novembre 2014

Le Centre Athénas protège les animaux sauvages

A L'Etoile, dans le Jura, cet organisme a pour mission de prendre soin des espèces blessées. Depuis le début de l'année, 1407 animaux ont été accueillis par l'équipe de Gilles Moyne.
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Une journée type au Centre Athénas commence par les soins et le nourrissage des pensionnaires.
«Puis, on répond aux appels des particuliers qui ont découvert des espèces en détresse» indique Gilles Moyne, directeur du centre. Crée en 1987, le Centre Athénas intervient dans 11 départements allant de la  Franche-Comté à la  Bourgogne, en passant par l'Ain et la Haute-Savoie.

      Une année "record" ?

«Il existe plus de 40 centres comme le notre en France. Ici, nous avons trois particularités : nous traitons toutes les espèces (oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens), nous avons un réseau de correspondants très actifs, puisque plus de 250 bénévoles ont été formés à reconnaître les animaux et leur administrer les premiers soins. Enfin, nous sommes le seul centre de France à pouvoir accueillir des lynx et des chats forestiers» explique Gilles Moyne.
Et cette année devrait être historique puisque à ce jour, le centre a pris en charge 1407 animaux.
«C'est un phénomène qui est à la fois lié à une bonne saison de reproduction et aussi à une plus grande efficacité de notre réseau. On essaye toujours de le densifier et de couvrir plus de zones» dit-il. 
Géré par une association depuis 1995, le Centre vit grâce aux dons et adhésions (1/3 du budget) mais aussi d'aides et des conventions passées avec les collectivités locales. Chaque année, Athénas organise une journée portes ouvertes où le public répond toujours présent.
«C'est l'occasion de faire passer notre message : quoi que les gens trouvent, ils ne doivent pas hésiter à nous appeler pour éviter toute complication» conclut le directeur.

H.L.

Contact
03 84 24 66 05
athenas.fr

A savoir aussi
Entre 1500 et 1700 animaux sont accueillis tous les ans. Athénas emploie trois salariés, deux personnes chargées des soins, un autre de l'accueil. 21 lynx ont «vécu» au centre, 7 ont pu être relâchés. En 2013, une consultation publique a été organisée en Franche-Comté pour la remise en liberté ou non de Vogna un jeune lynx de cinq mois abandonné par sa mère et recueilli en novembre 2012. 84% des 15 545 personnes qui ont répondu à la consultation ont dit «oui» à sa relâche.

Avantages jeunes
Athénas est partenaire de la carte dans le Jura avec 2 coupons :
1 formation d'1 journée offerte pour apprendre les gestes de base pour la prise en charge d'un animal sauvage blessé, réservé aux plus de 17 ans 
1 matinée de découverte d'une espèce rare et protégée : le busard cendré
Détails ici

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Podcast "Au rythme du Haut-Jura"


mai 2024
Le Parc naturel régional du Haut-Jura lance son podcast « Au rythme du Haut-Jura ». Il propose un décryptage sonore de son territoire et ses richesses naturelles et humaines sur lesquels pèse le spectre des changements globaux tel que le réchauffement climatique. Au fil des rencontres ce podcasts analyse ces patrimoines remarquables, explique leurs enjeux et présente quelques actions mises en place pour les préserver. Pour cette première année, le Parc propose deux séries aux formats distincts : « La forêt » et « Curiosités ».  Elles sont diffusées alternativement selon un rythme d’un épisode par mois. Ce podcast est accessible sur toutes les plateformes d’écoute classiques.

Association écologique et forestière franc-comtoise


mai 2024
Cette association basée à Grandfontaine, à côté de Besançon, a pour but de préserver l’écologie et les forêts à travers des actions de sensibilisation telles que clean walks, buvettes écologiques, plantations d’arbres comme les Petits Fruitiers pour l’avenir installés en novembre 2022. aeeffc.org

Microforêts


mai 2024
Les projets locaux en faveur de la forêt sont multiples. On peut citer les microforêts urbaines de la Ville de Dijon. La première a été créée autour du stade d’Epirey dans le quartier des Grésilles. Inspirée du modèle de reforestation du botaniste japonais Miyawaki, elle comprend 9000 arbres ou arbustes plantés en 2021 pour créer 4000 m2 de forêt dense. C’est également en Côte d’Or, sur les communes de Pasques et d’Ouges, qu’ont vu le jour les deux premières créations forestières bio diverses sur l’idée que bâtir une forêt est possible (ouvrage de référence disponible sur forestiersdumonde.org). Citons également la plantation pédagogique de la plus petite forêt communale de France, réalisée par des élèves de primaire à Saint-Jean-de-Losne à proximité du City stade. Sur le principe de « pyramide végétale », elle servira de laboratoire et d’observatoire de l’évolution des essences.

Climat et forêt


avril 2024
Le renouvellement des forêts est précieux pour la capture du CO2. Or l’Ademe Bourgogne-Franche-Comté signale que la capacité de stockage de carbone des forêts est passée de 9,7 millions de tonnes stockés annuellement en 2011 à 0,4 million de tonnes en 2021 ! La direction régionale accompagne les initiatives de renouvellement des massifs forestiers pour restaurer cette fonction de puits de carbone. bourgogne-franche-comte.ademe.fr

Inventaire forestier


avril 2024
Connaître la forêt française ? L’IGN propose chaque année un inventaire forestier national chiffré à découvrir sur ign.fr
Voir tout