mai 2016

Ontours trace sa route

Spécialisée dans les événements culturels, l'entreprise fondée par le Jurassien Mikaël Morel-Jean est basée depuis un an à Dole. Avec trois salariés, trois stagiaires et un apprenti, elle a fêté ses 7 ans le 24 avril.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Une porte cochère, un nom sur l'interphone "Ontours". Et c'est tout. On a du mal à croire qu'au vu de ce relatif anonymat, l'organisme spécialisé dans les voyages vers les concerts, festivals, expositions, fait déplacer à travers la France et l'Europe 10 000 personnes chaque année.
C'est niché en plein cœur de la ville de Dole, que Mikaël Morel-Jean, à l'origine de Ontours a décidé de s'installer il y a un an. Pas seulement un choix du cœur pour ce haut Jurassien de 36 ans. Stratégique. Dole se situe à 2 heures en train de Lyon et de Paris. La Suisse, l'Allemagne ne sont pas très loin non plus. «Il s'agit de se recentrer dans la France, confesse Mikaël qui a fondé Ontours à Grenoble en 2009. Même si certains organisateurs d'événements tiquent un peu quand je dis que le siège du tour operator est à Dole.»
Ontours fabrique les voyages vers les événements culturels, concert, festival, exposition et les vend. Soit directement par le site, soit à travers ses trois réseaux de billetterie dont la Fnac. Un principe : Ontours ne vend jamais de billet seul. L'organisme peut en effet bloquer des places pour les gros concerts avant que tout soit écoulé. Ses prestations comprennent les billets, le transport et l'hébergement avec un système de pack. Une personne qui souhaite aller au festival des Eurockéennes à Belfort, peut choisir un pack sur une journée ou les trois jours. Dans la région, les départs de bus se font depuis Dijon, Dole et Besançon. Il faut compter à peu près 180 euros, avec différents prix selon la clientèle. Plus elle monte en âge, plus elle veut du confort donc les prix sont plus élevés.
«C'est toujours un public de fans. Certains sont prêts à manger des pâtes toute l'année pour aller voir leur idole sur scène», témoigne Mikaël. Ontours ne connaît pas trop la crise. «On est dans une niche et il faut qu'on le reste. Je n'ai pas envie de faire ce que les autres font, j'essaie d'innover», souligne le jeune entrepreneur. «Notre but est de multiplier les événements.» A ses débuts, Ontours était sur 10 événements. Aujourd'hui, 150.
Chaque année, 10 000 personnes partent avec Ontours dont 4000 au mois de juillet. L'entreprise doit relever le défi de proposer des prestations toute l'année. C'est déjà le cas avec la Japan expo, la Percée du vin jaune, ou les nuits blanches du nouvel an dans les capitales européennes... Ontours continue de tracer sa route.

Laurine Personeni

Infos
ontours.fr

A venir
Le 2 juillet, Ontours organise une sortie pour Japan Paris expo, festival des loisirs japonais (15 euros de réduction pour les détenteurs du coupon Avantages jeunes). Prochains rendez-vous : Dour festival, Rihanna, Springsteen, Eurockéennes, Boom festival…

Lire aussi
Notre article de 2009

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Histopad, visite en réalité augmentée


juillet 2020
La saline royale d'Arc-et-Senans propose une plongée au 18e siècle, à la rencontre des ouvriers du sel au temps de la manufacture. La tablette tactile Histopad, produite en collaboration avec Histovery, embarque les visiteurs en 1780 dans une manufacture qui vient d'être achevée. Grâce à des reconstitutions 360°, des vidéos et des commentaires audios, les visiteurs découvrent l'organisation de la manufacture, la répartition des rôles et les différents procédés de production de l'or blanc. En savoir +

Vivre fermier


juin 2020
Les producteurs du réseau Bienvenue à la ferme proposent des vacances fermières : ils accueillent en faisant partager le quotidien de leur métier, avec hébergements en gîtes, chambres d'hôtes, campings ou accueil de camping-cars, selon les cas. Il est également possible de choisir des visites de ferme pour découvrir animaux, plantations ou ateliers. En savoir plus : ici pour les séjours ; là pour les visites.

Escape game au château


novembre 2019
A Châteauneuf, à 40 km de Dijon, se trouve l’un des derniers vestiges de l’architecture militaire bourguignonne du XIVe siècle. Propriété de la Région, qui l'a restauré, il peut se visiter toute l'année. Il est également site d'animations ponctuelles dont des escape games théâtralisés créés par la compagnie A demain j'espère. Pitch : "Vous voilà au château, propriété d’une famille d’aristocrates que vous serez amenés à croiser. Votre guide, un quinquagénaire fatigué. Dans un grincement, la porte principale se ferme. C’est la seule issue, la seule voie vers la sortie. Pour la trouver, il vous faudra plonger dans l’histoire du château, résoudre des énigmes, faire appel à votre sens de l’observation et peut-être même convoquer les esprits des Ducs de Bourgogne !" Prochaines dates : 21 et 28 décembre, 4 janvier. En savoir +

Football


novembre 2018
Envie de voir un match de ligue 1 ? Le DFCO propose l'entrée à 5 euros aux détenteurs d'une carte Avantages jeunes pour une place en tribune Dijon céréales (hors match de gala). + infos

Naturalium de la Citadelle


juin 2017
Inauguré en mai, ce nouvel espace de la Citadelle de Besançon est consacré à la biodiversité. Par une scénographie immersive, il prend la forme d’un parcours permettant au visiteur de trouver des réponses à des questions : comment évolue le vivant ? Quels sont les liens de parenté entre espèces ? Qu’est-ce que la biodiversité ? Il est constitué de pièces issues des collections zoologiques, botaniques et paléontologiques du muséum, d’un arbre phylogénétique, de maquettes, de vidéos, de dispositifs interactifs. Ce naturalium constitue désormais une introduction à l’ensemble du muséum de la Citadelle. citadelle.com
Voir tout