août 2020

Teekers, localement connecté

Depuis 4 ans, cette entreprise bisontine entend développer l’e-commerce de proximité. Raison pour laquelle elle s’associe au concept d’e-Carte avantages jeunes.
Teekers, localement connecté Teekers, localement connecté

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Entre une e-Carte avantages jeunes régionale toujours plus portée vers le numérique et Teekers, le rapprochement était naturel. Le projet Teekers est né en 2017 à Besançon. Idée : associer internet et commerce de proximité. Penser global, acheter local : la majorité des produits de consommation peuvent se trouver autour de chez vous. Encore faut-il le savoir. C’est en partant de ce principe qu’Alae Quarjouane et Jean-Georges Tonon ont lancé cette entreprise. Aujourd’hui, ils comptent environ 150 commerces actifs à Besançon, une cinquantaine à Pontarlier et sont également présents à titre expérimental à Dijon. « Notre philosophie n’a pas changé disent-ils aujourd’hui : proposer une offre de consommation locale connectée. En l’adaptant à chaque fois au commerçant et à son environnement car un commerce n’est jamais tout à fait semblable à un autre ». Leur idée de la proximité, c’est aussi d’apporter un appui technologique aux commerçants qui n’ont pas toujours les moyens, le temps, l’envie, les compétences de s’investir dans le numérique. « Le digital doit être un outil leur permettant de vendre ».
La crise sanitaire vient encore d’en montrer la nécessité à ceux qui n’étaient pas convaincus – « mais aujourd’hui, la quasi-totalité a pris conscience de l’importance du digital ». Loin de se réjouir du confinement, les responsables de Teekers ont mis leur outil au service de l’utile. « On a réagi rapidement, en proposant la gratuité de livraison, la permanence de service. On réfléchit tout le temps à corriger et améliorer le concept ».
Récemment, ils ont instauré un système de drive permettant à chacun de récupérer tous ses achats  en ligne au même endroit, un vitabris installé à côté du centre St-Pierre au cœur de Besançon. « Nous avons environ 600 utilisateurs par jour. A 70 % des 18 – 34 ans, mais avec une part des plus de 50 ans en augmentation. Avec le numérique, les façons de consommer évoluent vite. Les gens prennent par exemple l’habitude de chercher et d’acheter le soir, depuis chez eux ». La vente en ligne, en augmentation constante, représenterait actuellement, selon eux, 10 % de la consommation. « Nous tenons également à apporter un réponse éthique insiste Alae. Consommer a un impact important sur l’environnement et la société. Insister sur la consommation de proximité, c’est agir en faveur de l’emploi local et d’une empreinte écologique moindre ».


En savoir plus
teekers.fr

Offre Avantages jeunes

Dans le livret de Besançon/haut Doubs, coupon de 30 euros offerts pour une commande à partir de 31 euros.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Pédagogie numérique


avril 2020
Digischool, l’Afpa et La Poste ont créé l’appli pédagogique gratuite Super Cléa Num qui facilite l’acquisition de compétences numériques. En confinement, le numérique devient plus indispensable que jamais, or, 17 % de la population manque de compétences numériques selon une étude de l'Insee. Super Cléa Num est un parcours d’entraînement personnalisé permettant d’acquérir des compétences numériques. S’appuyant sur l’expertise de l’AFPA dans la formation des publics éloignés du numérique, "les contenus d’entrainement répondent à des objectifs concrets d’acquisition de connaissances et de progression dans les usages numériques, en situation de travail et pour la vie quotidienne tels que protéger ses données, sécuriser son ordinateur, réaliser un CV, utiliser les suites bureautiques…"  Accessible gratuitement à partir d’un smartphone ou d’une tablette (sous Android et IOS) en téléchargeant l’application sur cleanum.fr/applications/

Smartphone


janvier 2020
Selon une enquête OpinionWay pour Heyme de juin 2019, 23 % des étudiants passent plus de 6 h par jour sur leur smartphone et 85 % y passent au moins 2 h par jour. 38 % se disent incapables de se passer de leur smartphone pendant une journée. Selon le porte-parole de cette mutuelle santé destinée aux jeunes «la consultation du smartphone commence dès le saut du lit pour la majorité des étudiants mais également pour une grande partie de la population ! Quand on sait que les écrans impactent fortement notre concentration, notre qualité de sommeil et favorisent l'apparition de maux de têtes et de douleurs oculaires, il nous parait indispensable de prévenir, sensibiliser et éduquer les jeunes et la sphère éducative sur les bonnes pratiques liées au digital».

Phishing


avril 2019
Le phishing ou hameçonnage sur internet continue de faire rage. Tous les prétextes sont bons, à l'exemple de la série "Game of thrones" dont le nombre de fans a attiré les esprits malintentionnés (proposant par exemple de faire gagner des coffrets et cadeaux de la série dans le but de récupérer adresses mails, numéros de téléphones voire de cartes bancaires). Petit rappel de quelques précautions : on peut cliquer sur des liens à partir de sites web de confiance. Mais les liens qui apparaissent dans des emails et des messages instantanés inconnus ne mènent généralement pas à des destinations sûres. S'assurer que l'URL d'un site commence par « https » et qu'une icône représentant un verrou fermé est bien présente près de la barre d'adresse. Vérifier que le nom de domaine du site correspond exactement à celui que vous souhaitez consulter et auquel vous faites confiance. Si ce n'est pas le cas, vous pourriez être sur le point de devenir la prochaine victime d'une escroquerie par phishing. Disposer d’une solution avancée de prévention des menaces, notamment celles contenant la protection zero-phishing.

Cybersécurité


juin 2018
Un Mooc gratuit pour connaître les base de la cybersécurité : créé par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, il permet de s'initier ou d'approfondir des connaissances pour protéger ses outils numériques. En ligne jusqu'en avril 2019 ici.

Le savez-vous ?


décembre 2017
80 % des 11 – 17 ans vont sur internet au moins une fois par jour

Voir tout