mars 2020

Les étudiants dijonnais se préparent pour le festival Eclosion

Derrière ce "festival de théâtre prometteur" se trouve le théâtre universitaire de Dijon. Depuis 1974, l’association n’a jamais cessé de faire parler d’elle. Elle invite chacun à se confronter à l’exercice difficile de la scène, le tout dans la bonne ambiance. La 11e édition est annulée pour cause de Covid-19, mais cela n'empêche pas d'évoquer le travail des étudiants.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Chaque année se ressemble ou presque pour l’équipe du théâtre universitaire. L’une des plus vieilles associations du campus ne le cache pas : organiser le festival Eclosion requiert des mois de préparation. Et pourtant, l’expérience tente chaque année de plus en plus d’étudiants et extérieurs. Cette année, ils sont 63. Débutants ou confirmés, pas de différence. Tous sont les bienvenus dès septembre, moment des inscriptions.
« Dès la rentrée, nos futurs adhérents rencontrent les professionnels avec qui ils travaillent tout au long de l’année. C’est un moment important, celui du choix du spectacle. Ce projet les accompagne jusqu’à notre festival » explique la vice-présidente de l’association, Karine Bayeul.
Encadrés par des comédiens et metteurs en scène, les étudiants travaillent d’arrache-pied chaque jour de la semaine (selon les groupes) au théâtre Mansart. Si certains ont du mal à « oser » et se monter sur le devant de la scène, d’autres sont rodés. Cette diversité, la vice-présidente s’en réjouit et aimerais la perdurer :
« Nombre de nos comédiens, au départ timides, s’ouvrent petit à petit sur scène. C’est un lieu de partage et de création, toutes les portes sont ouvertes à la curiosité. Nous entretenons une ambiance bienveillante et il est important de garder cette atmosphère car le théâtre est une mise à nu et il n’est pas facile d’être regardé ».

Plus de 130 personnes par soir

Cette année, le festival aurait dû fêter ses 11 bougies. C'était sans compter le Covid-19. Mais s'il a perduré autant, c’est que le succès était au rendez-vous. Amateurs de théâtre, professionnels, familles ou simples curieux…les spectacles attirent encore et toujours. L’an passé, l’association a recensé plus de 130 personnes par soir.
Au programme 2020, 7 spectacles avaient été prévus, dont deux pièces jouées par des troupes venues de loin : Accidenté.e.s par la troupe Les Deux Dents Dehors venu de  Montpellier et Envolées par le Collectif te salue venu de Paris. 

Cyrielle Le Houezec
Eclosion
facebook



Lire aussi
Envolées ! se pose à Dijon

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Ecole de théâtre


septembre 2017
A Ornans, Quingey et Besançon, la compagnies les Menteurs d'Arlequin propose depuis 6 ans des ateliers pour découvrir la pratique du théâtre avec création de spectacles. Avec 4 niveaux en fonction de l'âge (de 4 ans à adulte). Infos, 0688873345.

L'Etrange théâtre


juillet 2014
La Compagnie L’Étrange Théâtre, association étudiante bisontine de spectacle vivant autour de récits fantastiques, est à la recherche d'adhérents bénévoles comtois intéressés pour travailler sur la création de costumes de l'un de ses spectacles, adaptation d'un célèbre conte de fées. Contact par mail à letrange.theatre@laposte.net

Danse contemporaine


septembre 2013
Chaque mardi soir, le centre chorégraphique national de Franche-Comté Belfort organise des ateliers découvertes de la danse contemporaine, en lien avec les projets de Joanne Leighton. Infos, 03 84 58 44 88, www.ccnfc-belfort.org
Voir tout