février 2022

« Des moments que l’on n’oublie jamais »

Meilleur apprenti de France en 2019, Emilien Coudray a terminé les worldskills avec une médaille d’excellence. Spécialité, la technologie automobile.
Photo Laurent Cheviet

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Emilien Coudray est passionné par l’automobile, malgré les conditions de travail pas toujours faciles qu’il décrit. « On est accroupi, tête en l’air, bras en l’air ! » dit-il en souriant, à peine sorti d’une épreuve de technologie automobile lors de la finale de la compétition des métiers. « Mais c’est diversifié. On ne voit jamais la même chose » assure-t-il dans la foulée. Il dit être tombé dedans petit, avec l’exemple d’un père mécano, « passionné de vieilles voitures, de vieux matos ». Dès la fin du collège, il a suivi la trace : à 14 ans et demi, il était en CAP mécanicien automobile au Cifa de l’Yonne où il est resté jusqu’en bac pro, en apprentissage dans une concession Peugeot où il est aujourd’hui salarié. Il a complété cette formation avec un certificat de qualification professionnelle technicien expert après-vente automobile au CFA de Mâcon, diplôme qui valide la capacité à intervenir sur des événements sophistiqués de haute technologie. « J’aime la mécanique pure et la technologie. C’est étonnant ce que l’on arrive à faire avec des capteurs et des fils ! »
A 21 ans, Emilien a déjà suffisamment d’expérience pour donner une idée des qualités nécessaires au métier : de la patience, de l’intérêt pour les nouvelles technologies. « Ça change tout le temps alors il faut aimer apprendre de nouvelles choses. Je conseille vivement l’apprentissage parce qu’on voit des choses qu’on ne voit pas au lycée. Au garage, on a les méthodes pratiques et quand il faut s’occuper d’une voiture en conditions réelles, on apprend vite ! »
Le jeune homme de Villers-St-Benoît, dans l’Yonne, est dans son élément. En bac pro, son formateur l’a incité à participer à des concours. En 2019, il est devenu meilleur apprenti de France dans la catégorie maintenance des véhicules option automobiles particuliers. Pour la compétition des métiers, il a atteint la finale nationale et une médaille d’excellence (réservé aux candidats ayant obtenu au moins 700 points dans leur spécialité). Insuffisant pour terminer dans les 3 premiers, mais il s’en doutait avant l’annonce des résultats. Dans ce genre de compétition, il faut être solide de la première à la dernière épreuve. « Ce matin, c’était un diagnostic électricité. Ce n’était pas mal, je pense, mais hier, j’ai eu quelques soucis. L’ennemi, dans ce genre de concours, c’est toujours le chrono. Mais ça me plaît beaucoup. C’est du stress et des moments qu’on n’oublie jamais ». Parmi eux, l’ambiance au seine de l’équipe Bourgogne-Franche-Comté. « La Région nous a réunis, on est allé au Creps pour une prépa physique et mentale, on a fait un week-end au bord d’un lac avec du sport et des jeux de rôles. J’ai apprécié même si je ne suis pas très sport. Ça a créé un esprit d’équipe, on se soutenait les uns les autres ».
Parcours
Cifa de l'Yonne
3 rue Jean Bertin
CS 20189
89003 Auxerre cedex
0386420355

CFA auto
288 rue Claude Bernard
BP 235
71011 Mâcon cedex
0385209700

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Finales nationales 2022


février 2022
Les finales nationales se sont déroulées dans 64 métiers différents de 7 pôles (alimentation, automobile et engins, communication, végétal, BTP, industrie, service) et ont rassemblé près de 600 compétiteurs à Eurexpo Lyon. Cette ville devrait recevoir la compétition mondiale 2024.

46es wordskills


février 2022
La phase de compétition worldskills en cours est la 46e. Anciennement Olympiades des métiers, devenus compétition des métiers, les worldskills se déclinent en épreuves régionales, nationales, européennes et internationales. Les meilleurs de chaque phase sont sélectionnés pour l’échelon suivante (au niveau national, le 1er part aux épreuves internationales, le second aux européennes). Chaque phase met aux prise des jeunes dans de nombreuses spécialités professionnelles. Cette compétition est ouverte à tous les jeunes de moins de 23 ans, quels que soient leur statut (apprenti, lycéen, étudiant, salarié, demandeur d’emploi).

Métiers de demain


février 2022
La chaîne parcoursmetiers.tv lance une série sur "les métiers de demain". Un chiffre : pour 85 % des élèves actuellement scolarisés, le métier qu'ils exerceront en 2030 n'existerait pas encore. Dans le premier épisode, le métier de thérapeute en désintoxication digitale est à l'honneur. Ce métier d'avenir se développe pour lutter contre les nouvelles addictions à Internet.

#Rejoinsleservicepublic


mai 2021
L'Etat lance une campagne pour recruter des jeunes. Destinée à mieux faire connaître et valoriser la diversité de la fonction publique, tant en termes de secteurs, que de carrières, cette initiative titrée « travailler pour l’Etat ce n’est pas ce que tu crois » est née d'un constat paradoxal : « La fonction publique souffre d’un déficit de visibilité et d’attractivité auprès des jeunes, le nombre de candidatures aux concours ayant été divisé par deux entre 1995 et aujourd’hui. Le désir d’engagement des jeunes au service de tous, en particulier dans le milieu associatif, atteint pourtant des records. » Cette année, la fonction publique propose par exemple 100 000 postes aux jeunes. Pour les connaître : #Rejoins le service public sur les réseaux sociaux et fonction-publique.gouv.fr.

La justice recrute


janvier 2019
La direction de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) recrute des éducateurs et des éducatrices par concours interne et externe sur épreuves. Information et inscriptions jusqu'au 4 mars sur lajusticerecrute.fr. Le concours d’éducateur est ouvert à tout candidat titulaire d’un bac+2 minimum (concours externe) et aux fonctionnaires ou agents publics depuis au moins trois ans (concours interne). Epreuves écrites en mai, oral en décembre.
Voir tout