juin 2020

Mille surveillants pénitentiaires

Le ministère de la Justice recrute en 2020 avec, pour la première fois, des concours à affectation locale.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Afin de répondre à des enjeux importants (missions nouvelles, ouverture d’établissements, réforme des peines…), l’administration pénitentiaire amplifie ses recrutements : 1 000 postes sont à pourvoir sur le concours de surveillants de l’été 2020. Sur ces 1 000 postes, 850 postes sont ouverts au concours national et 150 postes le sont sur 3 concours à affectation locale en Auvergne-Rhône-Alpes (90 postes), Provence-Alpes-Côte d’Azur (42 postes) et Grand-Ouest (18 postes). Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 juillet. L’épreuve écrite d’admissibilité se déroulera le 9 septembre suivie, pour les admissibles, d’épreuves orales du 19 octobre au 13 novembre 2020.
Conditions d’accès aux concours :
- être de nationalité française,
- âgé de 18 ans minimum à 45 ans maximum au 1er janvier 2020,
- titulaire du brevet national des collèges ou un diplôme ou titre classé au moins de niveau 3
- en possession de ses droits civiques et d’un casier judiciaire vierge
Avec 3 ans d’expérience minimum dans la sécurité, il est possible de choisir la reconnaissance des acquis d’expérience professionnelle (RAEP) à l’oral.
Cette nouvelle session de recrutement propose donc deux modalités de concours mais tous ont lieu en même temps. Un candidat ne peut donc s’inscrire qu’à un seul et faire son choix au préalable entre :. :
- le concours national : il offre 850 postes à pourvoir dans toute la France et permet de choisir son établissement d’affectation à l’issue de la formation, en fonction du rang de classement.
- les concours à affectation locale : ils offrent 150 postes en Auvergne-Rhône-Alpes (90 postes), Provence-Alpes-Côte d’Azur (42 postes) et dans le Grand-Ouest (18 postes). Les candidats admis à ces concours devront s’engager à travailler dans un établissement de la région sélectionnée pendant 6 ans (la liste des établissements concernés : https://lajusticerecrute.fr/actualites/devenez-surveillant-penitentiaire) ; en contrepartie, ils recevront une prime de fidélisation de 8 000 euros versée en 3 fois, dont 4000 euros dès le premier mois d’affectation.

« Un métier de sang-droid »

Pour rappel, les surveillants pénitentiaires sont les acteurs principaux de la détention et ont la responsabilité de la prise en charge des personnes détenues : ils doivent veiller à leur sécurité et au respect du règlement, tout en contribuant à leur réinsertion. Pour le ministère, « l’écoute, l’observation, l’humain doivent être au cœur de leur mission, qu’ils exercent avec autorité et sang-froid ». Dans cette perspective, la formation est évidemment prépondérante. Elle est proposée tout au long de la carrière. Au préalable à l'entre en fonction, elle est rémunérée et dure 6 mois, alternant apprentissages théoriques et pratiques à Agen, à l’école nationale d’administration pénitentiaire, et stages en établissements. S’ils valident la formation, les lauréats sont affectés en qualité de stagiaire pendant 1 an, et sont titularisés fonctionnaires à l’issue.
En savoir plus
- sur les concours et l'inscription.

- sur le métier

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

La justice recrute


janvier 2019
La direction de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) recrute des éducateurs et des éducatrices par concours interne et externe sur épreuves. Information et inscriptions jusqu'au 4 mars sur lajusticerecrute.fr. Le concours d’éducateur est ouvert à tout candidat titulaire d’un bac+2 minimum (concours externe) et aux fonctionnaires ou agents publics depuis au moins trois ans (concours interne). Epreuves écrites en mai, oral en décembre.

Métiers et bien-être


mars 2018
La Dares (service études et statistiques du ministère du Travail) vient de publier une enquête "travail et bien-être psychologique" où les professions sont évaluées à partir de 34 variables comme la pénibilité mais aussi l'autonomie, le soutien, la reconnaissance, les conflits éthiques... Bilan : ingénieurs informatique, cadres des transports et de la logistique, employé des services, cadres des services administratifs, personnels d'études et de recherche seraient les 5 métiers les plus favorable au bien-être psychologique. Cuisiniers, employés de l'hôtellerie et de la restauration, aides-soignants, bouchers et boulangers, employés de la banque et de l'assurance sont les moins favorables. L'étude détaillée est à consulter ici.

Aspirations professionnelles


décembre 2017
Le cabinet d'études et de conseils Universum a mené une enquête carrière auprès de 2096 étudiants et 6004 expérimentés issus des filières BTS, DUT et licence professionnels entre octobre 2016 et mai 2017. Pour les étudiants, les employeurs rêvés sont Disneyland, Airbus, Coca-Cola, H&M et la Fnac tandis que les jeunes professionnels privilégient des grands groupes français comme la SNCF ou EDF qui offrent des conditions de travail privilégiées, devant Airbus, Disneyland et Thalè. Leurs critères d'attractivité : ambiance de travail / perpspectives de revenus / diversité des missions pour les étudiants ; ambiance de travail / respect des employés / diversité des missions pour les jeunes professionnels. Dans les deux catégories, sécurité de l'emploi et principes éthiques sont parmi les items les moins retenus. Les étudiants ont également été interrogés sur leurs secteurs favoris : médias et communication arrivent en tête (19,2 %) devant art, divertissements et centres de loisirs (14,7 %) puis tourisme (13,7 %) et services à la santé (13 %).

Europan


mars 2017
Ce concours organisé dans une vingtaine de pays européens est ouvert aux jeunes architectes et urbanistes (moins de 40 ans). Il est relayé et soutenu par la Ville de Besançon et le Grand Besançon qui proposent aux candidats de travailler sur les sites de la Bouloie, de Témis et de Montrapon. Les résultats seront connus en décembre 2017 et seront suivis d’expérimentations sur le site. Informations et inscription : Laurence Fabre, chef de projet aménagement urbain, 0381878035

L'industrie recrute


février 2017
Découvrez tous les métiers de l’industrie lors des journées portes ouvertes de l’apprentissage le 11mars dans les CFAI à Besançon, Dole,  Gevingey, Belfort, Exincourt et Vesoul et lors de la semaine de l’industrie du 20 au 26 mars. Recherche d’emploi : les-industries-technologiques.fr
Voir tout