janvier 2009

Des conseils pour soigner la planète et la poche

Eteindre les appareils plutôt que les laisser en veille, faire la lessive à basse température ou mettre un couvercle sur les casseroles pendant la cuisson. Des petites gestes pour un grand but : économiser les énergies pour aider la planète et baisser le montant de nos factures. Les Espaces info énergie vous aide à les connaître.
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
On peut avoir de nombreuses idées comme celles-là à l’Espace info énergie du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (Caue) du Doubs. Créé en 2002, il propose un service gratuit d’information sur l’habitat et l’énergie pour tous publics, particuliers et professionnels. La plupart de ceux qui s’y adressent sont des propriétaires de maisons individuelles dont la surface engendre une forte consommation énergétique. Mais, d’après Erik Dorge, du service d’information sur l’énergie, il y a aussi des demandes des jeunes. Sont-ils inquiets pour le futur de la planète ? “C’est rare, admet Erik Dorge. Cela arrive, mais le plus souvent ils appellent parce qu’ils ont une facture importante”.
Cependant, le service a remarqué que l’implication des jeunes augmente. “Pour une raison simple ; les gens qui ont 50-60 ans ne seront pas ici dans 40 ans et ne vont pas voir la fin du pétrole. Ceux qui vont vivre la crise énergétique sont plus préoccupés et plus ouverts aux solutions possibles”. Pour ceux qui ne sont pas propriétaires, l’Espace info énergie délivre aussi des renseignements utiles.
Si l’on utilise les deux bacs pour la vaisselle à la main, au lieu de laisser le robinet ouvert, on peut économiser 80 litres d’eau ; il faut toujours débrancher les chargeurs, parce qu’ils consomment de l’énergie même s’ils ne sont pas reliés ; 1 degré de moins sur le thermostat du chauffage, c’est 7% de consommation en moins…
Autres services de l’EIE : des visites gratuites des maisons écologiques de la région et un centre de documentation sur l’énergie et l’architecture disponible pour tous. Les architectes-conseillers du Caue aident également ceux qui construisent une maison, ou la rénovent, pour définir le projet qui correspond le mieux à leurs désirs et mode de vie tout en surveillant les aspects techniques et économiques. Ils mettent l’accent sur les trois paramètres les plus importants pour économiser l’énergie : l’isolation, le chauffage et la ventilation. Et, toujours en suivant l’idée que “commodité et économie sont souvent très liées”, ils rappellent que lorsqu’on travaille sur les courants d’air, l’humidité, la température des murs et de l’air, on gagne aussi en confort. 
Tout cela, bien sûr, a un prix (installer 20 m2 de panneaux solaires coûte environ 18 000 euros), mais aussi des compensations. “Un investissement sur un petit bâtiment ne va pas être rentable maintenant, mais à long terme” rappelle Erik Dorge. En Franche-Comté, environ 500 personnes ont déjà un panneau photovoltaïque.  

Júlia Bestard 


Contacts
Adil du Doubs, 30 rue du Caporal Peugeot, 25000 Besançon (0381619241)
Ajena, 28 boulevard Gambetta, 39000 Lons-le-Saunier (0384478114)
Adera, le Moulin, 70120 Gourgeon (0384921529)
Gaïa énergies 240 avenue Jean Jaurès 90000 Belfort (03 84 21 10 69).

En savoir plus
info-energie-fc.org

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Podcast "Au rythme du Haut-Jura"


mai 2024
Le Parc naturel régional du Haut-Jura lance son podcast « Au rythme du Haut-Jura ». Il propose un décryptage sonore de son territoire et ses richesses naturelles et humaines sur lesquels pèse le spectre des changements globaux tel que le réchauffement climatique. Au fil des rencontres ce podcasts analyse ces patrimoines remarquables, explique leurs enjeux et présente quelques actions mises en place pour les préserver. Pour cette première année, le Parc propose deux séries aux formats distincts : « La forêt » et « Curiosités ».  Elles sont diffusées alternativement selon un rythme d’un épisode par mois. Ce podcast est accessible sur toutes les plateformes d’écoute classiques.

Association écologique et forestière franc-comtoise


mai 2024
Cette association basée à Grandfontaine, à côté de Besançon, a pour but de préserver l’écologie et les forêts à travers des actions de sensibilisation telles que clean walks, buvettes écologiques, plantations d’arbres comme les Petits Fruitiers pour l’avenir installés en novembre 2022. aeeffc.org

Microforêts


mai 2024
Les projets locaux en faveur de la forêt sont multiples. On peut citer les microforêts urbaines de la Ville de Dijon. La première a été créée autour du stade d’Epirey dans le quartier des Grésilles. Inspirée du modèle de reforestation du botaniste japonais Miyawaki, elle comprend 9000 arbres ou arbustes plantés en 2021 pour créer 4000 m2 de forêt dense. C’est également en Côte d’Or, sur les communes de Pasques et d’Ouges, qu’ont vu le jour les deux premières créations forestières bio diverses sur l’idée que bâtir une forêt est possible (ouvrage de référence disponible sur forestiersdumonde.org). Citons également la plantation pédagogique de la plus petite forêt communale de France, réalisée par des élèves de primaire à Saint-Jean-de-Losne à proximité du City stade. Sur le principe de « pyramide végétale », elle servira de laboratoire et d’observatoire de l’évolution des essences.

Climat et forêt


avril 2024
Le renouvellement des forêts est précieux pour la capture du CO2. Or l’Ademe Bourgogne-Franche-Comté signale que la capacité de stockage de carbone des forêts est passée de 9,7 millions de tonnes stockés annuellement en 2011 à 0,4 million de tonnes en 2021 ! La direction régionale accompagne les initiatives de renouvellement des massifs forestiers pour restaurer cette fonction de puits de carbone. bourgogne-franche-comte.ademe.fr

Inventaire forestier


avril 2024
Connaître la forêt française ? L’IGN propose chaque année un inventaire forestier national chiffré à découvrir sur ign.fr
Voir tout