mars 2021

Je suis en BTS bioqualité

Lucie Amiaud, 20 ans, est venue de Bretagne pour poursuivre ses études à Charolles, en apprentissage avec le CFA Ifria Bourgogne-Franche-Comté.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Parcours
Je viens de Landivisiau. J’ai passé un bac pro laboratoire qualité et je voulais continuer dans ce domaine de la qualité agroalimentaire. C’est un domaine que j’ai découvert en faisant des stages qui m’ont vraiment plu.

Métier
La bioqualité, c’est la démarche qualité appliquée à l’alimentaire mais aussi à d’autres secteurs comme la cosmétique ou le pharmaceutique. Elle consiste à contrôler, à analyser et à s’assurer de la conformité des matières premières, des produits en cours d’élaboration et des produits finis. On surveille la traçabilité d’un produit du début à la fin, avec un certain nombre de points critiques à contrôler. Les études mènent à des métiers comme technicien ou responsable qualité, contrôleur qualité et hygiène, technicien de laboratoire. D’après les anciens élèves que nous avons pu rencontrer, on trouve assez facilement du travail.

BTS
Je suis inscrite au CFA Ifria, un centre de formation hors murs. Pour le BTS bioqualité, les cours ont lieu au lycée Julien Wittmer, à Charolles. En classe, nous sommes 15, 8 étudiants et 7 apprentis. Il y a beaucoup de travaux pratiques en biochimie, microbiologie, physique. Il y a aussi de l’anglais, c’est ma principale difficulté ! L’Ifria assure un réel suivi des élèves. Par exemple, il nous aide à trouver une entreprise d’apprentissage. Personnellement, j’ai préféré prendre un appartement en ville, mais pour ceux qui le souhaitent, le CFA propose des logements. Au bout de chaque période en cours ou en entreprise, on remplit des fiches validées par les professeurs et les tuteurs. Les profs sont là pour nous aider. Je trouve qu’on est vraiment bien accompagné. On nous a même fourni des ordinateurs ! Après le BTS, j'aimerais poursuivre en licence qualité.

Apprentissage
J’ai choisi cette voie parce que je trouvais qu’être tout le temps à l’école, c’est un peu long ! Je préfère l’alternance, qui permet de découvrir le monde du travail. Et j’apprécie beaucoup le fait de pouvoir mettre en pratique rapidement tout ce que j’apprends à l’école. En entreprise, je suis à l’Institut charolais, une association qui aide les agriculteurs à valoriser les viandes charolaises. Par exemple nous élaborons des recettes, des produits basés sur leur matière première. Pour moi ça se passe super bien, parce que je travaille sur la production et sur la qualité en même temps. Par ailleurs, en apprentissage on a moins de vacances mais il y a la rémunération et on a plus d’aides, comme par exemple pour le permis de conduire.

En savoir +
Institut de formation régional des industries alimentaires de Bourgogne-Franche-Comté.
ifria-bfc.fr bourgognefranchecomte.ifria.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Eniliens


mars 2021
Dans le cadre du concours #jefilmemaformation, édition 2021, les élèves de seconde pro ABI (alimentation bioindustrie) de l’Enilbio de Poligny ont réalisé avec leurs enseignants la vidéo Rejoins les ENILIENS. Cette dernière est sélectionnée pour la finale du concours, le 1er juin à Paris. On peut la visionner ici.

Devenir professeur des écoles


février 2021
Nouvelle proposition de Parcoursup, le parcours préparatoire au professorat des écoles. Le PPPE s’adresse aux lycéens souhaitant devenir professeur des écoles. Il est adossé à un parcours de licence (lettres, maths, SVT, arts plastiques…) avec une spécialisation progressive dès la L1. Pour devenir professeur des écoles, il faut réussir le CRPE (concours de recrutement de professeurs des écoles). Ce concours est ouvert aux étudiants inscrits en M1, en M2 ou aux titulaires d’un master 2 (bac + 5). Une réforme prévoit le déplacement des concours de l'enseignement en master 2 à partir du printemps 2022. Cette réforme concerne les étudiants entrés en master à la rentrée 2020.

Crous : restauration et Covid


novembre 2020
Pendant le confinement, le Crous de Bourgogne-Franche-Comté propose un service de restauration en vente à emporter sur les campus de Dijon, du Creusot (le midi), de Besançon, de Belfort (midi) et de Montbéliard (midi).

Colloque Isite-BFC


novembre 2020
Isite (Initiatives science innovation territoire économie en Bourgogne-Franche-Comté) est un programme de l'Université BFC visant à valoriser les projets scientifiques et à créer un environnement susceptible d'attirer étudiants et chercheurs. Parmi ses actions, il vient d'organiser un colloque autour de 3 enjeux sociétaux qui représentent les 3/4 des thèses de doctorat financées par l'industrie dans la région ainsi que des projets développés par l'incubateur académique Deca-BFC. Les 3 thèmes proposés, à savoir, "matériaux avancés, ondes et systèmes intelligents", "territoires, environnement, alimentation", "santé et soins individualisés intégrés" ont fait l'objet d'interventions les 12 et 13 octobre à Besançon et Dijon. On peut les retrouver en ligne ici et .

Prépa « égalité des chances » PJJ


août 2020
L'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) du ministère de la Justice a lancé la 13e édition de sa classe préparatoire intégrée au concours d'éducateur de la PJJ. Ce dispositif vise à favoriser l'accès de candidats dont la situation personnelle, sociale ou géographique rend difficile la préparation à ce concours, alors même qu'ils répondent aux critères pour s'y inscrire. Informations et inscriptions jusqu’au 28 septembre sur lajusticerecrute.fr et enpjj.justice.fr
Voir tout