février 2014

Enquête interactive au cœur de Montbéliard

Six étudiants de l’UFR STGI utilisent le patrimoine contemporain comme décor d’enquête. Un projet d’étude qui compte sur les internautes et les habitants.
Photo SimonDaval.fr

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«Avez-vous vu cet homme ?» : peut-être avez-vous vu passer cet avis de recherche sur les réseaux sociaux. «Je m’appelle Damien. J’ai observé un phénomène anormal dans la ville de Montbéliard. Je me suis rendu compte qu’il y avait une personne étrangement floue sur plusieurs de mes photos (…) Je trouve ça vraiment bizarre et je veux vraiment retrouver cette personne parce que ça m'inquiète. Je compte sur vous pour m'aider parce que tout seul je ne peux pas y arriver» lit-on comme appel sur internet.
Derrière ce personnage fictif se cachent Charlotte, Gabrielle, Alexandre, Pierre, Félix et Kilyan, l’un des groupes d’étudiants de l’UFR STGI de Montbéliard. Dans le cadre de leur master 1 produits services multimédias, ils ont un projet transmédias à réaliser sur le thème du patrimoine de Montbéliard. Au total, trente élèves sont concernés. D’autres ont axé leurs projets sur la Saucisse de Montbéliard, le Musée Peugeot, le Château, Georges Cuvier ou encore sur des extraterrestres à Montbéliard.

Indices disséminés sur le site

La bande «Incognito», elle, a choisi de mettre en valeur le patrimoine contemporain. Mais elle n’en dira pas beaucoup plus car les indices sont disséminés petit à petit sur leur site, depuis le 24 janvier et jusqu’au 14 mai, jour de la soirée des «Rhizome awards» et du tirage au sort du gagnant (des lots sont à remporter).
«Nous avons varié les lieux. Nous avons un fil conducteur, mais nous adaptons l’histoire aux réactions des participants. Le scénario se construit presque au jour le jour» expliquent les étudiants. Cette enquête interactive qui s’élucide à la fois sur le terrain et derrière les écrans (ordinateurs, tablettes et mobiles) s’adresse bien entendu «aux personnes connectées puisque nous utilisons des sites comme Youtube, Flickr, Facebook, Twitter. Elle est à destination des adolescents ou jeunes adultes, principalement les habitants de Montbéliard. Des parents avec leurs enfants peuvent aussi participer» précisent-ils.
Certains d’entre eux connaissent bien le pays de Montbéliard, d’autres viennent de Bourges, Reims, Annecy ou encore Nancy, comme Alexandre : «par rapport à la taille de la ville, je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir autant de lieux. Ca m’a même surpris de savoir qu’un service de PMA (Pays de Montbéliard agglomération) était dédié au patrimoine !». Après un semestre de réflexion, ces futurs chefs de projet – on leur souhaite – sont donc dans le vif de leur sujet.
Lors de notre rencontre, quelques jours après le lancement de leur projet, ils se sont dits «agréablement surpris des retours et des participations». Ils ont compté plus de 300 visites uniques sur leur site et croisaient les doigts pour que «sur la durée, les gens restent toujours accrochés à notre enquête». A suivre.

Simon Daval

Le site
www.incognito-montbeliard.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Appel à projets MSA


septembre 2021
L'appel à projets jeunes de la MSA Franche-Comté est ouvert jusqu'au 4 décembre. Tous les jeunes de 13 à 22 ans, assurés MSA ou vivant en milieu rural (communes de moins de 15000 habitants) peuvent déposer un dossier si leur projet concerne l'une des 7 thématiques (culture et évènements grand public ; éducation et exercice de la citoyenneté ; lutte contre les violences et les discriminations ; inclusion des personnes fragiles ; prévention en santé ; environnement et économie sociale ; promotion de l’agriculture.). Détails, dossier de candidature, cahier des charges ici.

Tri-Haut pour l'Everest


avril 2021
Beau projet inscrit sur energiejeune.fr : un trio de copains sportifs étudiants en école d'ingénieurs veulent agir pour l'environnement au Népal où les nombreux treks en haute altitude engendrent des quantités de déchets importants. Le Népal n’a pas les infrastructures nécessaires pour les traiter et nombreux sont les déchets non-recyclables qui finissent directement dans les rivières. Leur objectif est de créer un incinérateur dans le village de Pangboche, à 4 000 m d’altitude.Une campagne de financement participatif est en cours à l'adresse helloasso.com. En savoir +

Nettoyage nature


décembre 2018
Des jeunes de Besançon ont décidé d’assainir les berges du Doubs. Un projet soutenu par le Clap. A lire ici.

Olympiades des métiers 2018


décembre 2018
L'équipe régionale Bourgogne-Franche-Comté a participé avec succès aux finales nationales des Olympiades des métiers (du 29/11 au 1/12 à Caen) : 4 médailles d'or, 7 d'argent, 4 de bronze et 16 médaillons d'excellence décernés aux jeunes ayant obtenu au moins 500 points sur 600. Ces Olympiades servent à valoriser les métiers en regroupant les meilleurs jeunes dans un concours de pratique. Les 4 médaillés d'or de la région : Théo Jeanroy en horticulture, Roman Bizouard en cycle et motocycle, Arnaud Marandet en tôlerie-carrosserie et l'équipe Adrien Ambrosini / Clément Durandeau / Romain Guenard en intégrateur robotique. +infos

L'info des ados : liens entre générations


novembre 2018
A la rentrée 2018, une équipe de France 3 Bourgogne-Franche-Comté a accompagné une classe de 4e du collège Victor Hugo (Besançon) dans la réalisation d'un reportage sur les liens intergénérationnels. Un sujet choisi par les élèves eux-mêmes, au moment de  la Semaine Bleue consacrée aux personnes âgée. L'info des ados, à voir ici.
Voir tout