décembre 2016

Initiation au vol

Chaque année, des collégiens et lycéens passent le brevet d'initiation aéronautique. Exemple à Besançon où l'aéroclub de La Vèze intervient dans plusieurs établissements, dont le lycée Jules Haag.
Initiation au vol Initiation au vol

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«On se tient bien, on a le regard droit, on sort les mains de ses poches. Ici, on est déjà dans l’aviation». Claude Domergue s’adresse à des collégiens et lycéens bisontins inscrits pour passer le brevet d’initiation aéronautique (BIA), diplôme de l’Education nationale. Ces derniers se retrouvent chaque jeudi soir au lycée Jules Haag pour une séance de cours collective. 
Tous disent avoir envie de voler. Sur la vingtaine d’élèves présents, 3 l’ont déjà fait. Mais pas question d’approcher un avion pour l’instant. Pour eux, en ce début d’année, c’est tableau noir et notions de météorologie. L’aéroclub de Besançon La Vèze, dont Claude Domergue est responsable et instructeur, est l’un des 200 en France à avoir signé une convention avec l’Education nationale. En fin d’année, les élèves auront droit à un vol d’initiation, «pour découvrir de façon concrète ce qu’ils auront appris». D’ici là, ils auront acquis les connaissances théoriques de base pour apprendre à voler. Outre la météo, elles concernent l’aérodynamique et la mécanique de vol, la connaissance avion, l’histoire de l’aéronautique. «98 % des élèves obtiennent le brevet» assure Adriana Domergue, présidente de l’aéroclub.
Même chose à Belfort où l'ACBR (aéro clubs de Belfort et sa région) organise le BIA pour des lycéens de Follereau, Courbet et Condorcet. Le 7 décembre, une dizaine d'entre eux ont été accueillis par le département génie thermique et énergie de l’IUT de Belfort-Montbéliard pour assister à deux travaux pratiques portant sur l’aérodynamique et la mécanique du vol : petit cours sur le fonctionnement d’une soufflerie et différentes mesures de grandeurs très importantes en aérodynamique telles que le Cx, le Cz, la portance ou encore la finesse d’une aile d’avion.

   «Voler, c'est facile»

Le BIA est un diplôme français qui sanctionne une culture générale dans le domaine aéronautique. Il est délivré conjointement par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie et par celui de l'Education nationale. Ce diplôme ne permet pas de voler, «mais de toute façon c’est assez facile» affirme Claude Domergue. Beaucoup plus que le permis de conduire apparemment : «en une dizaine d’heures de vol, on peut apprendre les notions minimales pour décoller». Décoller et atterrir sont surtout affaire d’automatismes. Encore faut-il passer le brevet de base (qui n’existera plus en 2018) que l’on peut obtenir dès 15 ans (1). Ce que font environ un tiers des élèves qui obtiennent le BIA (mais ce dernier n’est pas indispensable). Certains d’entre eux ont droit à des bourses permettant de diminuer le coût du brevet, d’environ 2500 pour le 1er niveau, 4000 pour le 2e.
Mais pour eux, le brevet donne également lieu à une sensibilisation à ce monde particulier de l’aéronautisme  «empreint de pragmatisme, de logique, de rigueur mais aussi de réflexions philosophiques». Et puis cela peut constituer une première approche pour une «orientation vers les métiers de l’aéronautique» estime Philippe Rouillier, proviseur adjoint de Jules Haag. Les élèves le confirment : certains sont là pour découvrir, d’autres parce qu’ils ont en tête de devenir pilote, ingénieur, mécanicien…  «Le BIA est de toute façon positif sur un CV ajoute Claude Domergue. On peut aussi être embauché dans un monde étranger à l’aéronautique parce que ce dernier est porteur de valeurs, d’une éthique». Le regard droit, les mains hors des poches, on y revient.

S.P.



(1)
Il faut aussi passer par une visite médicale auprès d’un médecin agréé vérifiant notamment l’absence de problèmes cardiaques ou d'ouïe et une acuité visuelle minimale (le port de lunettes n’est pas interdit).

Renseignements
Aéroclub de Besançon La Vèze
0615507385
domergue.fr

Aéro clubs de Belfortet sa région, aérodrome de Belfort Chaux
aeroclubs-belfort.fr

ffa-aero.fr



Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

P-Tech


mars 2022
Cette initiative née en 2019 repose sur des partenariats public-privé pour encourager l’égalité des chances, en permettant aux jeunes de développer les compétences nécessaires aux métiers de demain, dans le secteur des nouvelles technologies ou dans d’autres domaines. Dans les lycées participants, le mentorat et d’autres activités en lien avec les professionnels débutent  en seconde, se poursuivent pour les élèves volontaires dans le cadre d’une classe P-Tech en première, et le cas échéant, jusqu’au BTS. Dans la région, le lycée Nelson Mandela à Audincourt vient d’intégrer le dispositif en partenariat avec Delfingen, Bourbon automotive plastics - Groupe PVL, Flex-N-Gate et le campus des métiers et des qualifications d’excellence microtechniques et systèmes intelligents. C’est la première fois que P-Tech est initié sur un parcours différent des métiers du numérique, à savoir ceux de la plasturgie.

Concours d’histoire franco-allemand Eustory


février 2022
Ce concours d’histoire s’adresse simultanément aux élèves en France et en Allemagne qui soumettent des travaux de recherche collectif sur le thème, cette année, de : « Au-delà des frontières : itinéraires franco-allemands ». En France, le concours s’adresse aux élèves de la 4e jusqu’au baccalauréat. Les contributions pourront être élaborées en travail individuel ou collectif, et de préférence en tandem franco-allemand. Les enseignants et enseignantes ou d’autres personnes motivées peuvent guider les travaux des élèves. Les contributions peuvent être faites en français, en allemand ou dans les deux langues. Elles peuvent être valorisées de différentes façons, en respectant les conditions de participation, disponibles ici. Date limite des contributions, 25 avril 2022.

Prépa sport & loisirs Mod’emploi


février 2022
Le CFA profession sport et loisirs organise à partir du 1er mars une formation préparatoire aux métiers du sport, des loisirs & de l’animation, modulable selon les besoins de chacun, qui allie apports théoriques et immersions en milieu professionnel. L'objectif est de confirmer un projet professionnel, sécuriser un parcours vers un diplôme professionnel en animation sportive et/ou de loisirs Cette passerelle est destinée aux futurs professionnels du sport et des loisirs de 16 à 30 ans. Gratuité pour les candidats et possibilité de rémunération ou rétribution financière. Renseignements et inscriptions à Besançon : isabelle.bouquard@profession-sport-loisirs.fr ; à Belfort : sara.regazzoni@profession-sport-loisirs.fr. En savoir +

Chirurgien-dentiste


décembre 2021
Une faculté d’odontologie (chirurgie dentaire) ouvre à la rentrée 2022 en Bourgogne-Franche-Comté. Le gouvernement a annoncé la création de 8 nouvelles facultés dentaires, en plus des 16 existantes, dans les régions qui en sont actuellement dépourvues : Amiens, Besançon, Caen, Dijon, Grenoble, Poitiers, Rouen et Tours. Deux sites sont prévus en Bourgogne-Franche-Comté avec un département d’odontologie commun et partagé au sein des UFR sciences de santé de Besançon et de Dijon. La formation commune sera répartie sur les deux sites, et s’appuiera sur un maillage de lieux de stage permettant de couvrir au mieux l’ensemble de la région BFC. En savoir +

Le BIA


octobre 2021
Le brevet d’initiation aéronautique (BIA) est une proposition faite aux collégiens ou lycéens passionnés d’aviation : elle permet de suivre durant un an des cours de culture aéronautique pour décrocher un diplôme mais surtout, de rencontrer des professionnels et parfois, de vivre un premier vol en planeur. Ce premier niveau de sensibilisation à l’aéronautique permet aux jeunes de goûter au pilotage avant d’envisager la suite (brevet de base, light aircraft pilot licence, private pilot licence…) voire une carrière dans l’aéronautique. Certains établissements scolaires proposent de préparer et passer le BIA. Renseignements auprès des Ciras (ciras.ac-dijon.fr et cirasfc.wixsite.com). On peut aussi passer par un aéroclub : la liste des sites formateurs est sur enviedepiloter.fr. Plus d’infos sur ffvp.fr et ffa-aero.frA lire aussi, "initiation au vol".
Voir tout