juillet 2021

Ecoles de production, chance d’insertion pour décrocheurs

Ce réseau forme des jeunes à partir de 15 ans rencontrant des difficultés scolaires et personnelles. Créée récemment, l'école de Besançon forme à des métiers en tension de la métallurgie.
Photo Laurent Cheviet

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Dans un vaste atelier reproduisant les conditions de travail en entreprise, une dizaine de jeunes s’activent avec sérieux sur des machines-outils mécaniques et à commande numérique. On est début juillet, ils finissent leur 1re année de CAP conducteur d’installation de production, à l’Ecole de production de Besançon. Dans un an, s’ils terminent leur formation, ils auront un travail assuré dans la métallurgie. A moins qu’ils ne choisissent de poursuivre en bac pro technicien en usinage. « Nous les formons à des métiers en tension, donc ce n’est pas étonnant d’avoir à peu près 100 % d’embauches relate Alice Cnockaert, chargée de recrutement. Mais au départ, ce n’est pas si évident, car nous recevons des jeunes en décrochage scolaire ».
L’Ecole accueille des jeunes de 15 à 18 ans, sans qualification, avec pour seul critère, « la motivation de se former, la volonté de mettre en œuvre un projet professionnel ». Pour entrer, un entretien et une immersion d’1 h 30 dans l’atelier sont les seuls préalables à l’engagement. La pédagogie : faire pour apprendre, avec 2/3 de pratique et 1/3 de théorie. « C’est progressif indique Alice Cnockaert. On commence en associant la pratique à du français, des maths, de l’histoire-géo, des disciplines techniques et on va vers la production et la mise en situation sans cours ». Les élèves apprennent les réalités de l’usinage au contact de formateurs professionnels issus du métier. « Certains arrivent en sachant à peine mettre leurs chaussures et trouvent un emploi en sortant, sourit José Gemser, l’un des maîtres professionnels de l’école. On les fait passer à l’âge adulte ». L’accompagnement sert à l’apprentissage des gestes techniques mais aussi au savoir-être.
Les jeunes sont plongés dans les exigences du monde du travail : l’école fabrique des produits qui répondent à des réelles commandes de clients. « Nous avons une centaine d’entreprises clientes, et parfois des particuliers, pour lesquels nous faisons des produits en série ou des pièces unitaires. Mais ce ne sont pas de grosses productions car les élèves sont d’abord là pour apprendre » explique José Gemser.
L’Ecole fait partie d’un réseau de 35 établissements sur le territoire, dont le premier date de 1892 ! Celui de Besançon est beaucoup plus récent puisque les premiers élèves sont entrés en septembre 2018 (1). « Nous l’avons créé pour faire face à une demande des entreprises du bassin d’emploi relate Jennifer Seppings, responsable communication de l’Union des industries et métiers de la métallurgie. Elles nous aident beaucoup car elles savent qu’elles auront des jeunes formés. En ce moment, dans nos métiers, tout le monde recrute ».
Actuellement, 1400 élèves apprennent un métier en Ecole de production. Le réseau annonce un développement prochain avec la volonté d’atteindre 10 000 apprenants en 2023.

S.P.
En savoir +
Ecole de la production
7 chemin de Palente
25043 Besançon cedex
03 81 48 50 00
contact@epb25.org

(1)
Les Ecoles de production sont créées en fonction des besoins locaux, dans les secteurs de l’industrie, de l’automobile, du bois, du bâtiment, de la restauration et des métiers paysagers. Il existe 5 écoles en Bourgogne-Franche-Comté. Outre celle de Besançon : l’Atelier d’Anne-Marie à Chamblanc (restauration), Eccofor-Juralternance à Dole (construction et automobile), l’Ecole buissonnière à Clux-Villeneuve (maintenance bâtiment de collectivités) et l’Ecole de production de Chalon-sur-Saône (métallurgie).
ecoles-de-production.com

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Crous Nevers


septembre 2021
Le Crous inaugure en cette rentrée un point relais à Nevers. Ce nouveau lieu d'infos pour étudiants est situé 21 rue du pont Cizeau. crous-bfc.fr

Ateliers cuisine


juin 2021
Cuisine Mode d'Emploi organise dans le cadre du plan quartiers d'été à Besançon des ateliers entièrement pris en charge (y compris le déjeuner) pour découvrir les métiers de la cuisine et du service.Ces ateliers sont ouverts à tous dès 17 ans.
• 28 juin au 2 juillet 2021 : atelier service et Bartending
• 5 au 9 juillet 2021 : atelier service et Bartending
• 19 au 23 juillet 2021 : atelier service et Bartending
• 12 au 16 juillet 2021 : atelier cuisine
• 19 au 23 juillet : atelier cuisine
Pour candidater, envoyer un mail avec vos nom et prénom, date de naissance, adresse de résidence, numéro de téléphone. à besancon@cme-formations.com

Armée de l'air et formation


mai 2021
L'armée de l'air peut aider à financer une formation supérieure, moyennant une convention d'engagement (avec lien au service d’une durée de 2 à 3 ans). Les bourses s'échelonnent de 3000 à 10000 euros pour préparer des BTS, DUT, licences masters doctroats, diplômes ou titres d'ingénieur dans les domaines de la cyberdéfense, de l'informatique et télécommunications, de l'espace, des langues rares, de l'aéronautique, de la physique nucléaire ou des infrastructures. Renseignements sur cette allocation financière spécifique de formation auprès de l'armée de l'air.

Concours vidéo pour apprentis


mai 2021
Filme ton job est un concours national avec 3 déclinaisons régionales dont une en Bourgogne-Franche-Comté. Il est organisé par l’association nationale des apprentis de France, dont c’est l’un des multiples moyens de promouvoir ce mode de formation. Principe : les apprentis ou les alternants se filment eux-mêmes en entreprise et postent leur vidéo d’une durée maximale de 3 mn sur la plateforme Filme Ton Job avant le 31 juillet. Des remises de prix auront lieu sur les plans régionaux et national avec de nombreux lots à gagner (Macbooks pros, iPhone 11, airpods, cartes cadeaux…).

Eniliens


mars 2021
Dans le cadre du concours #jefilmemaformation, édition 2021, les élèves de seconde pro ABI (alimentation bioindustrie) de l’Enilbio de Poligny ont réalisé avec leurs enseignants la vidéo Rejoins les ENILIENS. Cette dernière est sélectionnée pour la finale du concours, le 1er juin à Paris. On peut la visionner ici.
Voir tout