décembre 2013

«C’était cool et hyper formateur»

Chloé, Victoria et Anthony sont en train de terminer un service civique à Radio campus Besançon. Expérience en tous points positive.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Ils viennent de passer 8 mois à Radio Campus Besançon et l’expérience les a ravis tous les trois alors qu’ils ne connaissaient pas vraiment le monde de la radio. «C’était hyper formateur, c’était cool et on s’est bien marré. Peut-être que dans certains cas le service civique est une exploitation, mais pas pour nous. Ici, il y a un respect et un suivi, nos responsables nous ont guidés et écoutés».
Leur bonne entente a également facilité les choses, même s’ils viennent d’horizons différents. Chloé, 25 ans, est de Haute-Savoie, Anthony, 23 ans, d’Audincourt et Victoria, 24 ans, de Dordogne. Cette dernière est passée par un stage Leonardo dans le spectacle vivant en Italie. «Après ça, je voulais découvrir d’autres métiers, sans forcément penser à la radio. J’ai postulé quand j’ai vu l’annonce».
Presque un an plus tard, ils ont acquis des compétences. Chloé a fait de la production (habillages sonores, jingles, génériques), appris la technique de studio, apporté son aide sur des documentaires. Anthony s’est occupé de la communication interne et externe, faisant le lien entre le bureau et les animateurs bénévoles, s’occupant de partenariats. Victoria a pu faire de l’animation et du reportage, a préparé et présenté l’émission «la Plage» (agenda culturel). «On a également représenté la radio au congrès des Radio campus, ce qui montre que l’on nous faisait vraiment confiance» ajoute Anthony.

"Apprendre en travaillant"

A titre personnel, ils sont sûrs d’avoir changé. «Un service civique n’est ni un emploi, ni un stage mais un juste milieu estime Chloé. On est là pour apprendre en travaillant. Ca m’a appris à me responsabiliser dans le travail». Anthony complète : «On nous a laissé prendre des initiatives, c’est formateur et responsabilisant. On a eu des bons retours de notre travail, on se sent utile. Quand une cinquantaine de bénévoles vous remercient, c’est plaisant. Je n’ai pas l’habitude de ça».
En plus d’une belle ligne sur leur CV, ils ont pris goût à un métier. Ont envie de poursuivre dans cette voie, avec même des projets de reportages pour Chloé et Victoria. «Continuer dans une radio et dans le domaine de la musique, faire des émissions et des plateaux serait le top» annonce Anthony. Assurément, le jeu en valait la chandelle. Même à un niveau de rémunération peu élevé (voir ci-contre) ? «De toute façon, s’investir dans une association en étant payé n’est pas évident. Là, on a l’occasion d’acquérir de l’expérience. L’indemnisation vient en plus et au moins on sait que ça va être régulier».

Stéphane Paris
Offres de service civique
Consulter
service-civique.gouv.fr
jeunes-fc.com

Qu’est-ce qu’un service civique ?
C’est une mission de 6 à 12 mois, de 24 h hebdomadaires minimum, basée sur le volontariat et l’engagement. Son domaine : l’intérêt général et le service rendu à la société dans des secteurs aussi divers que la culture, le sport, les loisirs, l’humanitaire, l’éducation, l’environnement, la santé. Elle est indemnisée : 465,83 euros de l’Agence du service civique, 103,90 euros de la structure d’accueil et éventuellement une bourse d’Etat de 106,04 euros. Elle entre dans le décompte de la retraite et peut être reconnue dans un livret de compétences, un cursus universitaire ou une VAE. Elle s’adresse à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme ou d’expérience. Une mission de service civique peut aussi bien être individuelle que collective.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Services civiques spécifiques


décembre 2022
Dans certains domaines de services civiques, des organismes proposent une spécialisation : solidarité avec les seniors (sc-solidaritesseniors.fr), coopération avec des volontaires réfugiés (uniscite.fr), mineurs en décrochage scolaire (uniscite.fr)…

Handiciviq


décembre 2022
Les personnes en situation de handicap peuvent postuler un service civique jusqu’à l’âge de 30 ans.  L’UFCV a mis en place un dispositif spécifique pour favoriser leur engagement en levant les freins auxquels ils peuvent être confrontés. En savoir + : ufcv.fr

Info Jeunes BFC et service civique


décembre 2022
Le réseau IJ accompagne le service civique à la fois pour les structures d’accueil et pour les jeunes. Pour les organismes, Info Jeunes aide à définir le projet d’accueil, à promouvoir la mission et à formaliser le contrat d’engagement. Il peut aussi permettre aux structures du territoire qui n’ont pas l’agrément de recevoir tout de même un jeune en mission. Pour les volontaires, IJ propose des conseils, un suivi, une aide à la recherche et une disponibilité permanente pour répondre à toute question. Renseignements, 0381211614.

Missions de service civique


décembre 2022
Un service civique peut être effectué dans une association, une collectivité territoriale ou un établissement public. De nombreuses missions sont proposées toute l’année sur service-civique.gouv.fr. Elles vont de 6 à 12 mois à raison de 24 h (le plus souvent) à 35 h hebdomadaires.

S'engager près de chez soi


novembre 2022
Il est possible de militer localement pour une grande cause. A l’instar d’Amnesty et d’Unicef, d’autres organismes possèdent des groupes locaux disposés à accueillir adhérents et bénévoles. Sans être exhaustif, on peut citer :
- La Ligue des droits de l’homme
- La Licra qui défend l’universalité des droits de l’Homme et combat notamment le racisme et l’antisémitisme
- La Cimade qui s’implique en faveur des droits des immigrés
- L’Acat qui milite contre la torture
Voir tout