février 2020

Dijon Saiten 2020 n'aura pas lieu

Le festival n'est plus. L’Association du manga et de l’animation de Dijon (Adma), qui soufflera ses 15 bougies cette année, souhaite « retourner aux sources » et proposer des activités qui rassemblent.
Dijon Saiten 2020 n'aura pas lieu Dijon Saiten 2020 n'aura pas lieu

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Nouveau bureau, nouvelles responsabilités, nouveaux projets… L'Association du manga et de l’animation dijonnaise (Adma) se renouvelle. Association phare du campus dijonnais, elle est l’organisatrice du Dijon Saiten. Un rendez-vous annuel incontournable des amateurs de mangas, dont l’édition d’octobre 2019 avait rassemblé plus de 3700 visiteurs. Un réel succès qui continuait de s’accroître d’années en années. Et pourtant, l’édition de 2020 n’aura pas lieu. Océane Gallaire, présidente tout juste élue le 10 décembre 2019 explique : « Nous voulons créer un nouveau souffle pour notre organisation. Le fait de n’être associé qu’à un seul évènement avait tendance à nous noyer. Nous misons donc sur la découverte et le renouveau cette année ».
Elle le justifie par la nature de l’évènement devenu « trop commercial », ayant « perdu son intérêt original ». Les membres du bureau n’ont qu’un mot à la bouche : « le retour aux sources ». La première de leur tâche sera ainsi de faire redécouvrir l’association aux Dijonnais, sous un autre angle que le festival.

« Renouer le lien avec les adhérents »

Avec près de 73 membres en 2019, l’Adma fait partie des associations les plus populaires du campus dijonnais. Elle rassemble de plus en plus les étudiants autour de la culture nippone et geek. Pourtant, la présidente n’est pas satisfaite à 100%. Elle a un but principal, renouer le lien avec les adhérents.
« Aujourd’hui, je considère notre association comme plutôt autarcique. J’aimerais montrer aux autres que nous sommes plutôt ouverts. Nous sommes certes une association consacrée au manga, mais pas seulement. C’est pourquoi le lien avec les adhérents est essentiel et nous tentons de le renouer au travers des réseaux sociaux, nous développons de nombreux sondages sur Instagram sur les activités à venir » confie-t-elle.
Si le Dijon Saiten n’existe plus, l’année 2020 est tout de même riche en projets. Car même si l’association s’est fait connaître en majeure partie par son festival, c’est tout un tas d’évènements qui sont organisés au fil de l’année. Le prochain en date : la saint Valentin. Puis tous les mois, des activités seront proposées. Du concours de calligraphie, de dessins, en passant par les karaokés, ou encore mangas-cafés avec mise à disposition des 1253 mangas de l’Adma… Le tout dans une ambiance chaleureuse. Un programme riche, plein de surprises, de quoi faire oublier le Dijon Saiten et (re)découvrir l’Adma aux étudiants dijonnais.

Cyrielle Le Houëzec
En savoir plus
Association du manga et de l’animation dijonnaise
Local 117, Maison de l'Etudiant - Esplanade Erasme - Campus
Dijon

facebook

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Rassemblements geeks


janvier 2019
Principaux événements dans la région :
En février : Necronomi'con (2 et 3 à Andelnans), Troll penché (16 et 17 à Sevenans), Migennes collector (23 et 24). En mars : Kamo Con (23 et 24 à Dijon). En avril : Légendaria (6 et 7 à Dijon), Sayonne'ara (12 et 13 à Sens). En mai : Ludinam (3 au 5 à Besançon), Bloody week-end (du 31 mai au 2 juin à Audincourt). En juin : Gamers gathering (29 et 30 à Dijon). En août : Otak'est (24 et 25 à Pontarlier). En septembre : Little Jura geek parc (14 et 15 à Dole). En octobre : Dijon Saiten. Auxerre galactic days (19 et 20). En novembre : A little country of (2 et 3 à Charnay-lès-Mâcon), Retrogeek festival (à Vesoul).

Cosplay


janvier 2019
Contraction de costume et play, la pratique est née aux Etats-Unis, à la fin des années 30 lorsque le premier cosplayer a fait un costume d’homme de l’espace. Aujourd’hui, elle consiste à jouer le rôle d’un personnage issus de mangas, de films, de jeux vidéo, de comics voire de la réalité en adoptant leurs habits, leurs cheveux, etc. La pratique a été relancée et démocratisée par le succès des mangas ou de Star Wars, deux des principaux pourvoyeurs d’inspiration cosplay.
Voir tout