mars 2021

Léo Lagrange en pédagogie active contre les discriminations

Depuis 2002, l'organisme d’éducation populaire mène des interventions citoyennes auprès de tous les publics et plus particulièrement des jeunes
Photo Yves Petit
Léo Lagrange en pédagogie active contre les discriminations

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Mars, mois marqué par la journée des droits des femmes (le 8) ou par la semaine d’éducation contre le racisme (autour du 20), est un moment important pour les organismes de lutte contre les discriminations et les inégalités. Des moments symboliques, de visibilité et d’actions - lorsqu’une pandémie ne les interdisent pas - mais qui ne doivent pas occulter un travail permanent.
Les questions liées sont inlassablement portées, toute l’année, à l’image de ce que réalise la fédération Léo Lagrange avec son programme d’éducation citoyenne « Démocratie & Courage ». Décliné selon les tranches d’âge, il s’adresse plus spécifiquement à la période clé de l’adolescence (il y a « défis & différences » pour les enfants et « diversité & égalité » en direction des adultes). « Nous intervenons en et hors milieu scolaire, y compris la prison, depuis 2002 résume Yohann Dirand, coordonnateur pôle engagement de Léo Lagrange Centre-Est. Ce programme est inspiré d’actions mises en place en Allemagne à la suite de la forte montée de l’extrême droite. La volonté de Léo Lagrange est aussi issue du phénomène semblable en France ». Si l'antiracisme est à la base de Démocratie & Courage, les thématiques se sont étoffées. Les interventions peuvent aborder les discriminations sexistes et homophobes, la violence, la laïcité et l’éducation aux médias. « Je perçois un certain dogmatisme au sujet de l’homophobie. Sur l’égalité hommes/femmes, il y a des personnes de plus en plus ouvertes mais aussi d’autres qui se referment. Nous travaillons également beaucoup sur la violence, qu’elle soit physique, verbale ou psychologique. Mais le plus difficile à appréhender, ce sont les théories complotistes ».

Dialogue, écoute, ouverture

La méthode Léo Lagrange, c’est le dialogue, « qui implique écoute et empathie ». Les interventions sont construites sur des principes de pédagogie active et participative amenant chacun à s’interroger sur ses préjugés. « Le dialogue, la posture ouverte permettent de dédramatiser. On évite de stigmatiser, de juger, on essaie de faire prendre conscience des causes profondes et des mécanismes qui, par exemple, conduisent à la violence ou au harcèlement ».
Convaincu que « la société manque d’espaces de parole bienveillante », Yohann Dirand assure par expérience de la validité de la discussion et de l’écoute. « Par l’écoute, quelque chose se détend. Chacun a une capacité d’ouverture et peut faire un pas de côté vis-à-vis de ses certitudes ». Dans le même ordre d’idées, il est favorable à la présence des enseignants lors des interventions en classe. « Cela créé quelque chose de différent avec leurs élèves. Ils peuvent avoir un regard nouveau, parfois surprenant sur eux ».
Pour être plus efficace, la mission en milieu scolaire est confiée à des intervenants volontaires de 18 à 30 ans. Yohann Dirand a lui-même commencé par là. « Chaque début d’année, nous constituons une nouvelle équipe. Les volontaires, des étudiants mais aussi des personnes en reconversion, sont une dizaine dans la région, comme Virginie (voir article) ». Ils débutent par une formation initiale d’une semaine pour leurs permettre d’intervenir sur tous les sujets. La logique est celle d’une éducation par les pairs, décrite sur le site democratie-courage.fr : « les jeunes formés sensibilisent à leur tour d’autres jeunes. La proximité d’âge permet un mode de communication qui libère plus facilement la prise de parole et la communication ». Chacun peut postuler, il n’y a pas de profil, de diplôme ou de parcours type. « C’est la motivation qui compte. Le recrutement se fait plutôt au feeling, à travers un entretien qui est plutôt un échange ».

En savoir +
democratie-courage.fr
leolagrange.org
0472892013

Lire aussi
Virginie, éducatrice citoyenne

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Alimentation locale


mars 2021
Pour répondre à une demande croissante des consommateurs sur la traçabilité, la qualité de l’alimentation et la consommation locale, la Chambre interdépartementale d’agriculture 25-90 promeut des initiatives telles que les boutiques de producteurs ou les magasins Bienvenue à la ferme. Pour faciliter l’achat de produits locaux, en partenariat avec les Conseils départementaux du Doubs et du Territoire de Belfort, elle a mis en place la plateforme J’veux du local 25-90 pour recenser l’ensemble des acteurs de l’alimentation de proximité dans ces départements

Concours Radio Campus Besançon


mars 2021
Radio Campus Besançon lance son premier concours de podcast étudiant en Bourgogne-Franche-Comté. Il faut réaliser un podcast de 3 à 5 minutes maximum sur le thème 2050. Le format audio est libre (récit, interview, fiction, documentaire, ...). Ouverture des candidatures : du 1er avril au 1er juin 2021. La restitution aura lieu le 15 juin 2021. Les 3 meilleures productions seront diffusées sur les ondes du 102.4FM et mis en ligne sur campusbesancon.fr. 500 euros pour le premier prix, un casque beyerdynamic pour le deuxième, une enceinte bluetooth Bose pour le troisième.

Prix des initiatives engagées et déterminées.


mars 2021
E&D (Engagé·e·s et Déterminé·e·s), Soldiarité laïque et France Volontaires ont lancé la 12e édition du PIEED, appel à projet qui soutient les initiatives jeunes d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, qui vise à informer le public sur des enjeux de solidarité internationale, et lui donner envie d’agir. Le PIEED récompense chaque année 5 associations lauréates avec un soutien financier jusqu’à 5 000 €.  Les associations bénéficient d’un accompagnement et d’une mise en réseau pour leur projet de 18 mois. Les candidatures de l’édition 2021 sont ouvertes jusqu'au 11 avril. Toutes associations jeunes, de loi 1901 et dont les instances dirigeantes sont composées au moins de 80 % de 15 - 30 ans sont éligibles. En savoir +

Trophée initiatives jeunes


mars 2021
Ce trophée d'Harmonie mutuelle accompagne les jeunes porteurs de projets porteurs de valeurs de citoyenneté et solidarité. 3 prix de 1500 euros seront délivrés en Côte d'Or, Saône-et-Loire et dans l'Yonne. Il fau être âgé de 18 à 30 ans et faire partie d'une association de ces 3 départements ayant un projet  dans les domaines de l'action sociale, l'accompagnement du handicap, la citoyenneté, le développement durable. Pour postuler avant le 31 juillet, demander un dossier à avm@harmonie-mutuelle.fr ou au 0380402411.

Démocratie participative


février 2021
La Ville de Dijon ouvre les commissions de quartier aux projets de chacun. Du 15 février au 31 mars, on peut soumettre ses idées sur jeparticipe.dijon.fr ou dijon.fr. Il suffit de remplir en ligne la fiche d’appel à projets. La municipalité alloue à chacune des neuf commissions de quartier 40 000 euros par an pour soutenir les initiatives citoyennes. Les projets doivent résenter un motif d’intérêt général, apporter une plus-value au quartier ou à la ville dans son ensemble et correspondre aux compétences municipales.Ils peuvent ainsi concerner des rénovations de bâtiment, la mise en valeur de l’espace public, des projets innovants mais aussi des initiatives culturelles, éducatives, sociales et solidaires. Depuis la mise en place des budgets participatifs, plus de 350 propositions ont abouti : boîtes à livres, sites de compostage, création de fresques, bornes de recharge pour Smartphone « pédaler pour recharger », « stations » de gonflage pour vélo... 
Voir tout