février 2021

Au soutien des jeunes

En ce début d’année, le ministère de l’Economie a fait un point sur les mesures d’aides aux particuliers. Celles qui concernent les moins de 30 ans sont nombreuses, la plupart regroupées dans le plan "1 jeune, 1 solution".
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Pour les jeunes, il existe 24 grands types de mesures. Même si la simplification n’est pas à l’ordre du jour, le récapitulatif montre l’attention portée à cette catégorie. La majorité concerne l’emploi et la formation. Mesure/slogan phare de ce début d’année, le plan « 1 jeune, 1 solution » est renforcé par rapport à 2020 : il prévoit 35 000 parcours personnalisés pour des jeunes décrocheurs scolaires afin de leur permettre de se projeter dans le monde professionnel en leur faisant découvrir des métiers. Ce plan inclut notamment une aide à l’embauche des moins de 26 ans, sous la forme d’une prime pour l’employeur, d’aides exceptionnelles à l’embauche en apprentissage ou en contrat de professionnalisation pour les contrats signés jusqu’au 28 février, des créations d’emploi dans le monde du sport, l’ouverture de 80000 « parcours emploi compétences jeunes » ou encore les Contrats initiative emploi jeunes que nous avons évoqués dans notre numéro de décembre.
Mais d’autres appuis sont réitérés :
- Accompagnement Intensif des Jeunes (AIJ) dans la rechercher d’emploi de la part des services de Pôle emploi.
- Aide Volontariat Territorial en Entreprise Vert (VTE Vert) pour recruter 1 000 jeunes dans des TPE, PME et ETI sur des métiers de la transition écologique. Elle prend la forme d’une prime de 8 000 € versée à l’entreprise qui accueille un salarié Volontariat territorial en entreprise (VTE) « Vert ».
- Cordées de la réussite : dispositif d’accompagnement à l’orientation, permettant à des collégiens et lycéens de mieux connaître l’enseignement supérieur. Le nombre d’élèves accompagnés sera plus que doublé pour atteindre un total de 200 000 élèves sur tout le territoire.
- Création de places dans l’enseignement supérieur : le gouvernement annonce 30 000 places supplémentaires sur les années universitaires 2020-2021 et 2021-2022.
- Emplois Fonjep Jeunes pour des salariés de 18 à 30 ans recrutés par des associations pour des postes d’animation locale..
- Renforcement du service civique avec de nouvelles missions proposés aux jeunes. Pour rappel, le service civique est un engagement volontaire de 6 à 12 mois,   indemnisé et ouvert à tous les jeunes sans condition de diplôme.
- Augmentation du nombre de formations qualifiantes et préqualifiantes pour les jeunes qui sont arrivés sur le marché du travail en septembre 2020, en particulier les moins qualifiés.
- Garantie jeunes : dispositif réservé aux jeunes de 16 à 25 ans en situation de précarité, pour les aider dans leur accès à l’autonomie et à l’insertion professionnelle. Les accueils en Garantie jeunes sont assurés par les missions locales.
- Insertion par l’Activité Économique jeunes (IAE Jeunes) : mesure d’appui à la création d’emplois supplémentaires au sein des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) en soutenant l’entrée de 35 000 jeunes en 2021.
- Parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA) : levier d’insertion sociale et professionnelle destiné aux jeunes de 16 à 25 ans révolus.
- Prêts étudiants garantis par l’Etat : le nombre de prêts étudiants est multiplié par 5 en 2021 et 2022. Ces prêts, créés pour aider les jeunes de moins de 28 ans à financer leurs études, sont accordés sans garantie ni apport personnel par les banques partenaires de l'opération pilotée par Bpifrance.
- Sésame vers l’emploi pour le sport et l’animation dans les métiers de l’encadrement pour accompagner les jeunes les plus défavorisés en vue d’un emploi dans ces secteurs.
- Soutien et développement des formations de la santé et du soin : l’État apporte un appui financier aux Régions pour la création jusqu’en 2022 de 16000 places supplémentaires dans les établissements de formation d’infirmiers, d’aides-soignants et d’accompagnants éducatifs et sociaux.
En savoir +
economie.gouv.fr

1 jeune 1 solution
1jeune1solution.gouv.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Devenir greffier


novembre 2020
800 postes de greffiers sont à pourvoir - à destination des candidats bac+ 2 ou des fonctionnaires dotés de 4 ans d’expérience. Rigueur, sens du contact, polyvalence sont les principales qualités requises. Pour y accéder, il faut passer par un concours dont les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 11 janvier 2021 sur lajusticerecrute.fr.

Ensmm et insertion


juin 2020
L'enquête de la Conférence des grandes écoles 2020 confirme l'excellent taux d'insertion des élèves de l'Ensmm, école d'ingénieurs bisontine : pour la 3e année de suite, 90 % des diplômés sont en activité professionnelle moins de 6 mois après leur sortie. Il est surtout à noter l'inversion des écarts de salaires hommes/femmes : il serait de 1,8 % plus important pour les femmes ! Ces dernières bénéficient de CDI dans 88 % des cas, contre 75 % pour les hommes. 

Compétences recherchées


janvier 2020
Selon Linkedin, quelles sont les compétences comportementales et techniques les plus recherchées par les entreprises (basé sur 660 millions d’utilisateurs et 20 millions d’offres d’emploi) ?
Au niveau mondial, les 5 compétences comportementales ou soft skills les plus populaires sont créativité, persuasion, esprit d’équipe, adaptabilité, intelligence émotionnelle. Les 10 compétences techniques ou hard skills : blockchain, cloud computing, raisonnement analytique, intelligence artificielle, conception UX, analyse commerciale, marketing d’affiliation, vente, informatique scientifique, production vidéo
En France, compétences comportementales : esprit d’équipe, gestion du temps, persuasion, rédaction, créativité. Compétences techniques : blockchain, production vidéo, raisonnement analytique, stratégies compétitives, social media, marketing d’affiliation, cloud computing, communication corporate, informatique scientifique, conception UX.

Recherche de salariés dans l'agroalimentaire


août 2019
Les entreprises agroalimentaires locales recherchent des salariés. Actuellement, Pôle emploi recense environ 150 offres  en Bourgogne-Franche-Comté.pour l'intitulé "conduite d'équipement de production alimentaire". Pour pallier une pénurie de main d’œuvre dans ce domaine, l'Enil de Mamirolle, le Greta du Haut-Doubs et Pôle emploi Pontarlier ouvrent une promotion de CAP conducteurs de machines agroalimentaires. Cette formation diplômante est prévue à Pontarlier et Mamirolle du 23 septembre 2019 au 12 août 2020, avec 12 semaines de stage en entreprise. Elle est accessible à toute personne majeure inscrite sur les Pôles emploi ou Missions locales du Haut-Doubs. Qualités requises : ne pas être sensible aux zones de travail humides et chaudes ou froides, être rigoureux, savoir respecter protocoles et normes d'hygiène, sécurité et environnement, savoir communiquer à l'oral et à l'écrit,  comprendre les consignes, être autonome, savoir s'organiser et s'adapter. Une séance d'information est programmée le 6 septembre à 9 h à l'agence Pôle emploi de Pontarlier (6 rue Claude Chappe).

Trouver un emploi


juin 2017
Selon l’enquête menée en octobre/novembre 2016 par Pôle emploi, 18 % des emplois ont été trouvés directement grâce à un outil numérique (12 % par une offre d’emploi déposée sur internet, 2 % par candidature spontanée, 2 % par les réseaux sociaux, 2 % par dépôt de CV en ligne). Les deux principales solutions pour trouver un emploi restent la sollicitation du réseau personnel (37 %) et le placement pas un intermédiaire du marché du travail (26 %).
Voir tout