mai 2021

Aides-soignants : les salaires augmentent

Trop faibles, les rémunérations des aides-soignants vont être réévaluées très nettement à compter de septembre. La Région accompagne la mesure en ouvrant davantage de postes dans ses instituts de formation.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Boudé par les jeunes, le métier d’aide-soignant peine à attirer. Il faut dire qu’il s’agit de l’un des métiers de santé les moins bien rémunérés. La bonne nouvelle, c’est que cela va changer. Un an après l'annonce d'un plan massif pour l’hôpital, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a présenté mi-avril le deuxième volet du plan de revalorisation salariale des personnels. Les 200 000 aides-soignants de la fonction publique hospitalière vont donc (enfin) connaître une nette hausse de leur salaire. La mesure prévoit plus exactement de faire passer les aides-soignants de la catégorie C à la catégorie B de la fonction publique. Ce qui conduira logiquement à une revalorisation de leur rémunération. Un aide-soignant qui gagne aujourd’hui 1 532 euros net par mois après un an de carrière va ainsi voir son salaire augmenter de 228 euros net par mois. En fin de carrière, le salaire sera de 2 954 euros nets, contre 2 303 euros nets aujourd’hui.

« Un métier qui apporte tellement … »

L'enjeu dépasse la seule reconnaissance de leur travail. L'objectif est clairement d’attirer de nouvelles compétences. La Région a choisi de jouer le jeu et va augmenter le nombre de places dans ses différents instituts de formation : « on a ajouté 189 places en février ; on va en ouvrir 59 supplémentaires en septembre, et encore 73 autres en février 2022 » explique Christelle Cordier, chef du service des formations sanitaires et sociales de la Région. Le cursus est par ailleurs renforcé : de 1 435 heures, la formation va passer à 1 540 heures, « avec beaucoup de formations très individualisées » précise Christelle Cordier. « Enfin ! » réagit Séverine Ménétrier, aide-soignante au centre hospitalier Saint-Louis à Ornans (25). « Il a fallu attendre la Covid et qu’il y ait des décès pour que l’on s’aperçoive de l’importance de notre métier » regrette l’aide-soignante, qui exerce depuis plus de 20 ans. Pour elle, le salaire était bien la seule ombre au tableau qu’elle aime dresser du métier : « Je ne changerais pour rien au monde. C’est un métier qui apporte tellement. On ne soigne pas, mais on aide les patients, les résidents à garder un maximum d’autonomie. On se sent utile. » Séverine travaille aux côtés de personnes âgées : « La clé, c’est d’aimer les gens ; si vous les aimez, ils vous le rendent. Tous les jours je me lève avec envie pour aller travailler, pour partager le passé et les souvenirs de ces personnes. Ça vous enrichit. »
En photo
A l'Ifsi de Semur-en-Auxois.
Une formation d’aide-soignant dure 11 mois. A la clé : un emploi garanti à 100 %.

En savoir +
En Bourgogne-Franche-Comté, il existe 25 centres de formation d’aide-soignant. Il y en a forcément un près de chez vous.
bourgognefranchecomte.fr

emfor-bfc.org




Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Crous Nevers


septembre 2021
Le Crous inaugure en cette rentrée un point relais à Nevers. Ce nouveau lieu d'infos pour étudiants est situé 21 rue du pont Cizeau. crous-bfc.fr

Ateliers cuisine


juin 2021
Cuisine Mode d'Emploi organise dans le cadre du plan quartiers d'été à Besançon des ateliers entièrement pris en charge (y compris le déjeuner) pour découvrir les métiers de la cuisine et du service.Ces ateliers sont ouverts à tous dès 17 ans.
• 28 juin au 2 juillet 2021 : atelier service et Bartending
• 5 au 9 juillet 2021 : atelier service et Bartending
• 19 au 23 juillet 2021 : atelier service et Bartending
• 12 au 16 juillet 2021 : atelier cuisine
• 19 au 23 juillet : atelier cuisine
Pour candidater, envoyer un mail avec vos nom et prénom, date de naissance, adresse de résidence, numéro de téléphone. à besancon@cme-formations.com

Armée de l'air et formation


mai 2021
L'armée de l'air peut aider à financer une formation supérieure, moyennant une convention d'engagement (avec lien au service d’une durée de 2 à 3 ans). Les bourses s'échelonnent de 3000 à 10000 euros pour préparer des BTS, DUT, licences masters doctroats, diplômes ou titres d'ingénieur dans les domaines de la cyberdéfense, de l'informatique et télécommunications, de l'espace, des langues rares, de l'aéronautique, de la physique nucléaire ou des infrastructures. Renseignements sur cette allocation financière spécifique de formation auprès de l'armée de l'air.

Concours vidéo pour apprentis


mai 2021
Filme ton job est un concours national avec 3 déclinaisons régionales dont une en Bourgogne-Franche-Comté. Il est organisé par l’association nationale des apprentis de France, dont c’est l’un des multiples moyens de promouvoir ce mode de formation. Principe : les apprentis ou les alternants se filment eux-mêmes en entreprise et postent leur vidéo d’une durée maximale de 3 mn sur la plateforme Filme Ton Job avant le 31 juillet. Des remises de prix auront lieu sur les plans régionaux et national avec de nombreux lots à gagner (Macbooks pros, iPhone 11, airpods, cartes cadeaux…).

Eniliens


mars 2021
Dans le cadre du concours #jefilmemaformation, édition 2021, les élèves de seconde pro ABI (alimentation bioindustrie) de l’Enilbio de Poligny ont réalisé avec leurs enseignants la vidéo Rejoins les ENILIENS. Cette dernière est sélectionnée pour la finale du concours, le 1er juin à Paris. On peut la visionner ici.
Voir tout