février 2024

Le Fica met la jeunesse au premier plan

Durant le Festival international des cinémas d’Asie de Vesoul, les jeunes de Haute-Saône peuvent jouer les premiers rôles. À l’image d’Agathe, Lily et Zahra, les trois présidentes du jury lycéen.
Photo Edwige Prompt

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
« On est juste des lycéens alors on est quand même un peu honorés quand on discute avec des réalisateurs ou des acteurs venus du monde entier ! » En terminale au lycée Belin à Vesoul, Agathe Richard-Hery, Lily Willemin et Zahra Niang sont les trois coprésidentes du jury lycéen du 30e festival international des cinémas d’Asie (Fica) qui se déroulera dans la ville de Haute-Saône du 6 au 13 février. Les trois filles se sentent privilégiées de vivre un tel événement de l’intérieur. Avec une quarantaine d’autres élèves de Belin, elles vont désigner leur coup de cœur parmi neuf films de fiction. Les œuvres documentaires ne sont pas en reste ; elles ont aussi droit à un jury jeunes. Ouvert à tous les Haut-Saônois âgés de 11 à 30 ans, celui-compte environ 90 membres.

Offrir des « opportunités à la jeunesse haut-saônoise »

« Le jury jeunes a été créé en 2000 et le jury lycéen en 2007 », rappelle Jean-Marc Therouanne, le fondateur du festival en 1995 avec son épouse Martine. « Sensible à la culture et à sa transmission », ce couple d’enseignants a toujours eu à cœur d’offrir des « opportunités à la jeunesse haut-saônoise. Ce n’est pas parce qu’on est dans un département rural qu’on ne peut pas accéder à la notoriété internationale ! ». Plus d’un millier d’ados et de jeunes adultes se sont ainsi déjà assis dans les fauteuils réservés aux jurés. « L’importance qu’on donne aux jeunes, ça fait plaisir », dit Lily.
Agathe, Lily et Zahra sont des spectatrices assidues du Fica depuis plusieurs années, les deux premières étaient même déjà présidentes en 2023. « Le festival m’a poussée à aller voir pleins d’autres films, il a aiguisé ma curiosité », raconte Agathe. « Ça m’a donné envie de partir en voyage au Vietnam ou en Mongolie », témoigne Lily qui se verrait bien travailler dans le cinéma. Quant à Zahra, elle a contribué l’an passé à la traduction des 144 pages du programme avec sa classe « English speaking ».

Discours en français et en anglais !

Pendant l’événement, le trio aura une responsabilité bien particulière. Le 6 février, lors de la cérémonie d’ouverture, elles monteront sur la scène du théâtre Edwige-Feuillère pour présenter leur jury. Idem à la fin du festival, durant la cérémonie de clôture quand elles annonceront le nom du film lauréat et argumenteront leur choix. Des discours à préparer en, français et… en anglais. « On était bien stressées l’an dernier, se souvient Agathe. Mais ça nous forge ! ». « Maintenant quand je passe des oraux au lycée, je n’angoisse plus ! », rigole Lily.
En 2025, après avoir passé leur bac, elles pourront faire partie du jury jeunes. Et comme de nombreux autres anciens jurés, elles envisagent de participer à l’organisation du Fica en tant que bénévoles. « Pas mal de jurés finissent par intégrer l’équipe du festival », confirme Jean-Marc Therouanne qui cite l’exemple de Jules Gouillon devenu, à 27 ans, responsable de la communication numérique de l’événement. Une preuve de plus qu’à Vesoul les jeunes ne font pas de la figuration !

Edwige Prompt
30e Festival international des cinémas d’Asie


Du 6 au 13 février à Vesoul (Haute-Saône)
90 films représentant 29 pays seront projetés en séances publiques au cinéma Majestic.
Tarif réduit à 3,50 € (au lieu de 8 €) pour les moins de 30 ans + 1 entrée gratuite pour les titulaires de la Carte Avantages Jeunes.

cinemas-asie.com



Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Des mentions au concours de piano d'Epinal


mai 2022
Des élèves bisontins de Christine Lambert ont participé au programme piano du concours artistique d'Epinal, le 3 avril. Avec des belles prestations puisque Minh-Long Ngo a obtenu la mention bien à l'unanimité, Leila Boudot et Ernad Husejinovic ont obtenu la mention très bien et Anh-Khoa Ngo la mention très bien à l'unanimité.

Marion Roch rend hommage aux soignants


juillet 2020
La Bisontine Marion Roch vient de faire paraître "Les 1000 pieuvres" chanson dédiée aux soignants, auxquels tous les profits générés seront reversés. Une chanson écrite en deux étapes : en 2016, elle découvre le quotidien des soignants lorsqu'elle accompagne pendant 5 mois sa grand-mère à l'hôpital. Début 2020, lorsqu'on parle une fois de plus des conditions difficiles des soignants, elle reprend ses idées, recueille des témoignages et écrit cette chanson. Sans se douter qu'elle allait sortir en pleine crise sanitaire, troisième référence inopinée de son texte. Disponible en single, à écouter et partager sur youtube

« Citadelle »


décembre 2019
On vous laisse apprécier ici le nouveau morceau electro de l'artiste bisontin Sorg, "Citadelle", hommage à sa ville, accompagné d'une réalisation 100% locale : morceau produit et mixé par Sorg, masterisé par Thomas Fournier, visuel réalisé par Ornella Salvi, prises drones par Jean-Philippe Putaud (Apollo77) et réalisation et montage de la vidéo par Christophe Roy (MS Studio / Mesh Photography).

Great hat persévère


novembre 2018
Après "Namantius", l’association de cinéma bisontine a poursuivi ses activités, en tournant notamment "Clair obscur", un court métrage sur Gustave Courbet lors de son retour à Ornans pour peindre son tableau "Enterrement à Ornans". Originalité du projet, il a été mené en partenariat avec l'école de musique Amuso qui joue la musique en direct lors des projections."Clair obscur" est passé par un financement participatif sur ulule.

"#Quiproquo"


octobre 2018
Un film d'action de 26 mn tourné à Besançon à partir d'une histoire vraie. Le 3e court métrage de Liil Serge Mbeutcha est dans son genre une réussite : scènes d'action très pros, images et montage soigné. Armé de l'enthousiasme et du dynamisme permettant de franchir les obstacles compliqués qui émaillent toute réalisation cinéma, le jeune homme est près pour se lancer dans le long. Trailer ici.
Voir tout