TOPO n°301



Télécharger TOPO n°301

dossiers précédents

Topo 305
Projets pour la rentrée

Topo 304
L'essor de l'e-sport

Topo 303
Phase confinée

Topo 302
Dix ans de service civique

Topo 301
Métiers d'apprentis

Topo 300
Numéro 300

Topo 299
Jeunesse olympique

Voir tout
Topo 301, mars 2020 Apprendre en travaillant
...Lire
L’art d’associer végétal et minéral
Entre espaces verts et constructions, le paysagiste façonne l’espace e... Lire
Commerce : rien de tel que l’expérience
Dans la vente, il y a de la théorie. Mais il y a aussi le sens relatio... Lire
Métiers de bouche : possibilités nombreuses
Anthony Simon était encore apprenti il y a 6 ans. Aujourd’hui il est à... Lire
Agriculture : se former est essentiel
Du côté de Villers-le-Lac, Catherine Faivre Pierret reconnaît la valeu... Lire
Bois : un secteur d’avenir
Dans les sites du groupe Monnet-Sève, on se montre confiant. Le matéri... Lire

express

Apprentissage et rémunération


février 2020
La rémunération mensuelle d’un apprenti est fixée sur la base d’un temps plein d’environ 152 heures. Elle varie, en fonction de l’âge et du nombre d’année de formation, de 415 euros à 1200 euros. Les rémunérations des heures supplémentaires sont celles qui sont applicables au personnel de l’entreprise. L’apprenti a droit à la prise en charge de ses frais de transport entre son domicile et son travail. L’élève bénéficie en outre de deux avantages principaux :
- aucune cotisation salariale n’est retranchée de son salaire brut dans la limite de 79 % du Smic soit 1 217 euros.
- son salaire est exonéré de l’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du Smic.

Entrée en apprentissage


février 2020
Pour pouvoir être accepté en CFA il faut que l’apprenti trouve un employeur, ensuite il pourra entrer en formation dans les trois mois qui précèdent ou qui suivent le début du contrat d’apprentissage. Si ce n’est pas le cas l’apprenti pourra quand même entrer en formation à tout moment de l'année, en fonction du calendrier d’action mis en place par le CFA. L’entrée peut se faire à partir de l’âge de 16 ans mais peut être abaissé à 15 si l’apprenti est né en décembre et qu’il a terminé son année de 3e. L’âge maximal est désormais de 30 ans, et même 31 pour éventuellement accéder à un diplôme supérieur. Autres exceptions : il n’y a pas de limite d’âge si l’apprenti est travailleur handicapé, ni si l’apprenti  envisage de créer ou de reprendre une entreprise.
Voir tout