juin 2022

Valoriser son parcours et ses compétences

La Validation des acquis de l’expérience a 20 ans, mais reste méconnue. C’est pourtant un moyen efficace d’obtenir un diplôme, alternatif à la formation.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Maryline Florence avait terminé son parcours de formation à l’IRTS de Besançon avec un diplôme de moniteur-éducateur, en 2015. Fin 2021, elle a obtenu un nouveau diplôme, celui d’éducateur spécialisé, validé cette fois par les acquis de l’expérience. Entretemps, elle a travaillé dans la protection de l’enfance à Besançon, dans le secteur du polyhandicap à Lausanne, en milieu psychiatrique à Neuchâtel. La VAE vient valider les compétences acquises au fil de sa carrière. Mais pas seulement. « Un dossier VAE représente pas mal de travail, de réflexion personnelle et professionnelle, d’introspection. J’ai trouvé ça vraiment intéressant. En rédigeant, avec le recul, certains éléments, certaines notions me revenaient en tête. Il y a une réflexion à faire pour mettre en lumière des compétences et des capacités dont on ne se rend pas toujours compte quand on est sur le terrain, à fond dans le travail. Cette VAE m’a vraiment permis de me reposer des questions de valeurs, d’éthique et de faire le point sur mes objectifs personnels et professionnels, sur ma manière d’aborder mon travail. Aujourd’hui, je suis en poste avec un nouveau diplôme et des missions qui en découlent. C’est parfait ».
La jeune femme de Charquemont a obtenu un CDI dans un foyer de personnes à troubles psychiatriques au Locle, en Suisse, mais c’était avant la VAE. Pour autant, elle perçoit un changement. « J’ai plus de responsabilités qu’avant, on me fait confiance sur une conduite de projet. Je pense que je vais entamer une formation de cadre ».
Tout au long de la procédure, Maryline était suivie par une conseillère sur qui elle pouvait s’appuyer à tout moment.
Clémentine Michoulier, consultante formatrice à Retravailler à Besançon, confirme que « la procédure VAE demande du temps et de l’énergie. D’après ce que j’ai pu constater au cours de mes entretiens, pour certains la VAE est un investissement nécessaire, mais pour beaucoup c’est une volonté de faire reconnaître et valoriser leurs acquis. Et cela semble être un investissement dont le débouché est positif ».
Le réseau Retravailler est spécialisé dans l’accompagnement et la sécurisation des trajectoires professionnelles. Catherine
Mathevon, responsable territoriale Franche-Comté regrette que « ce dispositif de VAE demeure peu connu alors qu’il va avoir 20 ans d’existence en juin. Et quand on le connaît, ce n’est pas toujours de façon précise. Les gens pensent qu’il faut avoir 50 ans alors que ce n’est pas du tout le cas. La VAE est ouverte à tous et prend en compte tous les aspects d’un parcours, pas seulement les périodes de salariat. Quand on est jeune, un séjour à l’étranger, des missions de bénévolat, un investissement associatif peuvent compter. Il s’agit de faire valoir ce qu’on a fait ».

Procédure simplifiée

Retravailler note que la démarche est suivie par une majorité de femmes (66%) ; autant par des salariés que par des demandeurs d’emploi avec une majorité de personnes ayant déjà un premier niveau de diplôme (38% ont un bac). Mais on peut aussi être étudiant ou arrivant en France et avoir accès à la VAE. La motivation se présente de différentes manières. Clémentine Michoulier cite un Béninois venu s’installer en France en raison de la santé de sa fille et qui a besoin de faire reconnaître les compétences acquises dans son pays par un diplôme. Un jeune homme qui a commencé à travailler avec son père en apprenant « sur le tas » et qui aujourd’hui aimerait obtenir un CAP. Un technicien en usine qui souhaite se réorienter pour devenir visiteur médical mais qui a besoin d’un bac pour entrer en formation.
La première étape est de prendre rendez-vous dans un relais conseil pour faire le point sur sa situation, son projet, le diplôme visé. Ensuite la procédure comporte un formulaire, un dossier conséquent que l’on rédige accompagné et un oral. « Il y a une réelle volonté de la Région Bourgogne-Franche-Comté de valoriser les compétences des gens signale Clémentine Michoulier. Il y a 20 ans, il fallait passer par une grosse procédure, mais on cherche constamment à la simplifier ». Cette procédure est payante, mais dans de nombreux cas une prise en charge est possible. « On essaie de rendre la VAE gratuite dans un maximum de cas ».
Au bout de la procédure, « le taux de validation est très encourageant note Clémentine Michoulier. 90 % pour les diplômes de l’éducation nationale, 82 % de réussite pour les licences et 72 % pour les masters ».

Stéphane Paris
En photo
Maryline Florence. Ce nouveau diplôme acquis par VAE la motive pour continuer et devenir cadre.

En savoir +
retravailler.org
Pour s'informer en fonction de sa situation professionnelle et géographique :
mon-cep.org

A savoir : la semaine de la VAE est organisée du 13 au 17 juin.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Entreprise adaptée


mars 2022
Les entreprises adaptées (EA) sont des entreprises du milieu ordinaire qui emploient au moins 55 % de travailleurs handicapés parmi leurs effectifs de production.

Esat


mars 2022
Nés en 2005, prenant la suite des CAT (centre d’aide par le travail), les Esat (établissement et service d'aide par le travail) sont des lieux médico-sociaux de travail protégé pour les personnes en situation de handicap et visant leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle.

Ensmm et insertion


juin 2020
L'enquête de la Conférence des grandes écoles 2020 confirme l'excellent taux d'insertion des élèves de l'Ensmm, école d'ingénieurs bisontine : pour la 3e année de suite, 90 % des diplômés sont en activité professionnelle moins de 6 mois après leur sortie. Il est surtout à noter l'inversion des écarts de salaires hommes/femmes : il serait de 1,8 % plus important pour les femmes ! Ces dernières bénéficient de CDI dans 88 % des cas, contre 75 % pour les hommes. 

Compétences recherchées


janvier 2020
Selon Linkedin, quelles sont les compétences comportementales et techniques les plus recherchées par les entreprises (basé sur 660 millions d’utilisateurs et 20 millions d’offres d’emploi) ?
Au niveau mondial, les 5 compétences comportementales ou soft skills les plus populaires sont créativité, persuasion, esprit d’équipe, adaptabilité, intelligence émotionnelle. Les 10 compétences techniques ou hard skills : blockchain, cloud computing, raisonnement analytique, intelligence artificielle, conception UX, analyse commerciale, marketing d’affiliation, vente, informatique scientifique, production vidéo
En France, compétences comportementales : esprit d’équipe, gestion du temps, persuasion, rédaction, créativité. Compétences techniques : blockchain, production vidéo, raisonnement analytique, stratégies compétitives, social media, marketing d’affiliation, cloud computing, communication corporate, informatique scientifique, conception UX.

Recherche de salariés dans l'agroalimentaire


août 2019
Les entreprises agroalimentaires locales recherchent des salariés. Actuellement, Pôle emploi recense environ 150 offres  en Bourgogne-Franche-Comté.pour l'intitulé "conduite d'équipement de production alimentaire". Pour pallier une pénurie de main d’œuvre dans ce domaine, l'Enil de Mamirolle, le Greta du Haut-Doubs et Pôle emploi Pontarlier ouvrent une promotion de CAP conducteurs de machines agroalimentaires. Cette formation diplômante est prévue à Pontarlier et Mamirolle du 23 septembre 2019 au 12 août 2020, avec 12 semaines de stage en entreprise. Elle est accessible à toute personne majeure inscrite sur les Pôles emploi ou Missions locales du Haut-Doubs. Qualités requises : ne pas être sensible aux zones de travail humides et chaudes ou froides, être rigoureux, savoir respecter protocoles et normes d'hygiène, sécurité et environnement, savoir communiquer à l'oral et à l'écrit,  comprendre les consignes, être autonome, savoir s'organiser et s'adapter. Une séance d'information est programmée le 6 septembre à 9 h à l'agence Pôle emploi de Pontarlier (6 rue Claude Chappe).
Voir tout