août 2020

Nadamas propage sa bonne Rumeur

Le groupe bisontin vient de publier son 3e album. C’est toujours aussi festif.
Photo Camille Dudoubs
Nadamas propage sa bonne Rumeur

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Avec La Rumeur, Nadamas fait preuve d’évolution dans la continuité. Seul le guitariste et chanteur Franck Frechin était déjà présent sur l’album précédent (Un air de famille, 2014). Malgré ce changement de line-up conséquent, la formule du groupe bisontin demeure : musique festive, ambiance populaire, textes concernés et/ou décalés. Le format sextet, le mélange des styles, les inspirations métissées puisant aussi bien dans le rock que dans le reggae ou le musette font d’abord de Nadamas un groupe de scène. Il ne se prive d’ailleurs pas de tourner quand une pandémie ne s’en mêle pas. A contrario, La Rumeur, enregistré à Belfort par Mathieu Kabi (Indie air studio) et Bertrand Charret (Yules), publié par Odeva publishing, n’est que le 3e album en 13 ans d’existence.
Mais il est du niveau du précédent. « La Vie » démarre sur un air de valse accompagné d’accordéon mélancolique, avant de partir en fanfare sur un rythme plus trépidant. Par le texte, ce premier morceau fait écho au premier du précédent opus (« J’ai pas ma place ») puisqu’il est question du sens de la vie, en plus existentialiste que sociétal cette fois. Musicalement, la ligne générale est joyeuse. Le rythme reste soutenu jusqu’à « Leila », jolie pause sereine (version différente et ralentie de la chanson qui figurait déjà sur l'album précédent), avant de repartir sur un « Franch’county » de nouveau effréné.
Le groupe étend même sa palette sonore : touches klezmer, salsa, folklore russe, flow rap sur « Y’a urgence », concocté avec les Belfortains de Dynam’est. 
Les textes en français gardent la constance des précédents et du genre chanson réaliste auquel se rattache Nadamas : ils se partagent entre tranches de vie, constats sociaux engagés (à l’image de « la Rumeur » à propos de désinformation), touches humoristiques. Bref, un album réussi où règne, somme toute, principalement la bonne humeur menée par les guitare, accordéon, trompette et saxo. Roboratif et réjouissant par les temps qui courent.
En savoir plus
nadamas.fr

odeva.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Stage musical


décembre 2019
Avec « Idencité », le Caem propose à Besançon un atelier hebdomadaire et des stages pendant les vacances pour mettre sur pied un spectacle et se produire sur scène dans des conditions professionnelles. Pour cela, pas besoin d'être déjà musicien. La trentaine de participants est accompagnée par les professeurs du Caem et différents acteurs locaux des musiques actuelles : la Rodia, le Bastion, Radio Campus. Au programme de cette nouvelle édition : stages de création, promo radio, accompagnement à la scène, rencontres avec des artistes, concerts, résidence à la Rodia et enregistrement live ! Quand ? : les mardis 17 h-18 h 30 / stage vacances février + concert au centre Nelson Mandela : du 24 au 29 février / stage vacances avril + enregistrement au Bastion : du 20 au 24 avril / concert à la fête de Planoise : fin juin.Tarifs : 5 € pour l'année. Âge : entre 12 et 17 ans. Infos +

Tremplin Musiques de R.U.


décembre 2018
Ce tremplin musical tous styles est ouvert aux étudiants. Organisé par les Crous, il a pour but de faire découvrir de jeunes artistes des scènes bourguignonne et franc-comtoise.Trois artistes joueront à La Poudrière de Belfort le 14 février pour la finale régionale coorganisé par le Crous Bourgogne Franche-Comté et la licence pro marketing et communication des organisations du spectacle, de l'événementiel et des loisirs (Mosel) de l’IUT de Belfort-Montbéliard. Les candidats, groupes composés d'au minimum 50 % d'étudiants, doivent envoyer entre 3 et 6 compositions originales avec leur dossier d'inscription (à demander ici). Le groupe lauréat gagnera des heures de répétition au Moloco, des passages à l’Antonnoirr et à la Vapeur. Il représentera également la Bourgogne Franche-Comté lors de la finale nationale à Bordeaux. Le gagnant national remportera 2000 € et des dates de concerts.

Radio Campus et musique


janvier 2018
Si vous cherchez le Top campus, classement mensuel des artistes les plus diffusés sur les radios Campus en France, c'est ici.

Catfish


mars 2016
Catfish, duo jurassien rock, s'active pour sortir son deuxième album "Dohyō" en octobre prochain. Pour le successeur de l'excellent "Muddy shivers", le groupe a opté pour une campagne de financement participatif via la plateforme Ulule. Contributions possibles à partir de 5 euros sur ulule.com/catfishofficiel

La grosse radio


janvier 2016
Une radio web à écouter en permanence qui en regroupe en réalité 3, puisque le site propose une radio rock, une metal et une reggae. Archivées, les émissions et les enregistrements live acoustique peuvent être réécoutées. Il est également possible de faire une recherche par artiste et de voter pour eux. Les musiciens peuvent également proposer leurs oeuvres. Enfin des jeux et des forums viennent agrémenter le site. Rendez-vous sur lagrosseradio.com
Voir tout