décembre 2013

Jeux Olympiques : la Région au soutien !

A quelques semaines de ce grand rendez-vous sportif international, les athlètes francs-comtois peaufinent leur préparation. Avec l’assurance de bénéficier de l’aide précieuse de la Région Franche-Comté.
Photo Christophe Pallot / agence Zoom

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Les Jeux Olympiques d’hiver approchent à grands pas ! Du 7 au 23 février 2014, Sotchi, en Russie, accueillera, en mondovision, les athlètes du monde entier. Un mois plus tard, les Jeux Paralympiques prendront le relais (7 au 16 mars). La Franche-Comté  sera bel et bien présente  lors de cet événement planétaire, avec comme chef de file l’incontestable et incontesté Jason Lamy Chappuis, l’enfant de Bois d’Amont qu’on ne présente plus. D’autres athlètes moins titrés mais alléchés par l’idée de se faire une place sur un podium, seront de la partie, avec, point commun à tous, un partenaire principal et incontournable : la Région Franche-Comté.

Un contingent fourni

17 sportives et sportifs francs-comtois peuvent prétendre à accéder à la sélection nationale pour la grande fête du blanc, parmi lesquels Anaïs Bescond, Sébastien Lacroix, Célia Aymonier, Anouk Faivre Picon et Samuel Guy. Le 4 octobre dernier, ils ont été reçus et présentés dans les locaux du Conseil régional. Même la Présidente de Région Marie-Guite Dufay, grande amatrice de ski nordique et première supportrice des athlètes comtois, soutiendra ces athlètes : «Croyez-moi, je serai devant ma télévision et j’espère vibrer à vos exploits !»

Des aides conséquentes

Grâce au dispositif d’aide régionale individuelle mis en place, la Région soutient depuis le début de leur préparation ces athlètes considérés à « potentiel olympique », dont la liste est établie sur proposition des directeurs techniques nationaux de chacune des fédérations olympiques. 4 000 € leur sont ainsi attribués. Mais l’accompagnement ne se limite pas à la préparation olympique, il s’étale sur l’ensemble de leur carrière, dans un double projet sportif et professionnel.
Par ailleurs, la Région a développé des dispositifs visant à renforcer la notoriété des athlètes qui portent haut les couleurs de la Franche-Comté.
Côté infrastructures, les champions francs-comtois bénéficient des installations régionales haut de gamme, pour la plupart rénovée en profondeur avec des financements de la Région. Citons le centre national de ski nordique et de la moyenne montagne (CNSNMM), à Prémanon, et son stade sur le site des Tuffes, le stade de biathlon à Arçon  et le tremplin de saut à ski de Chaux-Neuve.
Par ailleurs, l’institution régionale a signé depuis plusieurs saisons un partenariat spécifique la liant à Jason Lamy Chappuis, lequel a été désigné porte-drapeau de la délégation française pour les JO. Un honneur immense auquel aura aussi droit Vincent Gauthier-Manuel, triple médaillé en ski handisport il y a quatre ans à Vancouver
En photo
Jason Lamy Chappuis et Sébastien Lacroix à l'entraînement à Chapelle-des-Bois.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Pass’Sport


novembre 2022
Le Pass’Sport est une aide à la pratique sportive de 50 euros par enfant pour financer tout ou partie de son inscription dans une structure sportive. Relancée en cette rentrée par le ministère des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, cette mesure pouvoir d’achat destinée à offrir aux enfants et aux jeunes qui en sont les plus éloignés, un accès facilité à la pratique sportive. En savoir +

Handisport


avril 2022
Pour tout savoir sur les 30 sports affiliés à la fédération française, les disciplines, les événements ou trouver un club pour pratiquer, consulter le site handisport.org. On recense actuellement 35000 licenciés et plus de 60000 pratiquants en France. Le comité régional a son siège à la maison régionale des sports, 3 avenue des Montboucons, 25000 Besançon (0381516322, handisport-bfc.org)

Camions des équipes de France


décembre 2021
Le centre national de ski nordique et de moyenne montagne a développé avec la fédération française de ski un projet pour optiiser la performance des athlètes : deux semi-remorques qui accompagnent les sportifs sur les sites de compétition. Ils contiennent une structureuse et des tables de fartage qui permettent aux techniciens de préparer les skis dans des conditions optimales.

Grand INSEP


juillet 2021
Le Creps Bourgogne Franche-Comté a le label Grand INSEP qui garantit l’aménagement et la qualité des sites d’entraînement et de formation des sportifs de haut niveau, ainsi que le respect d’une approche éthique de la performance.

Comment entre-t-on au Creps ?


juillet 2021
Ce n’est pas le Creps qui choisit les athlètes qu’il accueille, mais les fédérations sportives qui opèrent leur propre recrutement.
Voir tout