février 2020

Jobs d’été : les principales pistes de recherche

Les grands domaines de recrutement ne varient pas d'une année à l'autre. Et certains ont même du mal à trouver des candidats.
Dessin Christian Maucler
Jobs d’été : les principales pistes de recherche Jobs d’été : les principales pistes de recherche

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Agriculture
A chaque période et chaque région  son activité de  ramassage de légumes, cueillette de fruits, vendanges …  Ces travaux exigent une bonne forme physique et une tenue adaptée. L’hébergement et les repas sont rarement proposés. Privilégiez les contacts locaux : rencontrez les producteurs sur les marchés ou lors des journées portes ouvertes.
Dans la région, ces emplois saisonniers tournent surtout autour des vendanges en Bourgogne et dans le Jura. Mais rien n’empêche d’aller voir dans d’autres régions. A proximité, la Suisse recrute par exemple pour la récolte du tabac, mais le travail est fatigant et les places vite prises.
Pistes parmi d’autres : anefa.org, pole-emploi agriculture.
Lire aussi : Un été dans les champs de tabac

Animation
L’un des secteurs qui recrute le plus de jeunes, mais il est recommandé d’avoir le goût de la vie en collectivité, l’esprit d’équipe, d’être dynamique. Dans ce domaine, avoir le Bafa assure quasiment de trouver des jobs lors des périodes de vacances scolaires. Spécifiquement, pour être animateur sportif, même comme saisonnier, il faut le BP Jeps (brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport) et pour être surveillant de baignade, il faut le BSB (brevet de surveillant de  baignade) pour exercer dans les centres de vacances ou de loisirs, le BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) pour surveiller les baignades aménagées ouvertes au public.
Pistes parmi d’autres : villages de vacances, campings, organisateurs de séjour. Explorer également la piste des organisateurs de séjours adaptés qui recrutent sans condition de diplôme.
Lire aussi : Encadrer un séjour adapté

Commerce
De nombreux magasins recrutent des remplaçants (ou en secteur touristique des suppléants) durant les vacances d’été. La recherche s’apparente à du porte à porte. Dans ce domaine, la grande distribution recrute également et là, il est possible de postuler en ligne sur leur site ou via les agences d’intérim.

Hôtellerie-restauration
Evidemment un secteur très recruteur en pleine saison touristique avec des besoins de serveurs, plongeurs, cuisiniers, commis de cuisine, personnel de ménage, veilleurs de nuit, réceptionnistes, voituriers, bagagistes, etc. Il faut disposer de courage, d’endurance, souvent de sens du contact. Les horaires sont importants, la pénibilité également mais les salaires majorés. L’avantage est la pléthore de structures susceptibles d’embaucher, de la restauration rapide aux grands hôtels.
Pistes à suivre : umih.fr, lhotellerie-restauration.fr, hotel-et-toque-job.fr

Services à la personne
Baby-sitting, assistance aux personnes âgées, gardiennage, bricolage, courses, garde d’animaux, assistance informatique, jardinage, ménage, repassage, soutien scolaire, etc. Dans ce domaine, les possibilités sont nombreuses. Les entreprises du secteur ont notamment besoin de remplaçants l’été, car l’activité de repas ou d’aide à domicile ne s’interrompt pas. On peut poser candidature auprès d’elles, sur les sites spécialisés (myjobservice.fr, jemepropose.com, 02.fr, aladoma.fr, particulieremploi.fr), mais aussi autour de soi en déposant des annonces d’offre de service dans son quartier.
Piste à suivre : dans le Doubs et en Haute-Saône, Eliad recrute de nombreux jeunes entre juin et septembre. Lire : Des besoins dans l'aide à la personne.

Tourisme et événementiel
L’été, saison du tourisme et de l’événement donne forcément lieu à de nombreux jobs dans ces secteurs. Il faut viser les lieux culturels et de villégiatures, mais aussi les clubs de vacances, les organisateurs de séjours, les parcs de loisirs, etc. Les festivals de musique, de plus en plus nombreux, recrutent également et pas uniquement des bénévoles (dans la région, les Eurockéennes recrutent traditionnellement plusieurs centaines de salariés en général en mars-avril, surveillez eurockeennes.fr). Des événements tels que le Tour de France ont également besoin de personnel et l’accès n’est pas aussi difficile qu’on aurait tendance à le croire.
Lire aussi : Le meilleur job de France
Le Bafa
Le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (Bafa) permet d’encadrer de façon occasionnelle des groupes d’enfants et d’adolescents et d’animer des activités ludiques et de découverte en accueil collectif de mineurs. La formation se déroule sur 30 mois au maximum, en 3 étapes : formation générale, stage pratique, session d’approfondissement ou de qualification. Elle est dispensée par différents organismes agréés par le ministère en charge de la Jeunesse. Il faut compter environ 1 000 euros pour le passer, mais des aides financières existent sous certaines conditions.

Agriviva
Ce dispositif est un programme d’accueil de jeunes dans des familles d’agriculteurs de toute la Suisse. Il ne s’agit pas de jobs proprement dits mais de stages de 2 à 8 semaines. Les jeunes sont nourris et logés et reçoivent de l’argent de poche (de 12 à 25 F CH par jour en fonction de l’âge). Le choix est variés (et plus on s’inscrit tôt, plus il l’est), avec des propositions en plaine ou en montagne, dans des petites fermes ou des grandes exploitations et des tâches allant des foins dans l’alpage à la garde d’enfants en passant par le maraîchage.
En savoir plus : agrivivia.ch ou Info jeunesse Jura, 0384870255.

Moins de 18 ans
Vous pouvez travailler dès 16 ans. Le travail peut toutefois être autorisé à partir de 14 ans (et même avant pour le mannequinat, la publicité...), mais des règles particulières s’imposent. Certains emplois (débits de boissons, activités dangereuses ou pénibles) sont interdits. Dans les faits, les employeurs préfèrent recruter des jeunes de plus de 18 ans. Cela dit, certains secteurs sont plus accessibles que d’autres aux mineurs : garde d’enfants, travaux agricoles, petits services à la personne, accueils de loisirs.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Baby-sitting


juillet 2019
A chaque rentrée, le réseau Information jeunes de Bourgogne-franche-Comté organise des rencontres entres candidats au baby-siitng et parents à la recherche de gardes d'enfants. Renseignements sur babysitting-bfc.fr et dans les structures Information Jeunesse.

Aide à domicile


avril 2019
Le CCAS de la Ville de Besançon recrute des auxiliaires de vie lors des périodes de vacances scolaire. Rôle : accompagner et aider à domicile les personnes âgées ou handicapées dans les actes du quotidien. Permis de conduire exigé. Compétences : ponctualité, adaptabilité, initiative. Infos, 0381412218.

Aide à domicile


février 2019
Eliad, organisme spécialisé dans l’aide à domicile, recrute pour des missions de remplacement, notamment pendant les vacances scolaires de Pâques et d’été, dans le Doubs et en Haute-Saône. Profils : être majeur. Permis de conduire, véhicule, formation préalable dans l’aide à la personne sont des atouts. Plus d’infos sur eliad-fc.fr. Pour postuler : recrutement@eliad-fc.fr.

Jobs d'été avec CEI


mai 2018
Grâce à son réseau de partenaires, le Centre d'échanges internationaux dispose de nombreuses propositions de jobs d'été à l'étranger : l'animation en centres de vacances à l'étranger mais aussi la restauration à Londres, le tourisme en Islande, l'exploitation agricole sont des exemples de lieux et thèmes alliant expérience professionnelle découverte. Renseignements, 0140511185
CEI work, travel & study
.

Animateurs périscolaires


mai 2017
La Ville de Besançon recrute 450 animateurs périscolaires pour la rentrée. Ils auront pour mission d'encadrer des groupes d’enfants avant et après l’école (matin, midi, après-midi et mercredi midi) et leur proposent des activités à caractère éducatif favorisant le bien-être et le développement. Les titulaires du Bafa ou équivalent seront recrutés en priorité. Pour les personnes sans qualification, la Ville offre la possibilité de se former au Bafa gratuitement. Un animateur travaillant les 4 temps d’accueil gagne environ 600 € par mois.
Consulter l'’offre 
Voir tout