juin 2019

Crunch time experience

Troisième édition de la réflexion collaborative organisée par l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard. Les élèves ont planché sur 63 sujets.
Crunch time experience

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
La mission acceptée : «de la promotion du festival de la Paille à sa version augmentée, quelles innovations numériques déployer ? Vous avez 5 jours». Dix étudiants de l’UTBM ont planché sur le sujet, en mai dernier. Cette demande du festival de la Paille était l’une des 63 soumises à la sagacité des étudiants, à l’occasion du 3e Crunch time organisé par l’établissement de Sevenans. Résultat pour le groupe «festival de la Paille» : plusieurs idées, dont 2 bien avancées. La première : des écocups interactifs. «Le principe est simple : quand on trinque, le contact des deux gobelets créé une mise en lien sur les réseaux sociaux» résume Tom Laurent, porte-parole du groupe. Les personnes concernées restent libres d’accepter ou non la demande d’amitié, mais cela évite au moins une éventuelle recherche fastidieuse sur la base de bribes d’informations. Seconde proposition, un dôme créant un espace de tranquillité à l’intérieur du festival où le public pourrait s’immerger momentanément dans une ambiance zen. «On est très contents d’avoir abouti à différents concepts dont 2 qu’on a prototypés pour le festival» résume Tom Laurent.
Venu de Gérardmer après le bac pour entrer à l’UTBM, le jeune homme est en 1re année du cycle ingénieur, niveau bac+3. C’est son 2e Crunch time. «C’est intéressant car les groupes rassemblent des élèves de différents niveaux et départements. Cela permet d’additionner les compétences, de se compléter les uns les autres. Surtout quand on s’entend bien comme c’était le cas dans notre groupe. Je trouve également l’exercice très intéressant car à l’école on n’a pas l’occasion de faire des projets destinés à des professionnels. C’est une approche différente, moins scolaire même si les profs sont là en tant que consultants techniques».

   
Rampe pour canoë, lave-vaisselle pour étudiants

Tout organisme peut soumettre des sujets. Les possibilités sont larges, comme le montrent propositions soumises lors de cette édition 2019 : les élèves pouvaient aussi bien tomber sur l’amélioration de la gestion de salles de réunion que sur une rampe pour canoë ou un lave-vaisselle spécial étudiants (certaines idées sont soumises par les élèves eux-mêmes).
Une fois les projets établis, aux commanditaires de s’en saisir, de les développer ou non. Anne Cordier, la représentante du festival de la Paille, était là avec deux casquettes, étant également chargée de mission au PETR mâconnais sud Bourgogne. Ce dernier avait souhaité une réflexion autour d’une plate-forme numérique de la santé. «Je viens du milieu du numérique où il y a des événements de ce type, les hackatons. Le faire sur des métiers d’ingénieur plus larges et à l’échelle universitaire est très intéressant. Les élèves ont pas mal d’imagination, ont des idées surprenantes. Ils ont proposé des choses auxquelles on n’avait pas pensé. Les idées soumises pour le festival de la Paille sont intéressantes. Cela ne veut pas dire qu’on les mettra en place car ensuite les questions de technique, de coût, de fabrication interviennent. Mais c’est un point de départ et peut-être un point de départ vers autre chose. On va réfléchir après le festival 2019. En ce qui concerne la plate-forme de santé, on a bien avancé, avec un algorithme de recherche destiné aux professionnels très performant».
Pour les élèves, voir se concrétiser un projet dans la réalité est un motif de satisfaction. Celui d’avoir réfléchi pour un résultat concret. «L’exercice est quand même éprouvant signale Tom Laurent. On est 1600 dans l’Axone, de 9 h à 17 h pendant 5 jours. C’est bruyant, on ne fait que ça, il faut savoir gérer».

S.P.
UTBM
Université de technologie de Belfort-Montbéliard
Rue de Leupe
90400 Sévenans
0384583000
utbm.fr

Lire aussi
Crunch time, brainstorming géant de l'UTBM

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Education nationale


avril 2020
Des questions concernant l'Education nationale en phase confinée ? L'académie de Besançon répond avec une plateforme téléphonique et deux numéros : les familles peuvent dappeler le 09 72 63 62 25 pour toutes leurs questions liées aux examens et concours, à l’orientation (affectations et Parcoursup), et à la continuité pédagogique. Les personnels de l'académie de Besançon peuvent composer le 09 72 63 62 26 pour toutes leurs questions d’ordre administratif, sanitaire, social, psychologique et leurs interrogations sur la continuité pédagogique.
La plateforme téléphonique répond aux questions du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Education nationale et covid19


avril 2020
Pendant le confinement, un certain nombre de dispositifs sont mis en place pour assurer la continuité pédagogique : opération Ma classe à la maison, dispositif « devoirs à la maison » pour les élèves ne disposant pas des outils numériques adéquats ou dont les situations de handicap ne permettent pas d’utiliser ces outils (partenariat entre le ministère et La Poste qui permet l’acheminement des devoirs par courrier postal), numéros de téléphone dédiés aux parents dans chaque académie, ressources pédagogiques pour les élèves à besoin éducatif particulier, Pour les élèves en situation de handicap, la plateforme numérique Cap école inclusive est entièrement en accès libre.  Avec « La Maison Lumni », France 4 diffuse du lundi au vendredi des cours pour les élèves du primaire au lycée. Tous les programmes diffusés à l’antenne sont disponibles en télétexte. L’ensemble de ces programmes sont répertoriés sur la page du programme Nation apprenante.

#Reussitevirale


mars 2020
Avec #reussitevirale, Article1 et la Fage viennent en aide aux lycéens, puis aux étudiants, isolés pendant le confinement. L'idée : faire appel à des étudiants bénécoles pour les aider, en particulier dans la préparation du bac. 3000 d'entre eux se sont rapidement inscrits sur la plateforme reussitevirale.fr. A tel point que le dispositif est élargi à tous les professionnels se sentant prêts à aider les jeunes en coaching, en préparation d'examen ou de concours, en langues, en aide aux techniques de recherche d'emploi ou de stage. «Si les lycéen.ne.s issus de milieux populaires sont fortement concernés par le risque de décrochage, de nombreux étudiant.e.s sont aussi dans une situation de fragilité pendant cette période de confinement. Difficultés financières renforcées, isolement social pour ceux restés seuls dans leur logement étudiant, heures supplémentaires pour ceux travaillant dans les secteurs de l’alimentation par exemple… Le risque d’échec académique et professionnel se renforce encore plus. En tant que dispositif d’égalité des chances, nous donnons la préférence dans les mises en relations aux jeunes boursiers. Nous accordons également la priorité aux enfants des personnes qui travaillent en première ligne pour gérer la crise sanitaire et la continuité des services» explique Amélie Nicaise, coordinatrice du programme.

Handiciviq


mars 2020
Ce projet créé par l’UFCV en Occitanie vise à favoriser l’accès des jeunes en situation de handicap au service civique. Pour eux, l’accès est ouvert jusqu’à 30 ans, mais ils représentent seulement 1 % des engagements. En Bourgogne-Franche-Comté, l’UFCV relaie ce dispositif et propose un appui et une coordination aux structures et aux jeunes qui pourraient être intéressés. Un accompagnement sur mesure pour répondre aux questions et lever les freins liés à des situations spécifiques. Renseignements, UFCV, 6B boulevard Diderot, 25000 Besançon, 0635811292.

Service civique


mars 2020
Le service civique est un engagement volontaire, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme (et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap). C’est un contrat de 6 à 12 mois, indemnisé de 577 € net par mois. Il peut être effectué dans des associations, des collectivités territoriales ou des établissements publics en France ou à l’étranger.
Voir tout