèves. « Il est important qu’ils puissent être précis dans la façon dont ils organisent leurs idées ». Pour ceux qui souhaiteront participer au concours, ce sera également l’occasion d’un exercice de rédaction. Et pour ceux qui aimeraient s’investir davantage, ce premier contact avec Amnesty est peut-être la porte d’entrée à un engagement actif. Car il est possible d’organiser des antennes Amnesty au sein des établissements.
En savoir +
amnesty.fr

Plumes rebelles
Les rencontres Plumes rebelles auront lieu du 10 au 12 mars 2023 à Besançon.
Concours 2023 :
Thèmes des nouvelles :

Plaidoyer et Lobbying : jeux d’influence dans l’élaboration des lois ?
Manifester : un droit à promouvoir et à protéger
Vers un accueil équitable de tous les migrants
Le numérique, créateur d’inégalités
Thème des illustrations : L’eau, un bien commun pour l’humanité : comment le préserver ?
Inscriptions (jusqu’au 23 décembre), règlement et consignes sur plumesrebelles.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

PSC1


janvier 2023
Si l’on est témoin d’un accident ou d’un malaise, est-on en mesure d’alerter les secours de manière efficace et d’effectuer les bons gestes en attendant leur arrivée ? En quelques heures il est possible de se former pour savoir comment porter assistance à un ami, un parent, un voisin ou à toute autre personne. La formation prévention et secours civiques de niveau 1 a pour but de permettre à chacun d’acquérir les compétences nécessaires pour porter secours, prévenir une situation de danger et se protéger. C’est un atout supplémentaire pour trouver un job, notamment pour du baby-sitting, de l’animation ou encore dans l’aide à domicile. De plus, il est exigé pour s’inscrire pour certaines formations et concours. D’une durée de 7 h, la formation est accessible à tous. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 60 organismes préparent au PSC1. Ils sont recensés ici.

Bénévolat


janvier 2023
Être bénévole c’est consacrer son temps libre en mettant au service des autres son énergie et ses compétences. En France, près d’une personne sur quatre donne du temps gratuitement à une association, ce qui représente environ 12,5 millions de personnes ; parmi elles, environ deux sur dix se mobilisent chaque semaine et constituent les « chevilles ouvrières » des associations, dont plus de 85 % sont gérées exclusivement par des bénévoles. Pour ceux qui souhaitent s’impliquer, le réseau France Bénévolat peut vous renseigner.
francebenevolat.org

Concours Déclics Jeunes


décembre 2022
Ce concours s'adresse aux 18 - 30 ans, porteurs d'un projet individuel, original, innovant et altruiste. Il met l’accent sur les trois grands enjeux de la transition écologique, de la transition vers une société plus juste, solidaire et participative, de la transition numérique. il finance les projets qui proposent une réponse à l'un de ces enjeux, quel que soit le niveau d’études ou de formation du candidat. Candidatures ouvertes du 30 novembre 2022 au 1er février 2023 à 17 h.  Chaque lauréat reçoit une aide financière entre 3 000 € et 8 000 € pour mener à bien son projet. Candidatures en ligne sur fondationdefrance.org

Festival des solidarités


novembre 2022
Avec plus de 1000 animations sur tout le territoire, ce festival est l’occasion de s’informer, participer, prendre contact avec de nombreux organismes actifs et militants.

Le Sakadon


septembre 2022
Avec une carte Avantages Jeunes, les jeunes bénéficient de plus de 3200 bons plans en  Bourgogne-Franche-Comté... Avec le Sakadon Avantages Jeunes, à leur tour de donner l’avantage ! Le Sakadon permet de réaliser un don au profit d’une association caritative. Il est à retirer dans une structure Info Jeunes de la région, il est consigné et réutilisable. Coordonnées des structures IJ.
Voir tout