mars 2021

Jeunes chefs au top

Le concours biennal de direction d’orchestre organisé par le festival international de musique débute le 19 avril. Epreuves finales en septembre, si tout se passe bien.
Photo Yves Petit
Jeunes chefs au top Jeunes chefs au top Jeunes chefs au top

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Le concours de jeunes chefs d’orchestre ne perd pas son prestige : lors de son ouverture, l’édition 2021 a reçu 200 inscriptions en 24 h. Du jamais vu. « On ne se l’explique pas beaucoup dit Adèle Bernengo, responsable communication et action culturelle du festival international de musique. La période y est sûrement pour quelque chose. Comme il y a très peu de concerts, les jeunes chefs ont plus de temps pour travailler de leur côté ».
Le concours est aussi pour eux l’occasion de renouer avec la pratique en mode professionnel. Pour les présélections, échelonnées entre le 19 avril au 4 juillet, chacun des candidats inscrits devra diriger des œuvres symphoniques jouées par les pianistes David Berdery et Paul Montag. Ces épreuves auront lieu à Besançon, Berlin, Paris, Pékin et Montréal, sauf empêchement en raison de la Covid. Les candidats sélectionnés (20 maximum) se retrouveront en septembre à Besançon pour 5 tours d’épreuves finales lors du festival international, avec direction d’orchestre en public.
Même s’il faut un certain niveau de pratique pour avoir envie de s’acquitter des 250 euros de frais d’inscription, le concours veut éviter l’élitisme trop souvent associé au classique. C’est peut-être ce qui a fait son succès. Pas de condition de diplôme ou d’expérience, pas de sélection sur dossier. Le concours est ouvert aux 270 premiers inscrits. « Nous avons déjà eu des très jeunes lauréats complète Adèle Bernengo. Lionel Bringuier, en 2005, avait 18 ans. Nous avons eu un participant de 16 ans, mais depuis la limite d’âge a été placée à 18 ans. L’objectif est aussi de pouvoir lancer une carrière, ce qui est difficile à 16 ans. » La limite supérieure est quant à elle de 35 ans.
Pour savoir qui succédera à Nodoka Okisawa, lauréate 2019, rendez-vous en septembre. « Pour le moment, nous partons sur une édition normale du festival et du concours. On verra en fonction de la pandémie s’il faut s’adapter. L’an dernier, globalement, nous avions pu maintenir ce que l’on avait prévu, avec une trentaine de concerts » rappelle Adèle Bernengo.
En savoir +
festival-besancon.com

En photo
Nodoka Okisawa, lauréate du concours de jeunes chefs d'orchestre en 2019.

Lire aussi
Musique classique : le plaisir d'apprendre

Mathieu Charrière, parcours d'un chef

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Stage musical


décembre 2019
Avec « Idencité », le Caem propose à Besançon un atelier hebdomadaire et des stages pendant les vacances pour mettre sur pied un spectacle et se produire sur scène dans des conditions professionnelles. Pour cela, pas besoin d'être déjà musicien. La trentaine de participants est accompagnée par les professeurs du Caem et différents acteurs locaux des musiques actuelles : la Rodia, le Bastion, Radio Campus. Au programme de cette nouvelle édition : stages de création, promo radio, accompagnement à la scène, rencontres avec des artistes, concerts, résidence à la Rodia et enregistrement live ! Quand ? : les mardis 17 h-18 h 30 / stage vacances février + concert au centre Nelson Mandela : du 24 au 29 février / stage vacances avril + enregistrement au Bastion : du 20 au 24 avril / concert à la fête de Planoise : fin juin.Tarifs : 5 € pour l'année. Âge : entre 12 et 17 ans. Infos +

Tremplin Musiques de R.U.


décembre 2018
Ce tremplin musical tous styles est ouvert aux étudiants. Organisé par les Crous, il a pour but de faire découvrir de jeunes artistes des scènes bourguignonne et franc-comtoise.Trois artistes joueront à La Poudrière de Belfort le 14 février pour la finale régionale coorganisé par le Crous Bourgogne Franche-Comté et la licence pro marketing et communication des organisations du spectacle, de l'événementiel et des loisirs (Mosel) de l’IUT de Belfort-Montbéliard. Les candidats, groupes composés d'au minimum 50 % d'étudiants, doivent envoyer entre 3 et 6 compositions originales avec leur dossier d'inscription (à demander ici). Le groupe lauréat gagnera des heures de répétition au Moloco, des passages à l’Antonnoirr et à la Vapeur. Il représentera également la Bourgogne Franche-Comté lors de la finale nationale à Bordeaux. Le gagnant national remportera 2000 € et des dates de concerts.

Radio Campus et musique


janvier 2018
Si vous cherchez le Top campus, classement mensuel des artistes les plus diffusés sur les radios Campus en France, c'est ici.

Catfish


mars 2016
Catfish, duo jurassien rock, s'active pour sortir son deuxième album "Dohyō" en octobre prochain. Pour le successeur de l'excellent "Muddy shivers", le groupe a opté pour une campagne de financement participatif via la plateforme Ulule. Contributions possibles à partir de 5 euros sur ulule.com/catfishofficiel

La grosse radio


janvier 2016
Une radio web à écouter en permanence qui en regroupe en réalité 3, puisque le site propose une radio rock, une metal et une reggae. Archivées, les émissions et les enregistrements live acoustique peuvent être réécoutées. Il est également possible de faire une recherche par artiste et de voter pour eux. Les musiciens peuvent également proposer leurs oeuvres. Enfin des jeux et des forums viennent agrémenter le site. Rendez-vous sur lagrosseradio.com
Voir tout