janvier 2022

Volonté d’engagement

Deux jeunes sur cinq s’impliquent dans des activités bénévoles. Pour ceux qui aimeraient les suivre, les idées ne manquent pas.
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Le bénévolat vit-il un tassement ? Si l’on en croit l’enquête triennale de l’Ifop pour France Bénévolat et Recherches & Solidarité, en 2021, 10 % des Français donnaient du temps gratuitement chaque semaine. Ils étaient 12,5 % en 2010. Difficile d’estimer l’impact de la pandémie dans ce chiffre, celle-ci ayant aussi bien pu générer des retraits qu’engendrer des nouvelles bonnes volontés solidaires. L’enquête estime actuellement à environ 12,5 millions le nombre de bénévoles en France. Parmi eux, la proportion des jeunes est en hausse. Cette donnée est peut-être corrélée à une autre, l’évolution de l’engagement pour partie à distance ou télébénévolat. Il est relevé 3 autres données positives dans le panorama actuel : la parité dans les associations, la reconnaissance des compétences développées et la recherche de sens associée à une volonté d’engagement accrues. L’organisme France Bénévolat note de son côté des souhaits d'implication en hausse en faveur de l’environnement. Une demande importante de la part des jeunes notamment, qui a conduit Info Jeunes a créer une fiche d’info spécifique. Elle mentionne notamment la possibilité de trouver un service civique en lien avec la protection de la nature (jagispourlanature.org) ou de devenir éco-délégué. Ce rôle existe depuis 2019 dans les collèges et lycées. Il revient à promouvoir le développement durable et les attitudes ecofriendly, à proposer des actions dans leur classe ou leur établissement.
De son côté l’organisme Tous Bénévoles estime que 2 jeunes sur 5 s’engagent au sein d’une organisation. Un nombre important (40 %), mais le domaine vaste englobe beaucoup d’actions disparates. Il va de l’implication dans un club sportif à la participation aux activités d’associations de solidarité en passant par le militantisme au sein d’organismes tels qu’Amnesty et à l’action pour la sauvegarde de l’environnement ou la protection des animaux. En réalité, il existe des possibilités pour tous les tempéraments et toutes les disponibilités. Et si certaines actions ne sont pas possibles avant d’avoir 18 ans, il en reste suffisamment pour les mineurs volontaires. Un parcours au sein des jeunes sapeurs-pompiers peut s’entamer dès 11 ans. Le site jeuneetbenevole.org propose une édition spéciale moins de 18 ans (2) dans laquelle sont recensées quelques-unes des nombreuses possibilités : agir avec des associations comme la Croix Rouge, devenir ambassadeur Unicef (dès 10 ans), participer à des collectes alimentaires, créer une junior association…
Pour encourager les jeunes, Tous Bénévoles organise un prix annuel (annulé ces deux dernières années en raison de la pandémie). Il existe également des possibilités de valoriser les expériences : octroi de crédits ECTS dans le cadre des études supérieures, acquisition de crédits sur le compte personnel d’activité, accès à la validation des acquis de l’expérience. Mais sans cela, le bénéfice semble évident : être bénévole permet d’acquérir de l’expérience, des compétences, parfois le sens des responsabilités et du travail en équipe. Et même s’il est moins reconnu sur un CV en France que dans les pays anglo-saxons, il reste révélateur d’altruisme, d’autonomie, de responsabilité, d’ouverture, d’écoute, de dynamisme. A ce titre, il est plus parlant de l'inscrire dans une rubrique « activités extraprofessionnelles » que « loisirs » ou « autres » ainsi que le conseille Tous Bénévoles.
En savoir +
(1) Enquête la France associative en mouvement

(2) Jeunes et bénévoles, édition spéciale moins de 18 ans

Chercher une mission de bénévolat
jeuneetbenevole.org francebenevolat.org

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Concours Déclics Jeunes


décembre 2022
Ce concours  s'adresse aux 18 - 30 ans, porteurs d'un projet individuel, original, innovant et altruiste. Il met l’accent sur les trois grands enjeux de la transition écologique, de la transition vers une société plus juste, solidaire et participative, de la transition numérique. il finance les projets qui proposent une réponse à l'un de ces enjeux, quel que soit le niveau d’études ou de formation du candidat. Candidatures ouvertes du 30 novembre 2022 au 1er février 2023 à 17 h.  Chaque lauréat reçoit une aide financière entre 3 000 € et 8 000 € pour mener à bien son projet.Candidatures en ligne sur fondationdefrance.org

Festival des solidarités


novembre 2022
Avec plus de 1000 animations sur tout le territoire, ce festival est l’occasion de s’informer, participer, prendre contact avec de nombreux organismes actifs et militants.

Le Sakadon


septembre 2022
Avec une carte Avantages Jeunes, les jeunes bénéficient de plus de 3200 bons plans en  Bourgogne-Franche-Comté... Avec le Sakadon Avantages Jeunes, à leur tour de donner l’avantage ! Le Sakadon permet de réaliser un don au profit d’une association caritative. Il est à retirer dans une structure Info Jeunes de la région, il est consigné et réutilisable. Coordonnées des structures IJ.

Adapei


avril 2022
Les Adapei (associations départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales) ont une longue histoire puisqu’elles viennent de la création des Papillons blancs en 1949. Créée par des parents résolus à ne pas laisser leur enfant sans solution, cette association portait l’idée que leurs enfants étaient des citoyens comme les autres à une époque où la déficience intellectuelle était synonyme d’exclusion ou d’indifférence. La mobilisation initiale reposait sur le refus de l’isolement et d’une réponse uniquement psychiatrique, le développement des IME puis des CAT et des structures d’hébergement pour adultes, la demande de scolarisation dans des écoles en milieu ordinaire, la création de places pour répondre de manière adaptée aux besoins nouveaux (MAS, EPEAP, autisme, foyer pour PHMV…), l’inclusion et l’accessibilité aux dispositifs de droit commun. Les Adapei poursuivent aujourd’hui ces missions d’intégration sociale en accompagnant les familles et les personnes, en fédérant les énergies, en proposant une continuité des parcours et une sécurisation de l’avenir des personnes handicapées.
unapei.org

APF France handicap


avril 2022
Cet organisme reconnu d’utilité publique s’implique dans la défense et la représentation des personnes en situation de handicap et de leurs proches. Créée en 1933, APF France handicap rassemble près de 100 000 acteurs (adhérents, élus, salariés, bénévoles et volontaires, usagers) autour de « valeurs humanistes, militantes et sociales et un projet d’intérêt général, celui d’une société inclusive et solidaire ».  L’association agit pour l’égalité des droits, la citoyenneté, la participation sociale et le libre choix du mode de vie des personnes en situation de handicap et de leur famille. Ses principales actions : sensibilisation de l’opinion publique, accompagnement des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap à travers 361 structures, aides à l’emploi et la formation professionnelle, soutien juridique, organisation de séjours de vacances. apf-francehandicap.org
Voir tout