septembre 2020

Epi’Campus, l’épicerie solidaire, plus que jamais mobilisée

Si elle comptait 160 bénéficiaires l’année passée, ils sont plus de 600 depuis le confinement. L’association dijonnaise est devenue indispensable pour les étudiants en situation précaire. Chaque semaine sont distribués des repas gratuits aux plus nécessiteux.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Trois mois auront suffi à faire quadrupler le nombre d’étudiants précaires. Un constat fait par Epi’Campus, sollicitée pendant le confinement. Fondée en 2014 par Génération Campus (fédération d’associations), l’épicerie solidaire distribue gratuitement chaque lundi, du 1er septembre au 30 juin, des repas aux étudiants en difficulté financière. Un seul mot d’ordre : « vaincre la précarité alimentaire ». En France, ce sont près de 20% des étudiants qui vivent sous le seuil de pauvreté.
Fière de la gratuité du système, Sara Tamizet, vice-présidente de l’association, en charge de la communication, « veut la garder à tout prix ». Partenaire de la banque alimentaire de Bourgogne-Franche-Comté, l’épicerie solidaire récupère les invendus des supermarchés (féculents, conserves, bouteilles d’eau). C’est chaque semaine, plus d’une tonne de produits qui est donnée, d’une valeur de 15 à 30 euros le panier.
« Les étudiants ne savent pas que notre association peut les aider. Ils ne devraient pas en avoir honte, nous sommes là pour cela, et nous serons encore présents les autres années», poursuit Sara.
Une épicerie que recommande Ludivine*, étudiante en histoire de l’art, licenciée durant le confinement. « Les bénévoles sont venus nous livrer des repas directement chez nous au CROUS, je ne sais pas comment les remercier, ça m’a sauvé mes fins de mois ».

70% d’étudiants internationaux ont pu en bénéficier

Réservé pour les jeunes les plus précaires, l’accès au service s’effectue sur rendez-vous avec l’assistante sociale du Crous. Une fois la situation financière de l’étudiant analysée, une attestation lui est remise pour l’année en cours. « Les bénéficiaires sont diversifiés, 70% d’étudiants internationaux ont pu bénéficier de nos produits. Certains sont là pour 1 an et d’autres pour 6 mois » termine la vice-présidente.
Chaque année, environ 3000 étudiants font appel à la vingtaine d’épiceries solidaires présentes partout dans le pays. Un chiffre qui devrait encore grimper dans les années à venir.

Cyrielle Le Houezec

* Prénom modifié

En savoir plus
Facebook / Epi'campus

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Pass’Sport


juin 2021
Cette allocation de rentrée sportive de 50 euros est destinée aux 6 - 18 ans bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire 2021. Elle leur permettra de prendre une adhésion ou une licence dans une association sportive durant toute l’année scolaire 2021-2022. Les familles éligibles seront notifiées de cette aide par un courrier dans la 2e moitié du mois d’août. Elles devront présenter ce courrier aux clubs sportifs de leur choix et volontaires du réseau Pass’Sport lors de l’adhésion de leur enfant pour bénéficier d'une remise de 50 euros à l’inscription. Cette aide est cumulable avec les dispositifs similaires mis en place par de nombreuses collectivités et les aides de la CAF Les associations sportives partenaires du dispositif sont identifiées sur sports.gouv.fr.

Simulateur d'aides


avril 2021
Un nouvel outil  dans le cadre de #1jeune1solution : un simulateur d'aides pour tous les moins de 30 ans. En savoir +

Ecoute étudiants


avril 2021
L’université de Franche-Comté a ouvert une ligne écoute-info depuis le 8 mars 2021 pour permettre aux étudiants d’être écoutés, informés et orientés. Les appels au 0381665566 sont gratuits et anonymes. Infos +

Net : des Promeneurs à la rencontre des jeunes


décembre 2020
Nätvandrarna : l’idée des Promeneurs du net est née en Suède dès le début des années 2000. Elle est simple : puisque les jeunes sont présents en permanence sur la toile, c’est là qu’il faut aller à leur rencontre. Dupliquée dans la Manche par la Caisse d’allocations familiales et le Conseil départemental, elle est étendue à l’ensemble du territoire depuis 2016. Il regroupe des professionnels en contact avec les jeunes qui prolongent leur mission par une présence sur les réseaux sociaux. Leur rôle est de 3 ordres : veille, réponse aux sollicitations des jeunes et mise en garde sur certaines pratiques. La mission la plus sensible quand on sait qu’elle concerne les notions de désinformation, dérives, cyberharcèlement, conduites à risque, etc. Cette présence éducative a fait ses preuves au point que l’initiative est soutenue par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes et la Mutualité sociale agricole. Pour en savoir plus ou pour contacter un promeneur : promeneursdunet.fr

Mal-être étudiant


décembre 2020
Plusieurs études donnent l’alerte : le confinement et ses conséquences en termes d’isolement, de cours à distance, de solitude, de précarité, de difficultés d’organisation et de manque de visibilité quant à l’avenir provoquent une forte hausse de souffrance psychologique chez les étudiants. Pour les aider face à ce mal-être, la fédération étudiante Fage a mis en place un service de consultation gratuit. Les services du Crous et de la médecine préventive universitaire restent également disponibles.
Voir tout