octobre 2021

Les hangars Eiffel à Thise, un patrimoine unique

Seuls deux exemples de hangars de grandes dimensions de ce type existent en France. L'un deux se trouve à l'aérodrome de Thise. Les bâtiments, rénovés depuis peu, se visitent.
Photo Laurent Cheviet

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Ils s'élèvent majestueusement dans la plaine de Thise depuis plus de 80 ans. Après deux ans et demi de travaux, ils brillent encore un peu plus. Les hangars de l'aérodrome de Thise sont remarquables à plus d'un titre. Classés aux Monuments historiques depuis 2007, ils comptent parmi les deux derniers hangars de type Eiffel en France, comptant ce volume et cette hauteur.
Conçus en 1938, ces édifices, hauts de 16 mètres pour une surface de 4 800 m2, ont été rénovés en 2019. Les tôles ont été remplacées, la charpente a été décapée et sablée, l'ensemble a été repeint à l'identique. « Ce ne sont pas des hangars aéronautiques d'architecture moderne. Mais c'est indispensable de garder cet esprit historique et typique de l'architecture Eiffel. Les rivets sont les mêmes que ceux de la Tour Eiffel » relève Roberto Cabriolu, vice-président de l'aéroclub local.

Atterrissage d'un Boeing 17 en 1945

Pourquoi alors ce type d'architecture pour l'aérodrome de Thise ? Gustave Eiffel, mort pourtant depuis 15 ans, demeure en 1938 le seul ingénieur à avoir été capable de concevoir une structure autoportante d'une grande largeur sans mettre un poteau au milieu. Les hangars demi-tonneau sont dessinés par Fernand Aimond, qui s'est appuyé sur une conception Eiffel. « Cette architecture permet à de gros avions de manoeuvrer dans le hangar et d'être entreposés, explique Roberto Cabriolu. Qui poursuit intarissable : « En 1945, un quadrimoteur Boeing 17 y a atterri en urgence, fusillé par les Allemands. On a eu aussi un Macdonnell Douglas, Dakota C-47, utilisé pour le transport sanitaire. »
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'aérodrome servait de base arrière aux Américains et a été attaqué par les Allemands. De ce passé chargé d'histoire, des vitraux portant l'impact de balles ont été conservés. Il est possible de les admirer lors de visites organisées par l'aérodrome.

Découvrir l'aviation

Une façon de remercier les contribuables qui ont participé au coût des travaux : 3, 5 millions d'euros, pris en charge par l'Etat, la collectivité et la fondation du Patrimoine : « On veut montrer que ces hangars appartiennent en partie aux habitants de la collectivité - il en existe seulement deux exemples en France » rappelle Roberto Cabriolu.
Ces visites sont également l'occasion de faire découvrir l'aviation, notamment aux jeunes. Les aéronefs sont accessibles et des vols sont organisés. De quoi donner des ailes à ceux qui n'osent pas s'inscrire en club et transformer leur rêve d'Icare en réalité.

Laurine Personeni
En savoir +
aerofc.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Histopad, visite en réalité augmentée


juillet 2020
La saline royale d'Arc-et-Senans propose une plongée au 18e siècle, à la rencontre des ouvriers du sel au temps de la manufacture. La tablette tactile Histopad, produite en collaboration avec Histovery, embarque les visiteurs en 1780 dans une manufacture qui vient d'être achevée. Grâce à des reconstitutions 360°, des vidéos et des commentaires audios, les visiteurs découvrent l'organisation de la manufacture, la répartition des rôles et les différents procédés de production de l'or blanc. En savoir +

Vivre fermier


juin 2020
Les producteurs du réseau Bienvenue à la ferme proposent des vacances fermières : ils accueillent en faisant partager le quotidien de leur métier, avec hébergements en gîtes, chambres d'hôtes, campings ou accueil de camping-cars, selon les cas. Il est également possible de choisir des visites de ferme pour découvrir animaux, plantations ou ateliers. En savoir plus : ici pour les séjours ; là pour les visites.

Escape game au château


novembre 2019
A Châteauneuf, à 40 km de Dijon, se trouve l’un des derniers vestiges de l’architecture militaire bourguignonne du XIVe siècle. Propriété de la Région, qui l'a restauré, il peut se visiter toute l'année. Il est également site d'animations ponctuelles dont des escape games théâtralisés créés par la compagnie A demain j'espère. Pitch : "Vous voilà au château, propriété d’une famille d’aristocrates que vous serez amenés à croiser. Votre guide, un quinquagénaire fatigué. Dans un grincement, la porte principale se ferme. C’est la seule issue, la seule voie vers la sortie. Pour la trouver, il vous faudra plonger dans l’histoire du château, résoudre des énigmes, faire appel à votre sens de l’observation et peut-être même convoquer les esprits des Ducs de Bourgogne !" Prochaines dates : 21 et 28 décembre, 4 janvier. En savoir +

Football


novembre 2018
Envie de voir un match de ligue 1 ? Le DFCO propose l'entrée à 5 euros aux détenteurs d'une carte Avantages jeunes pour une place en tribune Dijon céréales (hors match de gala). + infos

Naturalium de la Citadelle


juin 2017
Inauguré en mai, ce nouvel espace de la Citadelle de Besançon est consacré à la biodiversité. Par une scénographie immersive, il prend la forme d’un parcours permettant au visiteur de trouver des réponses à des questions : comment évolue le vivant ? Quels sont les liens de parenté entre espèces ? Qu’est-ce que la biodiversité ? Il est constitué de pièces issues des collections zoologiques, botaniques et paléontologiques du muséum, d’un arbre phylogénétique, de maquettes, de vidéos, de dispositifs interactifs. Ce naturalium constitue désormais une introduction à l’ensemble du muséum de la Citadelle. citadelle.com
Voir tout