juin 2021

Je suis en CP Jeps animateur d'activités et de vie quotidienne

Maxence a mal vécu le premier confinement, au point d’arrêter le lycée. Aujourd’hui, le jeune homme de Malbuisson a su se relancer avec un projet qui lui tient à cœur.
Photo Laurent Cheviet

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Parcours
J’étais en voie générale jusqu’en 1re. Mais il y a eu le confinement, les cours à distance, la réforme du bac et tout cela m’a beaucoup perturbé. J’ai fini par sortir du système scolaire. En fait, je voulais me tourner vers quelque chose de beaucoup plus professionnel. Je m’étais renseigné au forum sup info organisé l’an dernier au lycée Xavier Marmier (Pontarlier) et j’ai poursuivi mes recherches sur internet. Je voulais aller vers le sport, un domaine qui m’a toujours intéressé. Si j’étais allé jusqu’au bac, je serais peut-être parti en Staps, mais c’était trop éloigné de mon objectif principal qui est d’ouvrir un jour ma propre salle de parkour. Quand j’ai entendu parler de Haut Doubs formation et quand j’ai vu qu’on pouvait entrer en formation dès 16 ans, j’ai sauté sur l’occasion, sans attendre le bac.

Parkour
C’est une pratique qui me passionne depuis quelques années et sur laquelle je m’interroge depuis un moment pour en faire un métier. J’ai déjà des idées pour la suite. C’est un créneau car c’est un sport avec de plus en plus de pratiquants. Mais c’est une pratique à risques et je pense qu’il faut des bases et un minimum d’apprentissage pour le faire en sécurité.

Haut Doubs formation
Je me suis inscrit en CP Jeps animateur d’activités et de vie quotidienne. Je suis en alternance avec un contrat en périscolaire avec les Francas. Je pense rester à Haut Doubs formation pour faire des formations plus axées sur le sport. Beaucoup de choses me plaisent et correspondent à ce que je cherchais. Il y a une bonne ambiance. Il y a le fait qu’on ne soit pas énormément en salle de classe. Parfois le théorique est lourd à porter mais on arrive à suivre. C’est aussi très individualisé et je trouve qu’on est bien accompagné pour évoluer sereinement. Le fait d’avoir des formateurs professionnels de leur spécialité est super enrichissant. Chacun d’entre eux nous apporte des petites choses issues de leur expérience qui nous restent en tête. Tout cela me donne un regain de confiance auquel je ne m’attendais pas. A un moment, j’étais totalement démotivé.
En savoir +
Haut Doubs formation
8 A rue de la Grande Oie
25300 Houtaud

CP Jeps
Le certificat professionnel de la Jeunesse, de l’Education populaire et du Sport mention animateur d’activités et de vie quotidienne est un iplôme de niveau 3.
Durée de la formation : 10 mois.

Lire aussi
Formapi en plein élan

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Talents des cités


décembre 2018
Ce concours récompense les créateurs d'entreprises et porteurs de projets installés dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville. Cette année, le jury régional a récompensé deux lauréats en Bourgogne-Franche-Comté, dont Julien Tripard, 25 ans, créateur de Sporthopeo à Montbéliard. L'autre lauréat est Masoud Nezamabadi, 44 ans, pour son projet de micro-tamisage à Besançon. +infos

Romain Laroche et Jonathan Troppy récompensés par Pepite


juillet 2014
En 2013, ils ont créé le projet Saac, entreprise qui propose un outil organisationnel de recrutement pour l'animation périscolaire. Le premier était étudiant en BTS commerce à l'IMT d'Etupes, le second bachelier et tous deux figurent parmi les 50 lauréats nationaux du concours "Pepite tremplin entrepreneuriat étudiant" organisé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Leur projet, comme 4 autres retenus au niveau régional, bénéficiera d'un appui spécifique du Pôle étudiant ITE Bourgogne Franche-Comté.

LimpidMarket, gagnant du concours Numérica 2013


décembre 2013
Limpidmarket, start-up basée à Montbéliard, a remporté le premier prix de l’édition 2013 du concours Numérica. Ce concours valorise la création d'entreprises innovantes dans le domaine des TIC en Franche-Comté. LimpidMarket a reçu 20000€. L'entreprise propose un comparateur de solutions de paiement aux commerçants, qui peuvent choisir celle des solutions d’encaissement par carte bancaire qui correspond le mieux à ses besoins tout en réduisant ce poste de dépense. Infos, limpidmarket.fr

Hassan Belhadj, lauréat Talent des cités


septembre 2013
Entrepreneur en catégorie "émergence", il a été récompensé par le jury régional. Son projet, concrétisé depuis avril 2013 : l'ouverture dans le quartier de Planoise, à Besançon, du salon Coiffure Ino. A 25 ans, il s'agit de son 3e salon après ceux ouverts à Vesoul et Besançon. Son idée : permettre aux habitants du quartier de disposer d'un salon de coiffure de proximité où il propose des coupes hommes originales.
Voir tout