avril 2016

Vivre le festival d'Avignon

La compagnie Bacchus et le Crij organisent un aller-retour en juillet pour l’un des événements les plus célèbres du monde du théâtre. Vladimir et Maëlle l’ont vécu et le conseillent. Inscriptions ouvertes pour les 11 et 12 juillet.
Photo Yves Petit
Vivre le festival d'Avignon Vivre le festival d'Avignon

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Vladimir et Maëlle ont vécu leur premier "Avignon" l’an dernier, en y travaillant pour la compagnie Bacchus. Surtout présents pour aider à installer et démonter, ils ont eu peu d’occasions de voir des pièces mais l'expérience leur a permis de goûter l’ambiance. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont apprécié. «Je ne connaissais pas dit Vladimir. C’est vraiment quelque chose à vivre. Je vais y retourner chaque fois que je pourrai». Ce sera dès cette année puisqu’il va participer au "Don Quichotte" de la compagnie Bacchus, comme comédien cette fois. «Je joue plusieurs rôles secondaires : tavernier, serveur, valet, brigand… et je participe à la chorégraphie des scènes de bagarre».
Bacchus joue deux spectacles en Avignon : le texte de Cervantes mais aussi son succès "Proudhon modèle Courbet". Et cette année, la compagnie propose d’emmener avec elle une cinquantaine de jeunes francs-comtois dans le cadre d’un partenariat avec la carte Avantages jeunes. Histoire de permettre à d’autres de goûter l’ambiance du plus célèbre festival de théâtre du monde pendant 2 jours et pour 120 € (1).
Maëlle suit les stages de la compagnie Bacchus depuis 7 ans. Elle confirme que le festival est un moment à vivre. Même si elle ne pourra en être cette année, elle pense qu’elle y retournera. «On trouve tout ce qu’on veut en matière théâtrale, tous les sujets, toutes les manières d’en faire. Il y a énormément de gens, les rues sont bondées et la ville elle-même est à voir. C’est plein de couleurs, on en reçoit de tous côtés et on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer. Et puis c’est de la culture, c’est important à garder. Je pense qu’il faut que les jeunes s’y impliquent plus».



En photo
Valentin et Maëlle. «Vivre Avignon donne envie d'y retourner».

(1) Programme
Voyage au festival d’Avignon les 11 et 12 juillet avec la carte Avantages jeunes. 120 euros (150 pour les accompagnateurs de mineurs) comprenant le voyage aller-retour, une nuit d’hôtel, 2 places de spectacles Bacchus et des conseils pour s'y retrouver parmi les 1300 spectacles et les lieux du festival.
Réservations, renseignements, 0381211610 ou sur votre espace carte Avantages jeunes perso.

En savoir plus
festival-avignon.com

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Histopad, visite en réalité augmentée


juillet 2020
La saline royale d'Arc-et-Senans propose une plongée au 18e siècle, à la rencontre des ouvriers du sel au temps de la manufacture. La tablette tactile Histopad, produite en collaboration avec Histovery, embarque les visiteurs en 1780 dans une manufacture qui vient d'être achevée. Grâce à des reconstitutions 360°, des vidéos et des commentaires audios, les visiteurs découvrent l'organisation de la manufacture, la répartition des rôles et les différents procédés de production de l'or blanc. En savoir +

Vivre fermier


juin 2020
Les producteurs du réseau Bienvenue à la ferme proposent des vacances fermières : ils accueillent en faisant partager le quotidien de leur métier, avec hébergements en gîtes, chambres d'hôtes, campings ou accueil de camping-cars, selon les cas. Il est également possible de choisir des visites de ferme pour découvrir animaux, plantations ou ateliers. En savoir plus : ici pour les séjours ; là pour les visites.

Escape game au château


novembre 2019
A Châteauneuf, à 40 km de Dijon, se trouve l’un des derniers vestiges de l’architecture militaire bourguignonne du XIVe siècle. Propriété de la Région, qui l'a restauré, il peut se visiter toute l'année. Il est également site d'animations ponctuelles dont des escape games théâtralisés créés par la compagnie A demain j'espère. Pitch : "Vous voilà au château, propriété d’une famille d’aristocrates que vous serez amenés à croiser. Votre guide, un quinquagénaire fatigué. Dans un grincement, la porte principale se ferme. C’est la seule issue, la seule voie vers la sortie. Pour la trouver, il vous faudra plonger dans l’histoire du château, résoudre des énigmes, faire appel à votre sens de l’observation et peut-être même convoquer les esprits des Ducs de Bourgogne !" Prochaines dates : 21 et 28 décembre, 4 janvier. En savoir +

Football


novembre 2018
Envie de voir un match de ligue 1 ? Le DFCO propose l'entrée à 5 euros aux détenteurs d'une carte Avantages jeunes pour une place en tribune Dijon céréales (hors match de gala). + infos

Naturalium de la Citadelle


juin 2017
Inauguré en mai, ce nouvel espace de la Citadelle de Besançon est consacré à la biodiversité. Par une scénographie immersive, il prend la forme d’un parcours permettant au visiteur de trouver des réponses à des questions : comment évolue le vivant ? Quels sont les liens de parenté entre espèces ? Qu’est-ce que la biodiversité ? Il est constitué de pièces issues des collections zoologiques, botaniques et paléontologiques du muséum, d’un arbre phylogénétique, de maquettes, de vidéos, de dispositifs interactifs. Ce naturalium constitue désormais une introduction à l’ensemble du muséum de la Citadelle. citadelle.com
Voir tout