avril 2021

Lycéens en mode européen

La Maison de l’Europe organise régulièrement des animations permettant aux élèves de jouer les débats de l’UE.
Photo Yves Petit
Lycéens en mode européen Lycéens en mode européen

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Voilà 8 ans que la Maison de l’Europe organise des sessions simulant le parlement européen avec des lycéens de la région. Une manière pédagogique de faire comprendre le fonctionnement des institutions européennes. Un moyen de saisir la complexité des débats et des décisions à prendre à 27 Etats membres. Cette année, la Maison de l’Europe s’adapte à la crise sanitaire et propose des sessions de conseil de l’Union européenne, qui nécessitent moins d’acteurs. C’est ainsi que 27 élèves de terminale du lycée Pasteur, à Besançon, se sont retrouvés dans la peau d’un ministre de chaque pays de l’UE.
Ce 27 mars, l’ambiance est studieuse, les lycéens jouent leur rôle avec sérieux, à l’image d’Anaé qui préside l’assemblée en représentante du Portugal, pays qui assure actuellement la présidence du « vrai » conseil. Ils connaissent la procédure et leurs dossiers qu’ils ont travaillé depuis 3 semaines avec leurs profs. Au préalable, la Maison de l’Europe leur a fourni des fiches de rôles. Sujets du jour : la circulation entre les Etats, le plan de relance économique, le fléchage des subventions, entre autres. Sadia Gharet, l’une des administratrices de la Maison de l’Europe, se dit « impressionnée par leurs prestations. Ils sont posés, jouent leur rôle, discutent, tiennent tête ».
Julien Péa, directeur de la Maison de l’Europe, a déjà organisé une trentaine de simulations de ce genre, impliquant environ 800 élèves des 8 départements. « L’idée est de les mettre au cœur du fonctionnement de l’institution. Ils découvrent que prendre une décision passe par des accords, des désaccords, implique des compromis jamais simples quand on est 27. Ils apprennent à défendre des intérêts nationaux dans un espace collectif ». Pour Jean-Paul Basaille, autre administrateur de la Maison de l’Europe, « c’est une très bonne façon d’impliquer les jeunes ». Eux-mêmes le reconnaissent : « On a appris beaucoup de choses, sur le fonctionnement ou sur le jeu des alliances » assurent Domitille, Laura et Anouk. Comme ils sont en spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques, l'exercice tombe plutôt bien.
Au-delà de leur rôle d’un jour, les jeunes ont leur idée de l’Europe. Dans cette classe, l’idée générale est plutôt proeuropéenne mesurée, par pragmatisme. « Pour beaucoup d’enjeux actuels comme l’environnement, le développement durable ou même la Covid, la solution est collective. Les instances supranationales permettent une action publique forte » estime Piero. Guillaume en est à sa deuxième expérience puisqu’il a déjà participé à une session parlement. « Je ne me définis pas proeuropéen, mais je pense qu’il faut rester dans l’UE. On a conscience que la France ne s’en sortirait pas toute seule. Les Anglais l’ont fait, mais je pense qu’ils n’ont jamais vraiment été dans l’Europe ». Anaé, la présidente d’un jour, a apprécié l’exercice. Travailler un jour pour les instances européennes fait même partie de ses idées d’orientation. Elle aussi se montre modérée. « L’Europe n’est pas un sujet dont on parle beaucoup entre nous ! J’ai conscience que c’est important sur les plans administratif et législatif, qu’il faut garder l’Europe même s’il faut l’améliorer, sans pour autant avoir un sentiment d’appartenance culturelle ».

S.P.
En photo
1 - Les lycéens bisontins lors de la journée du 27 mars.

2 - Sadia Gharet et Jean-Paul Basille

3 - Julien Péa

En savoir +
Les imulations des instituons européennes sont accessibles à tous les lycées, MFR, CFA, établissements de formation de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Renseignements, 0381212955 ou 0380306788
bfc-europe.eu

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Sur les traces de l’Europe


avril 2021
Ce jeu de piste en 12 étapes est la dernière née des actions de la Maison de l’Europe, pour promouvoir cette dernière de manière ludique.  Le jeu est organisé à Dijon et à Besançon, avec un parcours qui mêle histoire, culture, mémoire, Europe du quotidien. Le point des départ est à la Maison de l’Europe (26 D rue de la République à Besançon, 37 boulevard de la Trémouille à Dijon). Sur le parcours, il faut répondre à des questions qui dévoilent un mot mystère. L’itinéraire peut s’effectuer en autonomie ou avec accompagnement pour des groupes de 2 à 5 personnes. Le jeu est gratuit, à partir de 12 ans.
bfc-europe.eu     

La Maison de l’Europe en Bourgogne-Franche-Comté


avril 2021
La Maison de l'Europe a pour objet de proposer des missions et services relatifs à l’information et à la communication sur les questions européennes. Outre ses espaces de documentation, d’information et de réflexion et l’organisation d’actions à caractère européen, elle accompagne et fédère les initiatives des acteurs du territoire favorisant la promotion active des valeurs et de la citoyenneté européennes, elle propose des sessions d’information et de formation auprès de tout public, elle accompagne les projets de rayonnement européen du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.
Sièges : 26 D rue de la République à Besançon (0381212955), 37 boulevard de la Trémouille à Dijon (0380306788). 
bfc-europe.eu

Alimentation locale


mars 2021
Pour répondre à une demande croissante des consommateurs sur la traçabilité, la qualité de l’alimentation et la consommation locale, la Chambre interdépartementale d’agriculture 25-90 promeut des initiatives telles que les boutiques de producteurs ou les magasins Bienvenue à la ferme. Pour faciliter l’achat de produits locaux, en partenariat avec les Conseils départementaux du Doubs et du Territoire de Belfort, elle a mis en place la plateforme J’veux du local 25-90 pour recenser l’ensemble des acteurs de l’alimentation de proximité dans ces départements

Concours Radio Campus Besançon


mars 2021
Radio Campus Besançon lance son premier concours de podcast étudiant en Bourgogne-Franche-Comté. Il faut réaliser un podcast de 3 à 5 minutes maximum sur le thème 2050. Le format audio est libre (récit, interview, fiction, documentaire, ...). Ouverture des candidatures : du 1er avril au 1er juin 2021. La restitution aura lieu le 15 juin 2021. Les 3 meilleures productions seront diffusées sur les ondes du 102.4FM et mis en ligne sur campusbesancon.fr. 500 euros pour le premier prix, un casque beyerdynamic pour le deuxième, une enceinte bluetooth Bose pour le troisième.

Prix des initiatives engagées et déterminées.


mars 2021
E&D (Engagé·e·s et Déterminé·e·s), Soldiarité laïque et France Volontaires ont lancé la 12e édition du PIEED, appel à projet qui soutient les initiatives jeunes d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, qui vise à informer le public sur des enjeux de solidarité internationale, et lui donner envie d’agir. Le PIEED récompense chaque année 5 associations lauréates avec un soutien financier jusqu’à 5 000 €.  Les associations bénéficient d’un accompagnement et d’une mise en réseau pour leur projet de 18 mois. Les candidatures de l’édition 2021 sont ouvertes jusqu'au 11 avril. Toutes associations jeunes, de loi 1901 et dont les instances dirigeantes sont composées au moins de 80 % de 15 - 30 ans sont éligibles. En savoir +
Voir tout