juin 2019

Gaspillage alimentaire : une BD conçue avec des collégiens

Une intiative du CPIE du Haut-Doubs menée avec 354 élèves de 12 collège et le dessinateur Christian Maucler.
Gaspillage alimentaire : une BD conçue avec des collégiens

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Comment parler d’alimentation, de déchets, d’anti-gaspillage aux jeunes sans être rébarbatif ou moralisateur ? En créant une BD et en faisant participer les jeunes. Cette idée du CPIE du Haut-Doubs, lancée dans le cadre d’un appel à projets Pralim (1), a abouti à «Une BD à croquer» à laquelle ont participé 354 collégiens du département. Une initiative à la fois pédagogique et sensibilisatrice à des défis de société actuels, menée avec le concours du dessinateur Christian Maucler. «Le bilan varie d’une classe à l’autre, mais globalement les élèves étaient très contents note Emilie Georger, coordinatrice du projet. D’abord parce qu’il y avait un aboutissement concret. Ils étaient ravis de voir le résultat, de constater qu’ils avaient contribué à une BD. Ensuite parce qu’ils ont pu rencontrer un illustrateur scénariste professionnel qui est intervenu en classe pour échanger avec eux, partager son savoir, évoquer sa pratique».
Six classes de 3 collèges (2) ont directement participé au scénario en exposant des idées dont Christian Maucler s’est inspiré pour créer 6 histoires courtes. Neuf autres classes (3) ont élaboré des flash-infos qui ponctuent la BD de focus pédagogiques sur des thèmes tels que déchets et emballages, plaisir et alimentation, effet sur la santé, etc. Parallèlement à la création de la BD, le CPIE et les enseignants ont mené des activités ludiques d’écriture, de dessin ou de langage autour d’expressions liées à l’alimentation («ramener sa fraise», «presser le citron»...).
Le résultat de cette action très complète permettant de «mettre en synergie divers sujets autour de l’alimentation : la santé, l’environnement, le gaspillage, les emballages, les circuits courts, les produits locaux…». est accessible à tous : la BD est téléchargeable gratuitement.
Tous les collèges de Bourgogne-Franche-Comté en ont reçu un exemplaire. D’autres établissements qui souhaiteraient mener une action pédagogique autour des thèmes cités peuvent en demander des exemplaires. Le format BD s’y prête bien. «On avait déjà créé une BD sur le thème du paysage et elle avait bien marché. On s’est dit que ça pourrait être un bon support pour évoquer les déchets et l’alimentation». D’autant que non content de raconter des histoires en dessins, le livre propose également des jeux, des astuces, des conseils par l’intermédiaire des flash-infos.
Notes
(1) Appel à projet régional lancé par l’Ademe et la Draaf Bourgogne-Franche-Comté.
(2) Les Villanelles à Rougemont, Paul-Elie Dubois à L’Isle-sur-le-Doubs, René Cassin à Baume-les-Dames
(3) Collèges Stendhal à Besançon, Eiffel à Fraisans, Boulloche à Bart, Laroue à Frasne, Cousin à Nozeroy, Pompidou à Pouilley-les-Vignes, Faure à Valdahon, Olympe de Gouges à Saint-Hippolyte et Masson à Blamont.

En savoir plus
cpiehautdoubs.org

Télécharger "Une BD à croquer"



Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Podcast "Au rythme du Haut-Jura"


mai 2024
Le Parc naturel régional du Haut-Jura lance son podcast « Au rythme du Haut-Jura ». Il propose un décryptage sonore de son territoire et ses richesses naturelles et humaines sur lesquels pèse le spectre des changements globaux tel que le réchauffement climatique. Au fil des rencontres ce podcasts analyse ces patrimoines remarquables, explique leurs enjeux et présente quelques actions mises en place pour les préserver. Pour cette première année, le Parc propose deux séries aux formats distincts : « La forêt » et « Curiosités ».  Elles sont diffusées alternativement selon un rythme d’un épisode par mois. Ce podcast est accessible sur toutes les plateformes d’écoute classiques.

Association écologique et forestière franc-comtoise


mai 2024
Cette association basée à Grandfontaine, à côté de Besançon, a pour but de préserver l’écologie et les forêts à travers des actions de sensibilisation telles que clean walks, buvettes écologiques, plantations d’arbres comme les Petits Fruitiers pour l’avenir installés en novembre 2022. aeeffc.org

Microforêts


mai 2024
Les projets locaux en faveur de la forêt sont multiples. On peut citer les microforêts urbaines de la Ville de Dijon. La première a été créée autour du stade d’Epirey dans le quartier des Grésilles. Inspirée du modèle de reforestation du botaniste japonais Miyawaki, elle comprend 9000 arbres ou arbustes plantés en 2021 pour créer 4000 m2 de forêt dense. C’est également en Côte d’Or, sur les communes de Pasques et d’Ouges, qu’ont vu le jour les deux premières créations forestières bio diverses sur l’idée que bâtir une forêt est possible (ouvrage de référence disponible sur forestiersdumonde.org). Citons également la plantation pédagogique de la plus petite forêt communale de France, réalisée par des élèves de primaire à Saint-Jean-de-Losne à proximité du City stade. Sur le principe de « pyramide végétale », elle servira de laboratoire et d’observatoire de l’évolution des essences.

Climat et forêt


avril 2024
Le renouvellement des forêts est précieux pour la capture du CO2. Or l’Ademe Bourgogne-Franche-Comté signale que la capacité de stockage de carbone des forêts est passée de 9,7 millions de tonnes stockés annuellement en 2011 à 0,4 million de tonnes en 2021 ! La direction régionale accompagne les initiatives de renouvellement des massifs forestiers pour restaurer cette fonction de puits de carbone. bourgogne-franche-comte.ademe.fr

Inventaire forestier


avril 2024
Connaître la forêt française ? L’IGN propose chaque année un inventaire forestier national chiffré à découvrir sur ign.fr
Voir tout