novembre 2017

Et pourquoi pas secrétaire de mairie ?

L’Université et les Centres de gestion de Franche-Comté lancent une nouvelle formation diplômante et professionnalisante.
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«Le métier de secrétaire de mairie exige une forte polyvalence et des connaissances générales en matière de droit public. Quant au métier de gestionnaire administratif, il requiert à la fois une transversalité des compétences et une spécialisation dans un domaine particulier. Pour ces métiers, les employeurs publics sont à la recherche de candidats formés et professionnalisés. Le DU constitue donc un plus susceptible de faire la différence lors d’un recrutement par le label de qualité qu’il instaure» explique Robert Demuth, président du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Territoire de Belfort (CDG90). Pour répondre à ces attentes, le DU Gasm, pour "gestionnaires administratifs et secrétaires de mairie", diplôme universitaire nouvellement créé parles Centres de gestion de Franche-Comté et l’Université.
«Il s’agit d’un beau projet réalisé en partenariat. Nous n’en sommes pas peu fiers. Ce diplôme vise à répondre aux besoins de recrutement sur des postes de gestionnaires administratifs et de secrétaires de mairie des communes rurales comtoises».
Divers débouchés sont possibles : effectuer dans un premier temps des remplacements ou du renfort au sein des collectivités et établissements publics, puis être recruté en direct par les collectivités en tant qu’agent contractuel sur un poste de gestionnaire administratif ou secrétaire de mairie.

   Mettre en relation
   chercheurs d'emploi et employeurs


Cette formation s’adresse aux étudiants, aux demandeurs d’emplois (même en situation de handicap) titulaires d’un bac, ou aux agents publics en reconversion. La sélection se fait sur dossier de candidature suivi d’un entretien devant un jury. Organisée de janvier à décembre 2018, la formation comprend des cours théoriques à l’Université de Besançon et des travaux dirigés organisés au Centre de gestion du Territoire de Belfort. «Notre rôle est de mettre en relation les personnes à la recherche d’un emploi et les employeurs publics du département. En participant à la formation des étudiants de ce DU, nous connaissons les futurs candidats de la bourse de l’emploi, et ainsi, pouvons les orienter sur les postes les plus adaptés pour eux comme pour la collectivité» complète Robert Demuth.
Auprès des personnes avec qui ils seront en relation, les futurs gestionnaires ou secrétaires sont sensibilisés au contexte dans lequel ils seront amenés à travailler.
Brigitte Joly, gestionnaire administratif du personnel à la communauté de communes du Sud Territoire, et future intervenante pour le Centre de gestion se réjouit de la création de ce diplôme : «Lorsque j’ai commencé ma carrière en tant que secrétaire de mairie, j’aurais souhaité pouvoir bénéficier d’une formation telle que celle-ci. Elle permet de se former à toutes les missions qui incombent aux secrétaires, et Dieu sait qu’elles sont nombreuses ! Vous êtes au contact du public, vous gérez des dossiers relevant aussi bien de l’état civil que de l’urbanisme, vous secondez les élus en mettant en œuvre leurs décisions. C’est un métier très valorisant ! De plus cette formation permet par la suite de passer les concours et devenir à terme titulaire de la fonction publique territoriale. Je trouve cela très sécurisant pour le candidat et l’employeur, avec la garantie d’être opérationnel de suite sur son poste. C’est une belle démarche à laquelle je ne pouvais que participer».
Pour 2018, le coût de la formation est de 3400 €. Cette somme peut être prise en charge par Pôle emploi ou le FIPHFP. Dans ce cas, seuls les droits d’inscription de 189 € seraient à la charge du candidat. Des places sont encore disponibles...


En savoir plus
DU GASM

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Plateforme d'accès en master


décembre 2022
Une nouvelle plateforme d’accès en master doit voir le jour en mars 2023. Elle remplacera le portail d’information Trouver mon master. Les candidats pourront s’informer et candidater pour l’accès aux masters de leur choix. Calendrier :
• 1er mars - 3 avril : phase de candidature ;
• 7 avril - 12 juin : examen des candidature ;
• 19 juin - 17 juillet : phase principale d'admission ;
• 22 juillet - 31 août : phase de gestion des désistements.

Apprentissage


décembre 2022
À partir de janvier 2023, l’aide à l'embauche d’apprentis à destination des entreprises sera de 6 000 €, quels que soient les effectifs de l'entreprise, l'âge du jeune ou le diplôme.

Studytracks


octobre 2022
Une appli conçue pour apprendre en chanson : en écoute, des artistes connus qui chantent l'histoire, la philo, la physique, la chimie, l'économie, l'enseignement civique, les maths, la SVT, etc. Une manière ludique d'apprendre avec Joey Starr Black M, Anggun, etc. aux niveaux primaire, collège, CAP, lycée. En prime, des jeux (quiz, complète les paroles...) avec points et classements. En savoir +

Etudiants en situation de handicap : suivre au mieux ses études


septembre 2022
Un webinaire du CIDJ à voir ici.

P-Tech


mars 2022
Cette initiative née en 2019 repose sur des partenariats public-privé pour encourager l’égalité des chances, en permettant aux jeunes de développer les compétences nécessaires aux métiers de demain, dans le secteur des nouvelles technologies ou dans d’autres domaines. Dans les lycées participants, le mentorat et d’autres activités en lien avec les professionnels débutent  en seconde, se poursuivent pour les élèves volontaires dans le cadre d’une classe P-Tech en première, et le cas échéant, jusqu’au BTS. Dans la région, le lycée Nelson Mandela à Audincourt vient d’intégrer le dispositif en partenariat avec Delfingen, Bourbon automotive plastics - Groupe PVL, Flex-N-Gate et le campus des métiers et des qualifications d’excellence microtechniques et systèmes intelligents. C’est la première fois que P-Tech est initié sur un parcours différent des métiers du numérique, à savoir ceux de la plasturgie.
Voir tout