novembre 2014

Une année pour renforcer ses compétences

Après ses études dans l’audiovisuel, Adrien Buso a effectué un service civique pour prendre du recul et compléter sa formation en mettant en pratique ses acquis. Désormais, il propose des prestations en audiovisuel.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Adrien Buso vient de créer son autoentreprise dans l’audiovisuel : il réalise des films dans le domaine de la communication comme il vient de le faire pour l’extension du Mégarama à Valentin. Le statut lui permet de tester les possibilités sans engager des frais trop élevés. Il a pris cette décision après un service civique de 8 mois au Crij, dans son domaine de prédilection.
«En termes professionnels je n’ai pas réalisé autant de vidéos que j’aurais voulu mais malgré tout, ce service civique m’a servi, notamment pour l’aspect pluridisciplinaire et des travaux en infographie, en vidéo, en informatique. Avec un côté système D formateur puisque dans l’audiovisuel, il faut s’adapter en permanence. J’ai aussi suivi une formation citoyenne et le PSC1 (formation au premier secours). Pour se donner des compétences, tout est bon à prendre. Surtout, j’ai pu appliquer des choses que j’avais apprises auparavant».
Auparavant, c’est en licence professionnelle production et diffusion télévisuelles autonomes suivie à St-Raphaël et à l’Université de Corte où il a passé un diplôme d'université en créations et techniques audiovisuelles et cinématographiques (spécialité spécialisations techniques).
A 24 ans, ce Bisontin qui possède également un DUT informatique (services et réseaux de communication) veut donc poursuivre un parcours dans un domaine qui le passionne.
«Quand on s’oriente, on se demande ce que l’on serait prêt à faire pendant 40 ans. Je suis d’une famille cinéphile, j’ai toujours été attiré par l’univers télévisuel et même si mes études m’ont aussi permis de mesurer la précarité d’une profession où les postes sont rares, j’ai envie de continuer dans cette voie. Le service civique m’a également servi à ça : prendre une année de recul en restant dans ce que j’aime faire».
Contact
0613198481

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Services civiques spécifiques


décembre 2022
Dans certains domaines de services civiques, des organismes proposent une spécialisation : solidarité avec les seniors (sc-solidaritesseniors.fr), coopération avec des volontaires réfugiés (uniscite.fr), mineurs en décrochage scolaire (uniscite.fr)…

Handiciviq


décembre 2022
Les personnes en situation de handicap peuvent postuler un service civique jusqu’à l’âge de 30 ans.  L’UFCV a mis en place un dispositif spécifique pour favoriser leur engagement en levant les freins auxquels ils peuvent être confrontés. En savoir + : ufcv.fr

Info Jeunes BFC et service civique


décembre 2022
Le réseau IJ accompagne le service civique à la fois pour les structures d’accueil et pour les jeunes. Pour les organismes, Info Jeunes aide à définir le projet d’accueil, à promouvoir la mission et à formaliser le contrat d’engagement. Il peut aussi permettre aux structures du territoire qui n’ont pas l’agrément de recevoir tout de même un jeune en mission. Pour les volontaires, IJ propose des conseils, un suivi, une aide à la recherche et une disponibilité permanente pour répondre à toute question. Renseignements, 0381211614.

Missions de service civique


décembre 2022
Un service civique peut être effectué dans une association, une collectivité territoriale ou un établissement public. De nombreuses missions sont proposées toute l’année sur service-civique.gouv.fr. Elles vont de 6 à 12 mois à raison de 24 h (le plus souvent) à 35 h hebdomadaires.

S'engager près de chez soi


novembre 2022
Il est possible de militer localement pour une grande cause. A l’instar d’Amnesty et d’Unicef, d’autres organismes possèdent des groupes locaux disposés à accueillir adhérents et bénévoles. Sans être exhaustif, on peut citer :
- La Ligue des droits de l’homme
- La Licra qui défend l’universalité des droits de l’Homme et combat notamment le racisme et l’antisémitisme
- La Cimade qui s’implique en faveur des droits des immigrés
- L’Acat qui milite contre la torture
Voir tout