octobre 2021

Compétitions des métiers : retour de Graz

Les championnats d’Europe des métiers étaient organisés à Graz, en Autriche, fin septembre. Quatre jeunes professionnels de Bourgogne-Franche-Comté ont participé à ces EuroSkills.
Photo Région Bourgogne-Franche-Comté
Compétitions des métiers : retour de Graz Compétitions des métiers : retour de Graz

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Initialement prévus en septembre 2020, les EuroSkills se sont finalement déroulés du 22 au 27 septembre 2021 à Graz. Ces championnats d’Europe des métiers ont marqué la fin de l'aventure WorldSkills pour quatre jeunes Bourguignons-Francs-Comtois. Le Nivernais Kevin Joyeux (plâtrerie et constructions sèches), le Haut-Sâonois Damien Charpentier (boulangerie) et le duo dijonnais Adrien Amorosini et Clément Durandeau (intégration robotique) faisaient partie de l’équipe de France des métiers, depuis leur qualification lors des finales nationales de 2018.
En Autriche, nos quatre représentants ont fait honneur à leur maillot  bleu. Après de longs mois de préparation et d'entraînement, ils se sont donnés à 200 % pendant trois jours intenses de compétition. Cependant, à l’issue de la cérémonie de clôture, les résultats n’ont pas forcément été à la hauteur de leurs espérances.

Médaille d’excellence pour Damien Charpentier

Malgré sa deuxième place, Damien Charpentier a dû se contenter d’une médaille d’excellence (délivrée pour un total supérieur à 700 points sur 800).  Le report des EuroSkills ayant conduit certains candidats à abandonner la compétition, en boulangerie, ils n’étaient que quatre concurrents en lice. Par conséquent, seule une médaille d’or était attribuée. Cruel pour Damien qui malgré les difficultés (il a dû changer plusieurs fois de coach) est resté fidèle à l’équipe de France : « J’aime tellement mon pays qu’il fallait que je sois là » déclarait-il à la fin du concours.
Rageante également la quatrième place en intégration robotique pour Adrien Amorosini et Clément Durandeau. Et que dire de la cinquième place de Kevin Joyeux. Le plâtrier-plaquiste, qui termine avec 698 points, méritait le podium mais les experts en ont décidé autrement. Pour le reste, les EuroSkills ont plutôt souri aux Bleus. Avec 18 médailles dont cinq en or, la France se classe troisième nation européenne derrière la Russie – qui a fait des WorldSkills un objet de fierté nationale – et l’Autriche, le pays organisateur.
En photo
1 - Damien Charpentier

2 - Adrien Amorosini et Clément Durandeau

3 - Kevin Joyeux

Rendez-vous à Lyon en 2024 ?

En parallèle, se préparent également les championnats du Monde de 2024 qui se dérouleront en France, à Lyon. Organisées par la Région Bourgogne-Franche-Comté, les sélections régionales pour ces WorldSkills sont programmées au printemps 2023. Les inscriptions sont ouvertes depuis la mi-octobre sur le site de  Worldskills France.
Industrie, alimentation, BTP, services, automobile et engins, communication et numérique : une soixantaine de métiers sont concernés. Alors,  pourquoi ne pas tenter, vous aussi, de participer à cette formidable aventure humaine et professionnelle ?
worldskills-france.org

Lire aussi
Savoir-faire en compétition

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

#Rejoinsleservicepublic


mai 2021
L'Etat lance une campagne pour recruter des jeunes. Destinée à mieux faire connaître et valoriser la diversité de la fonction publique, tant en termes de secteurs, que de carrières, cette initiative titrée « travailler pour l’Etat ce n’est pas ce que tu crois » est née d'un constat paradoxal : « La fonction publique souffre d’un déficit de visibilité et d’attractivité auprès des jeunes, le nombre de candidatures aux concours ayant été divisé par deux entre 1995 et aujourd’hui. Le désir d’engagement des jeunes au service de tous, en particulier dans le milieu associatif, atteint pourtant des records. » Cette année, la fonction publique propose par exemple 100 000 postes aux jeunes. Pour les connaître : #Rejoins le service public sur les réseaux sociaux et fonction-publique.gouv.fr.

Educateur de la PJJ


mars 2021
Le ministère de la justice recrute par concours des éducateurs pour sa direction de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). La mission d'un éducateur : aider les jeunes en difficulté et en conflit avec la justice à trouver leur place dans la société. Sur le terrain, il met en œuvre et accompagne les mesures et sanctions éducatives ou les peines, soit dans le milieu de vie habituel des jeunes, soit dans les lieux de placement de la PJJ (foyer, centre éducatif renforcé, centre éducatif fermé, famille d’accueil…), soit en détention. L’éducateur intervient également au civil dans le cadre d’enquêtes socio-éducatives sur la situation du jeune et son cadre familial, afin d’apporter un éclairage au juge des enfants avant sa prise de décision. La principale voie d'accès au métier est un concours de la fonction publique accessible à bac+3. Prochaines inscriptions du 1er mars au 1er avril. Toutes les infos sur lajusticerecrute.fr

La justice recrute


janvier 2019
La direction de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) recrute des éducateurs et des éducatrices par concours interne et externe sur épreuves. Information et inscriptions jusqu'au 4 mars sur lajusticerecrute.fr. Le concours d’éducateur est ouvert à tout candidat titulaire d’un bac+2 minimum (concours externe) et aux fonctionnaires ou agents publics depuis au moins trois ans (concours interne). Epreuves écrites en mai, oral en décembre.

Métiers et bien-être


mars 2018
La Dares (service études et statistiques du ministère du Travail) vient de publier une enquête "travail et bien-être psychologique" où les professions sont évaluées à partir de 34 variables comme la pénibilité mais aussi l'autonomie, le soutien, la reconnaissance, les conflits éthiques... Bilan : ingénieurs informatique, cadres des transports et de la logistique, employé des services, cadres des services administratifs, personnels d'études et de recherche seraient les 5 métiers les plus favorable au bien-être psychologique. Cuisiniers, employés de l'hôtellerie et de la restauration, aides-soignants, bouchers et boulangers, employés de la banque et de l'assurance sont les moins favorables. L'étude détaillée est à consulter ici.

Aspirations professionnelles


décembre 2017
Le cabinet d'études et de conseils Universum a mené une enquête carrière auprès de 2096 étudiants et 6004 expérimentés issus des filières BTS, DUT et licence professionnels entre octobre 2016 et mai 2017. Pour les étudiants, les employeurs rêvés sont Disneyland, Airbus, Coca-Cola, H&M et la Fnac tandis que les jeunes professionnels privilégient des grands groupes français comme la SNCF ou EDF qui offrent des conditions de travail privilégiées, devant Airbus, Disneyland et Thalè. Leurs critères d'attractivité : ambiance de travail / perpspectives de revenus / diversité des missions pour les étudiants ; ambiance de travail / respect des employés / diversité des missions pour les jeunes professionnels. Dans les deux catégories, sécurité de l'emploi et principes éthiques sont parmi les items les moins retenus. Les étudiants ont également été interrogés sur leurs secteurs favoris : médias et communication arrivent en tête (19,2 %) devant art, divertissements et centres de loisirs (14,7 %) puis tourisme (13,7 %) et services à la santé (13 %).
Voir tout