mai 2020

Cursorr top player

Du monde du sport à l’e-sport, il n’y a qu’une lettre. Le premier commence à s’intéresser de près au second, notamment sur la partie qui s’en inspire. Bref, on peut être compétiteur au foot mais aussi au foot en ligne.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Il se nomme Yann Robin mais dans le petit monde très anglicisé de l’e-sport qui devient grand, c’est Cursorr. Yann est gamer pro, sillonne le monde, de Singapour à Atlanta, en passant par Bucarest ou Hambourg. Il maîtrise League of legend, Fortnite ou Counter strike, mais son truc, c’est FIFA.  A partir d’un certain niveau, le jeu en ligne est une affaire de spécialiste.
Plus qu’un phénomène de société, l’e-sport séduit aujourd’hui des millions de pratiquants, passionne les foules et brasse des millions. Les grands clubs professionnels de foot ont engagé une formation en e-Ligue 1, elle-même créée en 2016.
« Etant fils unique, j’ai toujours joué à FIFA, comme beaucoup de gosses. Et un jour, un copain m’a dit que j’ai étais plutôt bon et m’a incité à m’inscrire à un tournoi en ligne. C’est parti comme ça. » La suite s’apparente à un conte de fée : les résultats suivent rapidement, la notoriété grandit, les propositions affluent. Aujourd’hui, à 20 ans, Yann gagne sa vie avec le jeu, comme une dizaine de jeunes en France, mais n’a surtout pas délaissé les études. Etudiant en Staps à Lyon, il repose ses pouces ces temps-ci pour se consacrer aux révisions pour les partiels, avant de reprendre l’entraînement pour conserver, voire développer, les qualités fondamentales pour briller : patience, dextérité, vigilance, précision, réflexes et réflexion.
Yann a défendu  les couleurs du FC Tours et d’En-avant Guingamp. Aujourd’hui, son nouvel employeur présente quelques références dans le milieu du foot, le vrai, en short et en crampons. « Depuis quelques mois, je suis salarié d’Antoine Griezmann. Il a monté sa propre structure et a engagé deux joueurs FIFA et quelques spécialistes d’autres jeux. » La passion du Mâconnais pour la console est connue et s’il a brillé dans tous les stades du monde, il a aussi figuré aussi sur la jaquette française de FIFA 16.
Aujourd'hui, Cursorr est en équipe de France efoot, créée par la fédération française de football en 2018. Faire partie des 60 meilleurs players de la planète n’empêche pas Cursorr de continuer à vivre sa passion pour l’Olympique lyonnais («  depuis toujours dans le virage nord »), lequel figure d’ailleurs parmi les meilleurs clubs français du foot virtuel, avec notamment l’AS Monaco.

Testeur de luxe

Cursorr doit aujourd’hui se bagarrer contre des anciens de… 26-27 ans et aussi face à la jeune génération puisque les petits surdoués de la console peuvent s’engager dans les tournois dès l’âge de 16 ans. Grâce à son classement, il peut bénéficier d’un privilège. « Chaque année, on a accès à la version bêta fermée du dernier FIFA, trois mois avant sa sortie. Cela nous permet de tester les évolutions, de donner notre avis et faire nos remarques aux concepteurs du jeu, basés au Canada ». Et aussi de s’adapter aux nouveautés, bref de s’octroyer un temps d’avance loin d’être superflu face à la concurrence féroce.

Christophe Bidal
Equipe de France
facebook

twitter

fff.fr



Grizi esport
twitter

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

E-sport typologie


juin 2020
8 grandes catégories regroupent les jeux vidéo compétitifs :
• Les RTS (jeux de stratégie en temps réel)
• Les MOBA ou multiplayer online battle arena (jeux de type arène de combat)
• Les FPS ou first person shooting (jeux de tir à la 1re personne)
• Les jeux de combats
• Les jeux de simulation sportive ou de course
• Les jeux Battle Royale
• Les jeux de cartes à collectionner
• Les autres (jeux de réflexion, jeux de rôle.
Comme dans le sport chaque catégorie se subdivise en disciplines. Fin 2019, il existait environ 400 titres pratiqués de manière compétitive.e En terme de gains mondiaux, les 5 premiers jeux étaient Fortnite, Dota 2, Counter strike, Battlegrounds et Overwatch.

Reprendre le sport


mai 2020
Reprendre le sport après le confinement ? Le ministère des Sports publie 5 guides : recommandations sanitaires à la reprise sportive ; accompagnement des sportifs de haut niveau et professionnels ; recommandations des équipements sportifs terrestres, sports d’eau, piscines, centres aqualudiques et espaces de baignade naturels ; accompagnement de reprise des activités sportives et uide des sports à reprise différée (sports de combat, de salle, collectifs) : pratiques alternatives. Ils sont disponibles en ligne ici.

Lausanne 2020


décembre 2019
Voici le calendrier des 3es Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse
Epreuves aux Tuffes
Biathlon : du 11 au 15 janvier
Saut et combiné nordique : du 18 au 22 janvier
Epreuves en Suisse
Ski de fond : du 18 au 22 dans la vallée de Joux
Curling : du 10 au 22 à Champéry
Patinage artistique : du 10 au 15 à Lausanne
Patinage de vitesse : du 17 au 22 à Lausanne et du 12 au 16 à St-Moritz
Hockey : du 10 au 22 à Lausanne
Snowboard et ski acrobatique : du 18 au 22 à Leysin
Ski alpin : du 10 au 15 aux Diablerets
Ski-alpinisme : du 10 au 14 à Villars
Ski-cross et snowboard-cross : du 19 au 21 à Villars
Luge, bobsleigh et skeleton : du 17 au 20 à St-Moritz
lausanne2020.sport

Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse


décembre 2019
Outre les épreuves sportives organisées en Suisse et dans le Jura, l'organisation des JOJ 2020 donne lieu à plusieurs moments forts aux Rousses :
-Vendredi 3 janvier : passage de la flamme olympique (avec Anaïs Bescond, championne olympique) et animations.
-Samedi 4 janvier : passage de la flamme entre la France et la Suisse avec Vincent Defrasne et Vincent Gauthier-Manuel, champions olympique et paralympique.
-Jeudi 9 janvier : cérémonie locale d’ouverture (exposition, concert et feux d’artifice) et allumage de la vasque.
-Mercredi 22 janvier : cérémonie locale de clôture et Transjeune.
Une multitude d’animations sont également programmées à Bois d’Amont, Prémanon et Lamoura du 9 au 22 janvier.

Mâcon, 25e club français en 2018


juillet 2019
158 clubs figuraient au classement performance 2018 établi par la fédération française d’aviron.  Parmi eux, 6 clubs de la région :
- Deux en division 2 : la Société des régates mâconnaise (25e) et le Cercle de l’aviron de Chalon-sur-Saône (40e).
- Quatre en division 4 : le Club nautique creusotin (74e), l’Aviron dijonnais (76e), le Sport nautique bisontin (127e) et l’Aviron club dolois (144e).
En ce qui concerne les athlètes de l’équipe de France, une seule licenciée dans la région : Marie Jacquet, 25 ans, licenciée à Chalon-sur-Saône le club de ses débuts, actuellement à l’Insep (elle compte 3 médailles d’argent en championnat du monde U23).
Voir tout