novembre 2012

«J’ai beaucoup appris pendant mon service civique»

Maud Caeiro, étudiante aux Beaux Arts de Besançon, vient de réaliser son service civique dans le cadre du festival culturel Bien urbain. Une expérience enrichissante et à inscrire sur le CV.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Etudiante en graphisme à l'Institut supérieur des beaux-arts, Maud, Caeiro, 26 ans, était à la recherche d'un stage qui lui permette de valoriser les connaissances acquises en formation et de découvrir de nouveaux horizons. Une opportunité que lui a fournie l'association bisontine "Juste ici", qui organise le festival "Bien urbain". «Ma mission était de faire participer des personnes qui n'ont pas forcément accès à ce type d'événement. Par exemple, j'ai organisé des visites pour des résidents du foyer-logement de Marulaz. Je suis allée leur proposer et j'ai adapté la visite. J'ai aussi invité et accueilli des jeunes en recherche d'emploi qui viennent très peu au centre-ville. Le but était de leur faire découvrir autre chose».
Une action qui s'inscrit parfaitement dans la charte des valeurs du service civique qui défend la diversité, la solidarité, la mixité ou encore le lien social. «Un inspecteur du service civique est venu me voir pour vérifier que ma mission répondait bien à mes attentes, à celles de l'association et du dispositif» poursuit Maud. «J'y ai appris beaucoup de choses. J'ai découvert les acteurs culturels locaux, comment s'organise la gestion de la culture dans une ville, comment fonctionne une association culturelle... De plus, j'ai pu rencontrer des graphistes avec qui j'ai échangé pour mieux connaître ce métier». Après un stage de trois mois à Shanghai et un stage auprès de la photographe parisienne Elene Usdin, cette expérience constitue un nouveau volet de la carte de visite de la jeune graphiste. Après cette mission de six mois, Maud se consacre désormais pleinement à son projet de 5e année d'études. Elle est aussi l'une des fondatrices du collectif de jeunes artistes CTRL+E qui travaille actuellement sur un projet mêlant plusieurs médias (photo, vidéo, illustration).

Katia Mairey
Service civique
Pour trouver des offres de services civiques, consulter :
- www.service-civique.gouv.fr

En Franche-Comté :
- www.jeunes-fc.com

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Services civiques spécifiques


décembre 2022
Dans certains domaines de services civiques, des organismes proposent une spécialisation : solidarité avec les seniors (sc-solidaritesseniors.fr), coopération avec des volontaires réfugiés (uniscite.fr), mineurs en décrochage scolaire (uniscite.fr)…

Handiciviq


décembre 2022
Les personnes en situation de handicap peuvent postuler un service civique jusqu’à l’âge de 30 ans.  L’UFCV a mis en place un dispositif spécifique pour favoriser leur engagement en levant les freins auxquels ils peuvent être confrontés. En savoir + : ufcv.fr

Info Jeunes BFC et service civique


décembre 2022
Le réseau IJ accompagne le service civique à la fois pour les structures d’accueil et pour les jeunes. Pour les organismes, Info Jeunes aide à définir le projet d’accueil, à promouvoir la mission et à formaliser le contrat d’engagement. Il peut aussi permettre aux structures du territoire qui n’ont pas l’agrément de recevoir tout de même un jeune en mission. Pour les volontaires, IJ propose des conseils, un suivi, une aide à la recherche et une disponibilité permanente pour répondre à toute question. Renseignements, 0381211614.

Missions de service civique


décembre 2022
Un service civique peut être effectué dans une association, une collectivité territoriale ou un établissement public. De nombreuses missions sont proposées toute l’année sur service-civique.gouv.fr. Elles vont de 6 à 12 mois à raison de 24 h (le plus souvent) à 35 h hebdomadaires.

S'engager près de chez soi


novembre 2022
Il est possible de militer localement pour une grande cause. A l’instar d’Amnesty et d’Unicef, d’autres organismes possèdent des groupes locaux disposés à accueillir adhérents et bénévoles. Sans être exhaustif, on peut citer :
- La Ligue des droits de l’homme
- La Licra qui défend l’universalité des droits de l’Homme et combat notamment le racisme et l’antisémitisme
- La Cimade qui s’implique en faveur des droits des immigrés
- L’Acat qui milite contre la torture
Voir tout