octobre 2014

Corentin Grevost : «je veux prouver que je suis fait pour ce métier»

A 19 ans, il a remporté la finale de l'émission "Rising star". Avec des étoiles plein les yeux, il se tourne vers la prochaine étape : la préparation de son premier album. Avant ça, un concert à Juraparc le 21 février.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Il a encore du mal à réaliser mais oui, il l'a fait !  Le Lédonien de 19 ans, Corentin Grevost  a remporté la première saison du télé crochet diffusé sur M6.
«Je me dis : tu as gagné, c'est pas possible. Je revois mes prestations et je suis ému !».
Ce jeune chanteur, plébiscité par le public à chacune de ses prestations, a réussi en quelques "primes" (ndlr, faute de bonnes audiences, la finale a été avancée au 13 novembre) à s'imposer comme l'étoile montante de cette émission. Un succès que Corentin doit en partie à la mobilisation de ses milliers de fans.  Des messages sur sa page Facebook, des vidéos ou des photos, sans oublier deux concerts à Lons-le-Saunier entre deux émissions : Corentin a su entretenir un lien avec le public.
«Je suis originaire d'une ville de 18 000 habitants donc l'information circule plus vite qu'à Paris par exemple. On parle à une personne qui parle à deux autres et ainsi de suite. Les gens ont vraiment joué le jeu, ils m'ont donné de la force, de l'énergie pour que j'y arrive».

Un concert sur ses terres en février

Au lendemain de sa victoire, Corentin préparait déjà son album qui sortira avant l'été.
«J'ai déjà eu un rendez-vous avec M6. Ils sont à l'écoute, ils veulent faire quelque chose qui me ressemble. Je veux prouver au public que je suis fait pour ce métier», ajoute-t-il.
D'ailleurs, pour les remercier, un nouveau concert sera organisé à Lons-le-Saunier : ce sera le 21 février à Juraparc.

Public conquis

Corentin Grevost sait tout ce qu'il doit au public puisque c'est lui et lui seul qui était amené à choisir le vainqueur de "Rising star". Avec 91 % de votes, il avait décroché le 2e meilleur score de l'émission dès sa première prestation puis gagné deux duels haut la main. A sa première apparition, il avait enflammé le plateau du télécrochet de M6 en reprenant "Papaoutai" de Stromae.
«C'était un moment magique raconte-t-il. Je me disais : donne tout ce que tu as, éclate toi ! J'étais stressé mais très bien encadré par ma coach vocale. Je me suis libéré quand j'ai vu le vote de Morgan Serrano (un des 4 membres du jury) s'afficher sur le mur digital. J'entendais le public me soutenir, je me disais que je devais être proche des 70 %».
Une prestation suivie par son manager, Mikaël Yanardag, qui était dans le public pour le soutenir. «Il a vécu quelque chose d'unique. Quand il a chanté, quelque chose s'est passé dans la salle. Et tout est allé très vite. Mon téléphone n'a pas arrêté de sonner après son passage. Il faut gérer tout ça avec du recul maintenant».

Hélène Leclerc






Sa page Facebook
CorentinGrevostPage





Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Des mentions au concours de piano d'Epinal


mai 2022
Des élèves bisontins de Christine Lambert ont participé au programme piano du concours artistique d'Epinal, le 3 avril. Avec des belles prestations puisque Minh-Long Ngo a obtenu la mention bien à l'unanimité, Leila Boudot et Ernad Husejinovic ont obtenu la mention très bien et Anh-Khoa Ngo la mention très bien à l'unanimité.

Marion Roch rend hommage aux soignants


juillet 2020
La Bisontine Marion Roch vient de faire paraître "Les 1000 pieuvres" chanson dédiée aux soignants, auxquels tous les profits générés seront reversés. Une chanson écrite en deux étapes : en 2016, elle découvre le quotidien des soignants lorsqu'elle accompagne pendant 5 mois sa grand-mère à l'hôpital. Début 2020, lorsqu'on parle une fois de plus des conditions difficiles des soignants, elle reprend ses idées, recueille des témoignages et écrit cette chanson. Sans se douter qu'elle allait sortir en pleine crise sanitaire, troisième référence inopinée de son texte. Disponible en single, à écouter et partager sur youtube

« Citadelle »


décembre 2019
On vous laisse apprécier ici le nouveau morceau electro de l'artiste bisontin Sorg, "Citadelle", hommage à sa ville, accompagné d'une réalisation 100% locale : morceau produit et mixé par Sorg, masterisé par Thomas Fournier, visuel réalisé par Ornella Salvi, prises drones par Jean-Philippe Putaud (Apollo77) et réalisation et montage de la vidéo par Christophe Roy (MS Studio / Mesh Photography).

Great hat persévère


novembre 2018
Après "Namantius", l’association de cinéma bisontine a poursuivi ses activités, en tournant notamment "Clair obscur", un court métrage sur Gustave Courbet lors de son retour à Ornans pour peindre son tableau "Enterrement à Ornans". Originalité du projet, il a été mené en partenariat avec l'école de musique Amuso qui joue la musique en direct lors des projections."Clair obscur" est passé par un financement participatif sur ulule.

"#Quiproquo"


octobre 2018
Un film d'action de 26 mn tourné à Besançon à partir d'une histoire vraie. Le 3e court métrage de Liil Serge Mbeutcha est dans son genre une réussite : scènes d'action très pros, images et montage soigné. Armé de l'enthousiasme et du dynamisme permettant de franchir les obstacles compliqués qui émaillent toute réalisation cinéma, le jeune homme est près pour se lancer dans le long. Trailer ici.
Voir tout