avril 2021

Formapi en plein élan

Né dans la région en 1994, cet organisme de formation vit un développement à tous niveaux. Il propose des diplômes par apprentissage principalement dans les domaines du sport, de l’animation, du social.
Photo Laurent Cheviet
Formapi en plein élan Formapi en plein élan

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Haut Doubs formation affiche un taux d’insertion très élevé : entre 90 et 94  % en fonction des 8 diplômes (1), dirigés vers le sport, l’animation ou le social. Donnée d’autant plus remarquable que l’organisme est récent, sa première rentrée ayant eu lieu en 2016.
« Très souvent, nos apprenants trouvent du travail là où ils ont fait leur apprentissage. C’est l’un des avantages de ce système de formation » note Audrey Forestier, directrice du site. « Nous avons déjà des demandes d’organismes pour avoir des apprentis l’année prochaine ». Le nombre d’élèves augmente. « Pour celui qui est motivé, le champ d’employabilité est énorme » indique la directrice.
Les métiers du sport et de l’animation vivent une période de forte demande, avec également un turn over important, mais ce n’est pas la seule explication. Haut Doubs formation est l’un des 40 sites estampillés Formapi, dont l’un des fondements est « de former des jeunes de terrain en s’adaptant aux besoins locaux » comme le précise Cyrille Brero, chargé de communication-développement. L’environnement sportif de Pontarlier offre certaines garanties. « Nous avons des relations de proximité et un rôle à jouer pour les clubs explique David Devillers, responsable pédagogique et lui-même
membre du club de rugby local. Par exemple, ils ne sont pas toujours au courant des aides qu’ils peuvent avoir pour former des apprentis ». « Comme nous avons beaucoup de travailleurs frontaliers, il y a aussi beaucoup de besoins en périscolaires  » ajoute Audrey Forestier. Au niveau bac+2, Haut Doubs formation développe un titre professionnel chargé de promotion et de marketing sportif. Un titre qui s’adapte à l’époque en ouvrant les possibilités à ses détenteurs.
Les formations ont des critères d’entrée ouverts. A Haut Doubs formation certains élèves étaient en décrochage scolaire.
Les petits effectifs, les intervenants professionnels, l’alternance permettent de leur proposer une autre approche que celle qu’ils ont connue à l’école. « On leur demande surtout d'avoir un projet en tête puis d'acquérir de la maturité  ».

1267 contrats cette année

Créé par Bernard Depierre, par ailleurs président de la ligue régionale de basket-ball, Formapi existe depuis 1994 en tant qu’organisme de formation «  hors les murs  », au départ sous l’appellation CFA du sport, de l’animation et du tourisme de Bourgogne Franche-Comté. Il s’appuie sur des unités de formation à l’image de Haut Doubs formation, auxquelles il apporte une certification pédagogique. Certaines de ces unités sont des clubs de haut niveau tels que JDA Dijon et Elan Chalon en basket, Dijon FCO en foot. Le Creps est également partenaire. A la rentrée prochaine, première nationale, Formapi va entamer une coopération avec une communauté d'agglomération, en l'occurrence Vesoul Agglo. Côté animation, Formapi travaille avec des structures d’éducation populaire tels que les Ceméa ou les Francas.
L’organisme se développe désormais hors de la région et hors de ses secteurs historiques, proposant par exemple des forma-tions dans la vente, le numérique ou le bâtiment. Le nom Formapi a été adopté en janvier 2020 pour accompagner cette évolution.
Cette année, 1267 apprentis, dont 80  % en Bourgogne-Franche-Comté, ont signé un contrat Formapi, record historique. Une satisfaction pour Olivier Fouquet, le directeur général. « On l’explique de plusieurs façons. Il y a eu la réforme de l’apprentissage et de nouvelles aides aux employeurs ainsi qu'une redéploiement qui nous permet de ne plus être limités à la Bourgogne-Franche-Comté. Nous avons des diplômes que nous ne faisions pas auparavant. Ils permettent de compléter des parcours de formation, à l’image de la formation de technico-commercial dans le sport. Notre secteur historique est en pleine expansion et en pleine transformation. Le nombre de licenciés diminue mais le nombre de pratiquants augmente. Les nouvelles formes de pratiques sportives, avec des gens qui sont plus vers la remise en forme et moins vers la compétition impliquent d’autres besoins d’encadrement. Du côté des clubs, le besoin de professionnels s'accentue, car le bénévolat a ses limites. Et il faut anticiper la fin de la crise Covid qui pourrait générér des besoins de lien social et d’activités auxquels les professionnels devront répondre. Il y a encore du développement à venir, j’en suis persuadé ».

Stéphane Paris

En photo
1 et 2 - Cours de BP Jeps activités de la forme de Haut Doubs formation, à l’Etage sport club de Pontarlier, avec le directeur Saber Riahi.

3 - Audrey Forestier et David Devillers.

En savoir +
formapi.fr

Lire ausi : Je suis En BP Jeps animation sociale

(1) Haut Doubs formation

8 A rue de la Grande Oie
25300 Houtaud,
0673107991
Formations proposées :
BP Jeps activités sports collectifs, BP Jeps activités physiques pour tous,
BP Jeps activités de la forme « cours collectifs » et « haltérophilie, musculation »,
Titre professionnel chargé de promotion et de marketing sportif,
CP Jeps animation d’activités et de vie quotidienne,
BP Jeps animation sociale,
Certificat complémentaire direction d’un accueil collectif de mineurs.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Concours vidéo pour apprentis


mai 2021
Filme ton job est un concours national avec 3 déclinaisons régionales dont une en Bourgogne-Franche-Comté. Il est organisé par l’association nationale des apprentis de France, dont c’est l’un des multiples moyens de promouvoir ce mode de formation. Principe : les apprentis ou les alternants se filment eux-mêmes en entreprise et postent leur vidéo d’une durée maximale de 3 mn sur la plateforme Filme Ton Job avant le 31 juillet. Des remises de prix auront lieu sur les plans régionaux et national avec de nombreux lots à gagner (Macbooks pros, iPhone 11, airpods, cartes cadeaux…).

Eniliens


mars 2021
Dans le cadre du concours #jefilmemaformation, édition 2021, les élèves de seconde pro ABI (alimentation bioindustrie) de l’Enilbio de Poligny ont réalisé avec leurs enseignants la vidéo Rejoins les ENILIENS. Cette dernière est sélectionnée pour la finale du concours, le 1er juin à Paris. On peut la visionner ici.

Devenir professeur des écoles


février 2021
Nouvelle proposition de Parcoursup, le parcours préparatoire au professorat des écoles. Le PPPE s’adresse aux lycéens souhaitant devenir professeur des écoles. Il est adossé à un parcours de licence (lettres, maths, SVT, arts plastiques…) avec une spécialisation progressive dès la L1. Pour devenir professeur des écoles, il faut réussir le CRPE (concours de recrutement de professeurs des écoles). Ce concours est ouvert aux étudiants inscrits en M1, en M2 ou aux titulaires d’un master 2 (bac + 5). Une réforme prévoit le déplacement des concours de l'enseignement en master 2 à partir du printemps 2022. Cette réforme concerne les étudiants entrés en master à la rentrée 2020.

Crous : restauration et Covid


novembre 2020
Pendant le confinement, le Crous de Bourgogne-Franche-Comté propose un service de restauration en vente à emporter sur les campus de Dijon, du Creusot (le midi), de Besançon, de Belfort (midi) et de Montbéliard (midi).

Colloque Isite-BFC


novembre 2020
Isite (Initiatives science innovation territoire économie en Bourgogne-Franche-Comté) est un programme de l'Université BFC visant à valoriser les projets scientifiques et à créer un environnement susceptible d'attirer étudiants et chercheurs. Parmi ses actions, il vient d'organiser un colloque autour de 3 enjeux sociétaux qui représentent les 3/4 des thèses de doctorat financées par l'industrie dans la région ainsi que des projets développés par l'incubateur académique Deca-BFC. Les 3 thèmes proposés, à savoir, "matériaux avancés, ondes et systèmes intelligents", "territoires, environnement, alimentation", "santé et soins individualisés intégrés" ont fait l'objet d'interventions les 12 et 13 octobre à Besançon et Dijon. On peut les retrouver en ligne ici et .
Voir tout