mars 2024

Les Ateliers Vortex, fabrique artistique contemporaine

Créé à Dijon par 5 diplômés de l’école des beaux-arts, ils sont un lieu de recherche, d’expérimentation, de création. Avec une insistance sur l’échange et l’ouverture.
Photo Sabrina Dolidzé

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
« Personne n'entre ici sans qu’il y ait un échange. L’accueil est très important pour nous ». Cofondatrices et codirectrices des Ateliers Vortex, Fiona Lindron et Annelise Ragno insistent sur la notion d’ouverture, un principe mis en œuvre depuis la création du lieu en 2012. Elles l'ont lancé avec 3 autres jeunes diplômés de l'école des beaux-arts de Dijon, partis depuis sous d'autres cieuxLa notion même d’art contemporain peut générer des barrières dans l’esprit du grand public. Contribuer à les faire tomber est l’un des principes à la base des Ateliers, créé par 5 jeunes diplômés de l’école des beaux-arts de Dijon. « On a ouvert cet espace d’abord pour aider les artistes explique Fiona. On avait à cœur d’accompagner la création, la production, l’expérimentation. A l’époque, il y avait un manque ici, pas de lieu de fabrication, pas de possibilité de résidence ». Depuis, l’activité autour de l’art contemporain s’est développée à Dijon et dans la région. Le réseau Seize Mille, né à la même époque que Vortex, rassemble aujourd’hui 37 structures. Parmi elles, Vortex continue à faire vivre la création, par un programme d’expositions et par l’accueil d’artistes en résidence. « En été, on reçoit un artiste pendant 2 mois pour qu’il se consacre totalement à la fabrique artistique ».

Convergences artistiques

Les Ateliers Vortex ont investi un bâtiment de 300 m2 au cœur d’une friche industrielle à une vingtaine de minutes à pied du centre-ville de Dijon. A travers l’architecture du lieu, la création contemporaine garde un lien avec l’histoire et le patrimoine. La situation, en milieu urbain mais un peu à l’écart, dans une rue peu fréquentée, accentue cette impression de temporalité à part, non calquée sur le rythme de la ville. Autour, plusieurs artisans en ferronnerie, menuiserie, charpente, se sont installés. « C’est un cadre fertile estiment Fiona et Annelise. Cela crée des points de convergence, la possibilité d’envisager des projets sur mesure ». Les grands volumes du lieu permettent d’accueillir différentes formes de création, sculpture, photographie, performance, vidéo, installation, arts visuels.
Collaboration, mutualisation irriguent chacune des initiatives de Vortex. Les actions de médiation adaptées à différents publics et les ateliers pour sensibiliser les plus jeunes aux pratiques artistiques actuelles ne sont pas les seuls moyens engagés en faveur de l’ouverture culturelle. Lors des expositions organisées sur place, une programmation parallèle est instaurée. Elle inclut la rencontre avec un professionnel d’un autre domaine que l’art. « On propose à chaque artiste d’inviter un intervenant pour instaurer une discussion. Ils peuvent venir de champs différents, en fonction du travail de l’artiste. Ça peut être un ouvrier, un chercheur, un géologue, un hypnothérapeute. On ne considère pas l’artiste en dehors du monde. Il est partie prenante de la société, reflète des interrogations sociétales, a un certain rapport au réel ».
Depuis 2021, pour soutenir les jeunes artistes de Bourgogne-Franche-Comté après la période du confinement Covid, les Ateliers Vortex ont lancé les expositions In Two. «L'idée est de mettre en avant le talent des jeunes diplômés d’école de la région comme l’Isba à Besançon, l’Ensa à Dijon, Fructidor à Chalon, en suscitant des liens transversaux avec d’autres types de pratiques ». Là encore, il s’agit de dialogue, mais entre 2 plasticiens, complété par l’intervention d’un artiste sonore. C’est l’occasion pour Vortex de s’associer à Ici l’Onde, centre de création musicale et laboratoire sonore dijonnais. Les Ateliers Vortex collaborent également régulièrement avec Zutique Productions, l’association Sabotage ou le musée Nicéphore Niépce. Destinés aux jeunes, les ateliers de pratiques artistiques menés l’été sont eux aussi interdisciplinaires. En lien avec leur volonté de démocratiser l’art, la programmation de Vortex est gratuite. Initiative approuvée et permise par le soutien de la Drac, de la Région BFC, du Département Côte d’Or et de la Ville de Dijon.

S.P.
En photo
Fiona Lindron et Annelise Ragno avec le jeune artiste Louis Simonnet lors de la dernière exposition In Two, janvier 2024.

En savoir +
lesateliersvortex.com
facebook
instagram

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Tremplin artistique Pépites des Flâneries


janvier 2024
Le Département du Territoire de Belfort prépare une nouvelle édition des flâneries d'été, série de spectacles gratuits pour tous. Dans ce cadre, il invite, les jeunes talents à participer à un tremplin qui permettra à certains d'entre eux de se produire à l'occasion du festival. Pour postuler, il faut avoir au moins 16 ans, résider dans le Territoire ou l'une des zones limitrophes (Doubs, Haute-Saône, Haut-Rhin, Vosges, république et canton du Jura suisse), ne pas avoir participé aux Flâneries 2023 et candidater avant le 18 février. Domaines possibles : danse, humour, musique, théâtre, arts visuels, cirque, magie. En savoir +

1, 2, 3... Photographiez !


juin 2021
Une initiative de la Ville de Dijon : du 27 mars au 31 décembre, Photographes amateur ou confirmé, faites découvrir vos lieux favoris, un monument impressionnant, un décor caché ou un détail surprenant de la ville et postez votre contribution sur le site patrimoine.dijon.fr
Et n’hésitez pas à partager vos clichés sur les réseaux sociaux avec #dijon123quartiers.

Festival des Mômes


mars 2016
Basé à Montbéliard, le collectif Mani&Fest est organisateur d'évènements comme le carnaval et le festival des mômes. Pour le prochain festival des mômes du 17 au 21 août 2016, il cherche de jeunes bénévoles à partir de 15 ans pour des missions d'accueil ou d'assistance dans le déroulement de cette manifestation culturelle, ludique et éducative qui s'adresse aux enfants de 18 mois à 13 ans. Pour postuler : Collectif M'Ani&Fest, Espace associatif, 1 rue du Château, 25200 Montbéliard, 0381918626.

cancoillottefolk


février 2016
Agendas, infos pratiques, groupes du Jura et d'ailleurs, fiches danse, vidéos, partitions, bibliographie, discographie, etc : en matière de folk, le site jurassien cancoillottefolk.com fait bien les choses. Un site amateur, mais passionné : il est fait par des amoureux des danses folk-trad pour les amoureux des danses folk-trad avec un panorama des principales danses pratiquées en bals folk, avec des fiches de présentation et des vidéos. Vous pouvez discuter, poser des questions, annoncer vos manifestations, organiser du covoiturage, tout ça par le forum. Il est également possible de participer à son enrichissement en envoyant des articles pour la rubrique "De vous à nous" et des infos pour les pages location d'instruments, partitions, bibliographie et discographie.

Art contemporain


mai 2014
La galerie Cheloudiakoff existe depuis 25 ans et depuis 2012 rue des Capucins à Belfort, dans une ancienne brasserie devenue espace de 250 m2 dédié à l’art contemporain. Elle y présente des artistes nationaux et internationaux. Elle organise régulièrement des expos et parfois des événements ponctuels (projections, concerts…). Infos, 03 84 22 64 16, cheloudiakoff.com.
Voir tout