février 2021

Emy Aksen : « Quand on sait ce qu’on veut faire, c’est plus facile »

Sur la base de ses expériences salariées, notamment internationales, cette Montbéliardaise a lancé son activité il y a 4 ans. Elle propose différentes sorte de champignons sauvages. La demande grandit.
Photo Laurent Cheviet

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Emy market
C’est une entreprise artisanale spécialisée dans la vente de champignons sauvages. Ce sont des morilles, des cèpes, des girolles, des trompettes, etc. qui viennent principalement de Turquie, pays réputé pour ses champignons sauvages, et un peu de France. Je les conditionne et les vends aux professionnels de la restauration (grossistes, traiteurs, restaurateurs) et aux particuliers, dans ma boutique à Allenjoie et sur mon site.

Parcours
J’ai eu un BTS en commerce international au lycée Cuvier à Montbéliard. En 2009, je suis partie travailler à l’étranger pour une société spécialisée dans les champignons. J’ai travaillé comme responsable qualité pour différentes sociétés. En 2016, je suis revenue à Montbéliard par choix et j’ai décidé de me lancer à mon compte. J’ai créé Emy market en 2017.

Création
Du point de vue du métier, ce n’était pas difficile car je savais ce que je voulais faire et à qui j’allais vendre. En ce qui concerne la création proprement dite, c’était moins évident, car j’ai créé en autoentreprise, sans financement, ni trésorerie. J’ai mis 3 ans pour commencer à être connue. C’est allé mieux à partir de 2019. J’ai pu faire un peu de trésorerie et en 2020 le chiffre a un peu grossi. Même avec la Covid, j’ai toujours eu mes commandes tant des grossistes que des particuliers. Je me suis lancée seule, sans aide financière et sans passer par un organisme spécialisé. Mais mon développement a été facilité par l’Aire urbaine, PMA agglomération et l’ADN-FC. Ils ont parlé de moi, m’ont fait connaître et actuellement m’aident à trouver des financements pour investir dans de nouvelles machines, pour assurer l’évolution des commandes.

Etre cheffe d’entreprise
Cela ne me pose pas vraiment de difficultés, certainement parce que j’étais déjà dans mon élément, j’avais déjà la vision de ce que je voulais faire. Et à partir du moment où l’on aime ce que l’on fait, ça aide. Cela dit, c’est vrai qu’on est peu de femmes. Dans mes relations professionnelles, je ne travaille qu’avec des hommes mais comme c’est le cas depuis 10 ans, cela ne m’a pas perturbée. En tout cas, j’encourage les femmes à créer leur propre société.

Salariat vs entrepreneuriat
Ce n’est pas le statut qui m’a motivée. C’est plutôt l’idée qu’il y avait de l’avenir dans ce que je fais. Quand j’étais salariée, j’étais toujours en déplacement, à l’étranger, donc je n’avais déjà pas d’horaires. De ce côté-là, ça ne change pas ! Aujourd’hui j’ai plus de responsabilités mais je n’ai plus de compte à rendre, alors j’ai moins de stress.
En savoir +
emy-market.com

facebook

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Initiative au féminin


août 2022
Le 17e concours d'Initiative Doubs Territoire de Belfort pour faire connaître des exemples de femmes qui réussissent et donner envie à d’autres femmes de se lancer est ouvert depuis fin juin. Il est doté de 15 000 € répartis sur 5 prix : 3 dans la catégorie « entrepreneuriat » et 2 dans la catégorie « entrepreneuriat étudiant ». Le concours est ouvert aux femmes porteuses d’un projet de création ou de reprise d’entreprise, souhaitant s’installer en Bourgogne-Franche-Comté, entreprises dirigées par une ou plusieurs femmes, créées ou reprises depuis le 1er octobre 2021 et implantées en Bourgogne-Franche-Comté, étudiantes de l’enseignement supérieur (ou diplômée dans l’année qui précède le concours) qui bénéficient d’un accompagnement à la création d’entreprise par un organisme d’appui habilité, Pour postuler, avant le 31 octobre, il faut télécharger le dossier d’inscription sur initiativeaufeminin-bfc.fr.

Créations


mai 2022
Entre le 3e trimestre 2020 et le 3e trimestre 2021, 1000152 entreprises ont été créées en France, y compris les micro-entreprises, selon l’Institut national de la statistique et des études économiques

Le T, incubateur engagé


mars 2022
Le T accompagne les entrepreneurs engagés qui souhaitent s'implanter en Bourgogne en plaçant l'humain, l'écologie et le territoire au coeur de leur activité. Cet incubateur ambitionne d'aider à changer le monde, inventer la société de demain et dynamiser les territoires, avec une économie qui respecte l’homme ainsi que l’environnement.
Les entrepreneurs sont sélectionnés via un processus de candidature validé par le comité de présélection . Après cette étape, une journée immersive et des entretiens téléphoniques sont le préalable au parcours d'incubation en 9 mois. En savoir +.

« Entreprendre au féminin »


février 2021
Ce rendez-vous francophone est organisé une fois par an par l’association du même nom. Le prochain sommet est proposé du 4 au 14 mars. Il est gratuit (sauf pour les bonus et replays), en ligne et donne lieu à 3 conférences par jour. Il propose également de manière permanente un forum d’entraide, « Les Girlz ». Infos et inscriptions sur entreprendre-au-feminin.com

Des Elles pour entreprendre


février 2021
Ce programme a pour mission de soutenir les femmes dans l’accès à l’entrepreneuriat. Il propose des formations et soutien des associations de cheffes d’entreprise. Infos, fondation-entreprendre.org
Voir tout