mars 2022

Travail, inclusion, bienveillance

Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Depuis le mois de février, le gouvernement a ouvert une plateforme en ligne dédiée aux achats des entreprises privées et publiques aux 1400 Esat français (1). Un pas de plus vers la reconnaissance et la valorisation des services d’une filière qui fait travailler 120 000 personnes en situation de handicap. D’après le site handicap.fr, sept clients sur dix jugent la qualité des prestations supérieure à celle de prestataires dits « classiques » et 92 % des entreprises se disent satisfaites ou très satisfaites de leurs partenariats avec des Esat. Leur travail est un vecteur de reconnaissance et d’estime de soi pour les salariés. « S’ils sont contribuables, ils s’inscrivent dans la société » pense Bernard Streit qui a créé sur cette idée Action Philippe Streit à Anteuil.
Le travail est une base d’inclusion à condition d’éviter les dérives dénoncées par le journaliste Thibault Petit qui vient de publier Handicap à vendre. Dans son enquête, il a aussi rencontré humiliations, infantilisation, mal-être…
Car le travail ne suffit pas. D’une part parce que c’est l’ensemble de la vie des personnes en situation de handicap qui doit être prise en compte. Un engagement pris par plus de 45 ans par l’Agef à Nuits-Saint-Georges : logement, restauration, loisirs font intégralement partie du projet. La même idée est à la base du projet Action Philippe Streit à Anteuil : autour du lieu de travail, construire un environnement complet, culture comprise, pour assurer le bien-être des salariés. D’autre part parce que l’ensemble doit être assujetti à la notion de bienveillance. C’est ce qu’exprime Pierre Mostacci, directeur de l’association Agef : « Pour que cela fonctionne, il faut des organes de régulation. Nous avons un CA avec des représentants des familles, du personnel, des bénévoles et nous avons la chance qu’ils tiennent la route avec une exigence respectueuse ».



(1)
lemarche.inclusion.beta.gouv.fr

Dossier
- Un établissement pionnier

- La satisfaction de savoir faire

- « Fais quelque chose pour les gens comme moi »

- Antoine, enseignant en activité physique adaptée pour personnes en situation de handicap

- « Travailler ici est une vraie opportunité »

- Travailler pour se sentir valorisé

- S'insérer grâce au chantier nautique de Deluz

- Jean-Claude Thievent, sportif de haut niveau engagé


Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Adapei


avril 2022
Les Adapei (associations départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales) ont une longue histoire puisqu’elles viennent de la création des Papillons blancs en 1949. Créée par des parents résolus à ne pas laisser leur enfant sans solution, cette association portait l’idée que leurs enfants étaient des citoyens comme les autres à une époque où la déficience intellectuelle était synonyme d’exclusion ou d’indifférence. La mobilisation initiale reposait sur le refus de l’isolement et d’une réponse uniquement psychiatrique, le développement des IME puis des CAT et des structures d’hébergement pour adultes, la demande de scolarisation dans des écoles en milieu ordinaire, la création de places pour répondre de manière adaptée aux besoins nouveaux (MAS, EPEAP, autisme, foyer pour PHMV…), l’inclusion et l’accessibilité aux dispositifs de droit commun. Les Adapei poursuivent aujourd’hui ces missions d’intégration sociale en accompagnant les familles et les personnes, en fédérant les énergies, en proposant une continuité des parcours et une sécurisation de l’avenir des personnes handicapées.
unapei.org

APF France handicap


avril 2022
Cet organisme reconnu d’utilité publique s’implique dans la défense et la représentation des personnes en situation de handicap et de leurs proches. Créée en 1933, APF France handicap rassemble près de 100 000 acteurs (adhérents, élus, salariés, bénévoles et volontaires, usagers) autour de « valeurs humanistes, militantes et sociales et un projet d’intérêt général, celui d’une société inclusive et solidaire ».  L’association agit pour l’égalité des droits, la citoyenneté, la participation sociale et le libre choix du mode de vie des personnes en situation de handicap et de leur famille. Ses principales actions : sensibilisation de l’opinion publique, accompagnement des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap à travers 361 structures, aides à l’emploi et la formation professionnelle, soutien juridique, organisation de séjours de vacances. apf-francehandicap.org

116 006


mars 2022
Ce numéro de téléphone est dédié aux victimes de délits dans 13 Etats membres de l’Union européenne. Il permet à tous les Européens, s’ils sont victimes dans un des 13 pays concernés, de bénéficier rapidement du soutien dont ils ont besoin. france-victimes.fr

Droits devant 25


mars 2022
Cette association soutenue par l’Adapei du Doubs regroupe des personnes handicapées intellectuelles depuis 2020. Les adhérents de Droits Devant 25 veulent être autonomes dans leurs décisions. Les missions sont multiples : favoriser l’autodétermination, agir pour le respect de tous et de leurs droits, améliorer l’accessibilité des lieux publics, valoriser la vie et les capacités des personnes handicapées, développer la citoyenneté dans un souci d’inclusion. droitsdevant25.fr

Fage et jeunesse


janvier 2022
A l'approche de l'élection présidentielle, les assos étudiantes de la Fage font part de 50 propositions pour la jeunesse de demain. En 10 parties, elles abordent tous les aspects de la vie des jeunes, des aides sociales à la culture en passant par la transition écologique, l'engagement ou le logement. Propositions à retrouver en ligne ici.
Voir tout