janvier 2022

« Il faut sensibiliser au lycée car c'est là que l'on commence à se créer des opinions »

À seulement 16 ans, Marie-Lou, en classe de première au lycée Victor-Hugo à Besançon, est responsable de l'antenne d'Amnesty International au sein de son établissement. Rencontre avec une jeune femme à l'engagement chevillé au corps.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Vous avez repris la responsabilité de l'antenne d'Amnesty International au sein de votre lycée depuis la rentrée 2021. Qu'est-ce qui vous y a poussée ?
J'ai connu l'antenne l'année dernière alors que j'étais en classe de seconde. J'étais la seule, tous les autres membres étaient en terminale. Alors, à la rentrée de septembre, pour garder l'antenne, et m'investir un peu plus, je suis devenue responsable.

Vos parents, très militants politiques, vous ont transmis la fibre de l'engagement. Pourquoi avoir choisi Amnesty International en particulier ?
J'aime discuter et sensibiliser sur ce qu'il se passe dans le monde pour les droits humains. Ils réunissent beaucoup de causes, ils ont un fort impact sur la vie des gens. Aujourd'hui plus que jamais, il faut les défendre.

En seulement quelques mois, vous avez réussi à fédérer une vingtaine de membres autour de vous au lycée. Comment arrivez-vous à les convaincre de vous rejoindre ?
Mes camarades posent pas mal de questions, ils sont souvent intéressés mais pas prêts à s'engager. Le fait est qu'Amnesty n'est pas tant connu que ça parmi les jeunes. On explique beaucoup nos actions et nos projets. Pour moi, c'est très important de sensibiliser au lycée car c'est là que l'on commence à se créer ses propres opinions, à agir et à s'engager.

Quels projets avez-vous mis sur pied ?
Début octobre, nous avons organisé l'avant-première du film Bigger Than Us au cinéma. Ce film français, qui raconte la lutte d'adolescents et de jeunes adultes pour les droits humains, a réuni beaucoup de lycéens et d'étudiants. Il a été suivi d'un débat. Nous avons parlé et fait signer la pétition « 10 jours pour signer ». Nous avons recueilli 500 signatures, ce qui est plutôt bien. Pour l'avenir, nous avions un projet de pièce de théâtre qui ne pourra pas se faire. Mais nous allons travailler sur des expositions au sein du lycée.

Avez-vous le projet de concilier votre future vie professionnelle avec votre engagement pour Amnesty ?
Je me projette bien et je m'intéresse pas mal au journalisme. Je me verrais bien travailler pour une association comme Amnesty.

Recueilli par Laurine Personeni




Dix pétitions pour défendre dix personnes menacées
Amnesty International a lancé l'opération « 10 jours pour signer » le 10 décembre dernier, journée internationale des droits de l'Homme. Ces pétitions visent à défendre des militants pour les droits humains, emprisonnés et menacés pour leur engagement. Parmi ces dix personnes, on découvre Janna Jihad, 15 ans, défenseure des droits humains et journaliste en Cisjordanie. En raison de son travail, elle est régulièrement harcelée et menacée de mort. Le visage de Zhang Zhan apparaît également. Cette ancienne avocate, journaliste citoyenne en Chine, a été condamnée à quatre ans d'emprisonnement. Déterminée à apporter la vérité sur la Covid-19, elle a signalé via les réseaux sociaux l'arrestation de journalistes indépendants et la pression exercée par le gouvernement chinois sur les familles de victimes de Covid-19. Les pétitions peuvent être encore téléchargées sur le site d'Amnesty International.

A noter
Plumes rebelles, rendez-vous organisé par Amnesty du 4 au 6 février à Besançon – Kursaal.

En savoir +
amnesty.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Croix-Rouge française


juin 2024
L’Unité Locale de Besançon, située au 19 rue Rivotte, a besoin de bénévoles. Pour des missions de formation, d’alphabétisation, de distribution alimentaire, de secourisme. Aucune formation n’est exigée, la  Croix-Rouge forme les bénévoles pour remplir ces missions. Pour tout renseignement, contacter par mail : ul.besancon@croix-rouge.fr ; par téléphone : 0381812163 ou venir à l’accueil le mercredi. facebook

Service civique


février 2024
Le service civique est un contrat d'engagement et volontaire pour des missions d'intérêt général. Il est ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans (30 ans en situation de handicap), sans condition de diplôme. Parmi les missions possibles actuellement dans la région : 
- Soutenir l’initiative et les projets des jeunes à Radio Campus Dijon
- Plusieurs missions au sein de la Ville de Besançon (missions éducatives, environnementales, solidaires...)
- 2 volontaires pour la communauté de commune Doubs Baumois (missions éducatives et environnementales)

Les volontaires touchent une indemnité (environ 620 euros par mois) et sont accompagnés tout au long de leurs contrat (6 à 8 mois). Retrouvez toutes nos offres sur service-civique.gouv.fr.

SNU 2024 : inscriptions ouvertes


janvier 2024
Le SNU s'adresse aux 15 - 17 ans et se déroule en 3 étapes : une phase de cohésion d’une durée de 2 semaines (12 jours), une mission d’intérêt général – MIG (84 h tout au long de l’année ou concentrées sur quelques jours) et la possibilité d’un engagement volontaire (d’au moins 3 mois). Les inscriptions pour les séjours de cohésion SNU 2024 sont ouvertes. Quatre sessions (au choix) sont proposées. Pour les jeunes des académies de Besançon et Dijon sont proposées du 19 février au 2 mars, du 15 au 27 avril, du 17 au 28 juin et du 3 au 15 juillet. Inscriptions sur snu.gouv.fr.


Bafa, BAFD et service civique


mai 2023
Les volontaires qui ont débuté une mission de service civique en 2022/2023, ou qui en débuteront une avant la fin 2023, peuvent bénéficier d’une aide de 100 € pour préparer le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur ou le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur. Cette mesure a pour vocation de permettre aux jeunes volontaires de poursuivre leur engagement en faveur de l’éducation populaire. Pour obtenir l’aide, il faut faire la demande à partir
d’avril sur le site internet de l’ASP, ici.

Services civiques spécifiques


décembre 2022
Dans certains domaines de services civiques, des organismes proposent une spécialisation : solidarité avec les seniors (sc-solidaritesseniors.fr), coopération avec des volontaires réfugiés (uniscite.fr), mineurs en décrochage scolaire (uniscite.fr)…
Voir tout